banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Centrafrique : L’Onu a repris le contrôle de Bambari

17 Mai 2018
438 times

La mission de l'Onu en Centrafrique, la Minusca, a affirmé, hier, avoir repris "le contrôle" de Bambari (centre) après l'attaque de plusieurs institutions de la ville, lundi et mardi, qui a fait huit morts, selon un communiqué.

"Après des attaques, la Minusca a rapidement rétabli le contrôle de la ville", a indiqué, dans le texte, le porte-parole de la mission onusienne, Vladimir Monteiro. "Bambari n’est pas tombée et nous n’allons pas laisser cette ville symbole du retour de l'autorité de l’Etat entre les mains de groupes armés", a-t-il ajouté.

Selon le communiqué, des hommes armés, "présumés affiliés" au groupe armé Union pour la paix en Centrafrique (Upc), ont attaqué, lundi soir et mardi matin, la gendarmerie de Bambari, le commissariat, ainsi que la base de la Minusca dans la ville. Huit personnes ont perdu la vie durant les combats, selon M. Monteiro. Des bases d'Ong et la paroisse catholique Saint-Jean ont aussi été attaqués, et un véhicule pick-up de l'Onu a été volé par les hommes armés qui ont ensuite paradé avec en ville, selon Ferdinand Delmas Nzapalainga, coordonnateur de la société civile de Bambari.

Mardi, l'Ong Médecins sans frontières (Msf) avait indiqué avoir pris en charge six personnes blessées. Bambari, à cheval entre plusieurs zones d’influences de groupes armés, jouissait jusqu'alors d'un calme relatif depuis l'intervention de la Minusca, début 2017, pour en déloger l'Upc qui en avait fait sa base.

Depuis, l'Onu avait fait de Bambari la vitrine de son intervention en Centrafrique, arguant que la ville était "sans arme ni groupe armé". Des initiatives intercommunautaires y ont vu le jour ces derniers mois.

AFP -

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.