banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Démission du gouvernement en Guinée : Un grand remaniement en vue

18 Mai 2018
503 times

Le Premier ministre guinéen Mamady Youla a présenté, hier, la démission de son gouvernement, deux mois après la promesse du président Alpha Condé de procéder à un "grand remaniement ministériel" après une série de grèves et de manifestations dont certaines meurtrières.

"Le Premier ministre Mamady Youla a présenté sa démission et celle de tout le gouvernement", a déclaré, devant la presse, le ministre d'Etat et porte-parole de la Présidence, Kiridi Bangoura.
Cette démission a été acceptée et le gouvernement sortant chargé "d’assumer la gestion des affaires courantes jusqu’à la mise en place d’un nouveau gouvernement". Le 8 mars, après des semaines de manifestations organisées par les syndicats d'enseignants pour réclamer des augmentations de salaires et par l'opposition pour contester le résultat des élections locales du 4 février, le chef de l'Etat avait été hué par des centaines de femmes pendant une cérémonie organisée à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes.

Alpha Condé avait promis de se mettre à l'écoute "de la majorité silencieuse" et de procéder ensuite à un "grand remaniement ministériel" afin de "mettre des ministres qui sont à l'écoute de la population et qui s'occupent de leurs programmes".

Le conflit dans l'enseignement a pris fin quelques jours plus tard, après un accord sur les salaires, mais l'opposition conteste toujours la victoire aux élections locales du 4 février du parti au pouvoir, le Rpg, face à l'Ufdg de l'ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo, principal opposant au président Alpha Condé.

Début avril, l'opposition avait suspendu ses manifestations de rue afin d'entamer un dialogue avec le pouvoir. Dénonçant le manque de volonté politique de la mouvance présidentielle, elle a, lundi, organisé une nouvelle journée "ville morte" à Conakry.

Après l'intervention, mardi, des ambassadeurs, notamment des Etats-Unis et de l'Union européenne, qui ont proposé une médiation, selon M. Diallo, l'opposition a annoncé, mercredi, une nouvelle "suspension" de ses manifestations tout en confirmant son boycott du "dialogue interguinéen" sur le contentieux électoral. Les deux mois de manifestations de l'après-scrutin, entachées de violences, avaient fait au moins douze morts.

| AFP |

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.