banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Attaque d'un convoi de l'Onu en Centrafrique : Un Casque bleu mauritanien tué et huit blessés

18 Mai 2018
581 times

Un Casque bleu mauritanien a été tué et huit blessés, hier matin, en Centrafrique, lors d'une attaque d'un convoi de l'Onu par des milices "antibalaka", a annoncé l'armée mauritanienne, en affirmant que "40 assaillants" avaient été tués.
"Une patrouille du bataillon mauritanien de maintien de la paix, chargée d'escorter un convoi onusien, a été attaquée, ce matin 17 mai 2018, par les milices antibalaka", au sud de la ville d'Alindao, dans le sud-est de la Centrafrique, a indiqué Nouakchott dans un communiqué. "Quarante assaillants" ont perdu la vie durant les combats, a ajouté l'armée mauritanienne. Les "antibalaka" sont des milices autoproclamées d'"autodéfense" peu organisées et implantées localement. C'est le troisième Casque bleu de la Mission de l'Onu dans le pays (Minusca, 10 000 soldats) tué en Centrafrique depuis le début de l'année. "Cette violence aveugle est inadmissible. Pourquoi s’attaquer à des Casques bleus dont la présence sur le sol centrafricain n’a d’autres objectifs que d’aider le pays à sortir de l’engrenage de la violence et contribuer au retour d’une paix et d’une stabilité durables en République centrafricaine ?" s'est insurgé, hier soir, le représentant spécial du secrétaire général de l'Onu en Rca, Parfait Onanga-Anyanga, dans un communiqué.

Selon le texte de l'Onu, les Casques bleus mauritaniens escortaient un convoi logistique, entre les villes de Kongbo et Alindao, quand ils ont été attaqués hier matin.
Parmi les huit blessés, tous évacués par la Minusca, cinq sont dans un état grave, selon l'Onu. La mission onusienne, présente dans le pays depuis 2014, tente de rétablir la sécurité dans un pays où l'Etat ne contrôle qu'une maigre partie du territoire national.

| AFP |

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.