banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

France : Une réforme des institutions sur les rails

24 Mai 2018
448 times

Réduction du nombre des parlementaires, introduction d'une dose de proportionnelle aux législatives et limitation des mandats électifs : les points les plus emblématiques de la réforme des institutions françaises ont été adoptés, hier, en Conseil des ministres, prêts désormais à un parcours parlementaire.

La réforme promise par le président Emmanuel Macron ambitionne de réduire de 30 % le nombre des membres du Parlement pour aboutir à 404 députés (contre 577) et 244 sénateurs (contre 348). Elle prévoit une dose de 15 % de proportionnelle, réclamée par les "petits" partis, en vertu de l'équité, mais sévèrement critiquée par d'autres qui l'accusent d'augmenter automatiquement la représentation du parti d'extrême droite, le Front national. Enfin, la limitation à trois mandats pour les parlementaires et les présidents d'exécutifs locaux est aussi au menu, mais sera "très limitée", selon le gouvernement lui-même, ne concernant que des mandats identiques, complets et successifs, et notamment pas les maires des communes de moins de 9000 habitants, soit 97% des maires. "Il s'agit de réformes ambitieuses qui vont permettre de changer totalement notre panorama politique", a assuré le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, en présentant les deux projets de loi portant ces dispositions qui complètent le texte constitutionnel adopté deux semaines plus tôt et consacré à l'indépendance de la justice et aux pouvoirs du Parlement.

Elles ne font pourtant pas l'unanimité : l'opposition de droite comme celle de gauche ont ainsi critiqué les tailles dans les rangs parlementaires qui aboutiront, selon elles, à créer des députés "hors sol", "dans des circonscriptions Xxl".

AFP

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.