banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Force G5-Sahel : Macron exhorte les pays donateurs à débloquer les fonds promis

05 Jui 2018
703 times

Le président Emmanuel Macron a exhorté, hier lundi, les pays ayant promis des contributions au profit de la force conjointe du G5 Sahel à matérialiser leurs engagements, tout en assurant que « le chemin parcouru » par la nouvelle organisation régionale antijihadiste était « satisfaisant ».

« Ce sur quoi il nous faut accélérer, ce sont les financements internationaux », a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse commune avec son homologue nigérien Mahamadou Issoufou, en visite à Paris, qui a, lui aussi, insisté sur la nécessité de recevoir les fonds. « Le financement de l'Union européenne nous a permis de payer des primes et des équipements mais nous devons accélérer sur les autres engagements qui avaient été pris à la fois en décembre à la Celle-Saint-Cloud et en février à la conférence de Bruxelles », en faveur de la force conjointe du G5 Sahel, regroupant le Mali, le Burkina Faso, le Niger, la Mauritanie et le Tchad, a insisté M. Macron.

Le G5 Sahel a réactivé, en 2017, son projet de force conjointe, poussé par la France pour laquelle il a recueilli des promesses de financement de quelque 420 millions d'euros, notamment de la part de l'Arabie Saoudite, de l'Union européenne, de la France...

« Le chemin parcouru depuis un an est satisfaisant et doit maintenant se traduire par des résultats opérationnels », a poursuivi le président français. « Sur le terrain, aujourd'hui, nous n'avons pas accusé de retard. Il nous faut simplement accélérer pour qu'on puisse, à la fin de l'été, mener les opérations attendues, en particulier sur le fuseau central ». « Nous attendons le décaissement des ressources promises lors de la réunion de février », a renchéri le président Issoufou, en affirmant sans plus de précisions qu'« actuellement, au moment où je vous parle, une opération (de la force conjointe) est en cours, ceci avec les propres ressources des Etats ».
«Pour l'instant, on est sur le point d'avoir juste les ressources annoncées par l'Arabie Saoudite, qui serviront à acheter des équipements pour les différents bataillons», a-t-il déploré dans un entretien à la chaîne France 24, soit environ 100 millions d'euros.

AFP -

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.