banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Reprise des attaques terroristes dans le sud-est du Niger : Trois kamikazes de Boko Haram font neuf morts

06 Jui 2018
659 times

Après plusieurs mois d'accalmie, trois kamikazes, présumés islamistes de Boko Haram, selon des sources de sécurité, ont frappé, lundi soir, à nouveau à Diffa, la capitale régionale du sud-est nigérien, faisant au moins neuf morts, a annoncé, hier, à l'Afp, un élu local.

« Trois kamikazes se sont fait exploser. Pour le moment, il y a neuf morts et des blessés », a déclaré sous couvert de l'anonymat un élu de la région de Diffa, cible régulière d'attaques des islamistes de Boko Haram par le passé.

Les kamikazes – « deux jeunes femmes et un homme » - ont fait exploser leur ceinture d'explosifs en différents endroits de la ville, a expliqué l'élu, en précisant qu'une école coranique, installée dans un quartier populaire de la ville, avait été l'une des cibles.

« Les trois explosions se sont produites quasi simultanément dans mon quartier », a-t-il ajouté.

Ces attaques surviennent après plusieurs mois d'accalmie dans la région de Diffa, théâtre depuis février 2015 de nombreuses attaques du groupe islamiste Boko Haram basé dans le nord-est du Nigéria voisin.

Fin avril dernier, Niamey avait annoncé une opération militaire régionale d'envergure dans le bassin du lac Tchad (commun au Niger, au Tchad, au Nigéria et au Cameroun) pour débarrasser la zone des « résidus » de Boko Haram.

Cette opération devait permettre « d'installer nos systèmes de sécurité » et de favoriser le retour de milliers de personnes ayant fui, depuis 2015, les îles du lac Tchad, avait fait savoir le ministre nigérien de la Défense, Kalla Moutari, en jugeant que, même « totalement affaibli », Boko Haram continuait de représenter « une menace réelle ».

AFP

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.