banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Présidentielle au Zimbabwe : 23 candidats en compétition

16 Jui 2018
850 times

Un total de 23 candidatures à l'élection présidentielle du 30 juillet au Zimbabwe ont été formellement enregistrées jeudi, dont celles du chef de l'Etat en exercice, Emmerson Mnangagwa, et de son rival de l'opposition, Nelson Chamisa.

Dans tout le pays, les prétendants aux scrutins présidentiel, législatifs et municipaux, les premiers depuis la démission de l'ex-président Robert Mugabe, en novembre, étaient appelés, jeudi, à déposer leurs dossiers auprès des tribunaux.

"J'ai soumis le dossier de Son excellence, l'honorable Emmerson Mnangagwa", 75 ans, a déclaré son représentant, le ministre de la Justice, Ziyambi Ziyambi, devant la Haute Cour d'Harare. Son principal adversaire, le patron du Mouvement pour le changement démocratique (Mdc), Nelson Chamisa, 40 ans, a également fait acte de candidature, selon son agent électoral, Jameson Timba.

Parmi les autres candidats figurent Joice Mujuru, une ancienne vice-présidente de Robert Mugabe limogée en 2014, Thokozani Khupe du Mdc, parti en proie à de fortes divisions, Violet Mariyacha, du Mouvement pour la démocratie unie (Udm), ou encore Noah Manyika, de la formation Build Zimbabwe.

La liste définitive des candidatures approuvées par la Commission électorale zimbabwéenne (Zec) comprend 23 noms, alors que le scrutin de 2013 n'a mis en présence que cinq candidats. Seuls quatre candidats à la présidentielle s'étaient présentés en 2008.

Pour être dûment enregistrés pour la course à la présidentielle, les candidats devaient débourser 1.000 dollars et être "parrainés" par au moins 100 électeurs enregistrés sur les listes électorales et issus des dix provinces du pays. Les élections générales du 30 juillet seront les premières depuis la démission forcée, en novembre, de Robert Mugabe après trente-sept ans de régime autoritaire.

Il avait dû céder sa place sous la pression de l'armée et de son parti, la Zanu-Pf, qui a jeté son dévolu sur Emmerson Mnangagwa.

Ce dernier devrait, sauf énorme surprise, remporter la présidentielle face à une opposition divisée et orpheline après la mort, en février, du chef historique du Mdc, Morgan Tsvangirai.

AFP

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.