banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Guinée-Bissau : Les fonctionnaires en grève pour une hausse du salaire minimum

27 Jui 2018
666 times

Les fonctionnaires de Guinée-Bissau ont entamé, hier, une grève de trois jours pour réclamer une hausse du salaire minimum et de meilleures conditions de travail, a-t-on appris auprès de leur syndicat.

La grève a été déclenchée par l'Union nationale des travailleurs de Guinée-Bissau (Untg), la centrale la plus représentative dans la fonction publique, qui compte quelque 13.000 fonctionnaires.
A Bissau, la capitale, les ministères et bureaux de l'administration étaient fermés et un service minimum était observé dans les hôpitaux, a rapporté un journaliste de l'Afp.

L'Untg réclame un relèvement du salaire minimum de 19.200 FCfa (plus de 29 euros) à 59.000 FCfa (près de 90 euros) et de meilleures conditions de travail, a déclaré à l'Afp Julio Antonio Mendoça, un de ses responsables. La grève est suivie, selon lui, par 90 % des fonctionnaires.

"Ce gouvernement remplit toutes les conditions nécessaires pour augmenter les salaires des agents de la fonction publique, d'autant plus que les salaires des députés et des ministres ont été augmentés", a ajouté M. Mendoça. Les salaires des députés sont passés de 650.000 FCfa à 850.000 FCfa (d'environ 990 à 1.295 euros) fin mai, selon des sources parlementaires qui ont également fait état d'une dotation d'un véhicule 4X4 à chacun des 102 législateurs. Une augmentation salariale des ministres n'a pas été officiellement confirmée.

La grève est déclenchée après l'adoption, samedi, par le Parlement, d'un budget de quelque 212 milliards de FCfa (environ 324 millions d'euros) présenté par le gouvernement du Premier ministre Aristides Gomes après près de trois années de crise politique.

AFP

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.