banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Nigéria : Les éleveurs peuls rejettent la responsabilité des tueries du week-end

27 Jui 2018
533 times

Les éleveurs peuls ont rejeté, hier, la responsabilité des attaques du week-end qui ont fait une centaine de morts dans le centre du Nigeria dont le gouvernement tente d'apaiser les tensions croissantes entre communautés.

La presse locale a publié, hier matin, de nombreux articles suggérant que les éleveurs avaient reconnu avoir perpétré les récentes tueries dans l'Etat du Plateau, mais l'Association des éleveurs de bétail Miyetti-Allah du Nigeria (Macban) a déclaré, plus tard dans la journée, que ces déclarations n'étaient "rien d'autre que des mensonges".
Les services de sécurité locaux ont affirmé que 86 personnes avaient été tuées dans six villages du Plateau au cours du weekend, mais de nombreuses sources locales avancent que les violences ont fait plus de 100 morts.

La police avait déclaré que les violences de samedi dernier étaient perpétrées par des éleveurs peuls musulmans à l'encontre de la communauté chrétienne des agriculteurs Berom.
Des groupes de jeunes Berom ont alors bloqué, dimanche, la grande route qui mène de Jos (Etat du Plateau) à la capitale fédérale, Abuja, attaquant tous ceux qui avaient "l'air peuls ou musulmans", d'après des témoins. Au moins six personnes ont été tuées, selon l'un d'eux.

La Macban, dans un communiqué, a affirmé que les milices civiles des Berom et d'un autre groupe, les Irigwe, ont attaqué des villages peuls ainsi que leur bétail, au cours des derniers mois, mais nient leur implication dans les récentes tueries.

Danladi Chiroma, le porte-parole de l'association, a comptabilisé environ 300 têtes de bétail massacrées ces dernières semaines et accuse ces milices d'être utilisées à des fins politiques, alors que le Nigeria se prépare pour des élections générales et présidentielle en février 2019.
Le président Muhammadu Buhari  est arrivé hier, dans la capitale de l'Etat, Jos, pour des entretiens privés avec le gouverneur du Plateau, Simon Lalong, selon un journaliste de l'Afp dans la ville.

AFP -

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.