banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Attentat-suicide contre le Qg de la force du G5 Sahel : Six morts et de nombreux blessés

30 Jui 2018
508 times

Le quartier général de la force antijihadiste du G5 Sahel à Sévaré, dans le centre du Mali, a été frappé, hier, par un attentat-suicide à la voiture piégée qui a fait au moins six morts et de nombreux blessés.

"Peu après la prière de ce vendredi, au moins un kamikaze à bord d'un véhicule peint aux couleurs des Nations unies s'est fait exploser à l'entrée du camp militaire du G5 à Sévaré. La déflagration a été très forte", a déclaré à l'Afp une source militaire au sein de la force du G5. "Une partie des bâtiments du G5 s'est écroulée. On ne sait pas si, dans le bâtiment, il y a des gens", a ajouté cette source, suggérant que le bilan pourrait s'alourdir.

Il s'agit de la première attaque contre ce quartier général de la force conjointe du G5 Sahel (organisation régionale regroupant le Mali, le Burkina Faso, le Niger, la Mauritanie et le Tchad) lancée en 2017 pour lutter contre les jihadistes. Elle intervient à trois jours d'une rencontre, à Nouakchott, en marge du sommet de l'Union africaine dans la capitale mauritanienne, entre le président Emmanuel Macron et ses homologues du G5 Sahel.

La France conduit, dans la région, l'opération Barkhane qui, aux côtés de troupes maliennes a "mis, le 22 juin, hors de combat" une quinzaine de combattants jihadistes dans la région de Tombouctou (nord-ouest), a annoncé, hier, l'état-major des armées français. Paris soutient la constitution de la force du G5 Sahel, y voyant un possible modèle de prise en main par les Etats africains de leur propre sécurité. Mais, sa mise en œuvre est pour l'instant marquée par des problèmes de financement, malgré des promesses de quelque 420 millions d'euros, et des accusations de violations des droits de l'Homme par les troupes de la force conjointe.

La force conjointe du G5 Sahel a achevé, début juin, sa troisième opération de part et d'autre de la frontière entre le Niger et le Burkina Faso, ont indiqué, la semaine dernière, le secrétariat du G5 Sahel et l'état-major des armées français.

(AFP)

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.