banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Meurtre de trois manifestants en Gambie : Cinq policiers inculpés

30 Jui 2018
422 times

Cinq policiers gambiens ont été inculpés pour meurtre à la suite de la mort de trois jeunes manifestants au cours d'un rassemblement anti-pollution le 18 juin dans le village de Faraba Banta, a annoncé un porte-parole de la police.  
"Musa Fatty, Babucarr Cham et trois autres jeunes policiers ont été présentés devant le tribunal de Banjul ; ils ont été inculpés de meurtre. Le tribunal a ordonné leur maintien en détention", a déclaré à l'Afp, jeudi soir, le porte-parole Foday Conta.

Des unités d'intervention de la police (Piu) ont mené une opération, le 18 juin, dans le village, à 50 km au sud-est de Banjul, où des habitants protestaient depuis des semaines contre l'exploitation d'un site d'extraction de sable servant à la construction qui, selon eux, pollue les rizières de cette région bordant le fleuve Gambie.

Les policiers avaient tiré à balles réelles sur des manifestants, tuant deux et blessant cinq. Un troisième manifestant a ensuite succombé à ses blessures. Seize policiers avaient, par ailleurs, été blessés.
Le président Adama Barrow, arrivé au pouvoir dans ce petit pays anglophone d'Afrique de l'Ouest en janvier 2017, a condamné les violences policières et promis que justice serait faite et que de tels faits ne se reproduiraient plus.
Ces morts ont provoqué la démission du chef de la police, Landing Kinteh.

"La police ne fait pas partie de la commission d'enquête mise en place par le gouvernement sur cette affaire", a ajouté M. Conta.

Des témoins cités par Amnesty International et par Human Rights Watch ont affirmé que la police était intervenue alors que des manifestants bloquaient les voies d'accès au site minier et avait tiré sans sommation sur la foule.
   (AFP)  

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.