banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Sports (4707)

Sport

Attention, défaite interdite ! C’est l’alerte dans plusieurs clubs ce week-end. Et si certains lorgnent les fauteuils du sommet, d’autres se battent pour leur survie. A une journée de la fin de la phase aller, la tension est vive.

Confirmer leur qualification en 16e de finale de la Ligue des champions, c’est dans cette dynamique que Génération Foot fera le déplacement dimanche à Mbour où leur hôte du jour, Stade de Mbour, les attendra en visiteur conquérant. Leader incontesté avec un avantage de deux matches retards, le champion en titre serait animé par l’ambition de boucler la phase aller au sommet de la classe. Mais, sur place, ils trouveront des Stadistes qui n’ont pas encore dit leur dernier mot. Eliminés en Coupe du Sénégal dès les 32e de finale par Olympique de Ngor, les Mbourois n’ont, désormais, que le championnat pour sauver leur saison.

Le Diaraf aussi a ce challenge à son programme. Surpris en Coupe du Sénégal par Diamono de Fatick, les « Vert et Blanc » de la Médina n’ont plus droit à l’erreur en championnat, ce, d’autant que la Coupe de la Ligue est gelée, suite de la réintégration de l’Us Ouakam. Mais, Niary Tally, leur adversaire du jour, est aussi sous forte pression. A la portée du troisième relégable, les Galactiques sont sous la contrainte de se faire violence dans ce derby dakarois. Au même instant, au stade Lamine Guèye de Kaolack, la Sonacos de Diourbel va tenter de confirmer sa place de dauphin face à une équipe de Diambars qui se fera aussi le défi de confirmer sa première victoire de la saison.

Enfin victorieux (3-0 contre Ndiambour), après une longue traversée du désert, les Académiciens de Saly vont tenter de poursuivre leur remontée en surface. Le Ndiambour, sa victime de la dernière journée, est aussi sous forte pression. Auteurs d’un bon départ, avec un succès d’entrée contre Mbour Pc (2-1), les Lougatois sont en chute libre. Une situation périlleuse que le Ndiambour voudrait abréger ce week-end. Mais leur hôte, Teungueth Fc, débarquera avec la ferme intention de confirmer son bon coup, réussi le week-end face au Casa Sports.

L’équipe de Ziguinchor qui renoue, ainsi avec le doute, est dos au mur demain, à domicile face à Dakar Sacré-Cœur, en phase de redressement après une longue période de doute. Premier non-relégable, les Sicapois seront en mission commando à Ziguinchor dimanche. C’est aussi avec cet engagement de conquérant que le Guédiawaye Fc Pro va attaquer lundi, son match à domicile, contre la Linguère de Saint-Louis. Toujours bloqué au fond de la classe malgré leur premier succès (1-0) enregistré hier en match retard contre l’Us Ouakam, les banlieusards minés par une crise interne n’ont plus droit à l’erreur.

Ansoumana SAMBOU

Le programme
Dimanche 25 février 2018
A Léopold S Senghor, 17h : Diaraf (5e, 18 pts) – NGB Niary Tally (11e, 10 pts).
A Caroline Faye, 18h : Stade de Mbour (4e, 18 pts) – Génération Foot (1er, 26 pts).
A Lamine Guèye, 17h : Sonacos (2e, 21 pts) – Diambars (13e, 8 pts).
A Alboury Ndiaye, 17 h : Ndiambour (10e, 12 pts) – Teungueth Fc (7e, 18 pts).
A Aline Sitoé Diatta, 17 h : Casa Sports (9e, 15 pts) – Dakar Sacré-Cœur (12e, 9 pts).

Lundi 26 février 18
A Amadou Barry, 16h30 : Gfc Pro (14e, 3 pts) – Linguère (8e, 16 pts).
As Douanes exemptée ; Us Ouakam – Mbour Pc remis.

CHAMPIONNAT L1, 14eme JOURNEE : De l’électricité partout !
Attention, défaite interdite ! C’est l’alerte dans plusieurs clubs ce week-end. Et si certains lorgnent les fauteuils du sommet, d’autres se battent pour leur survie. A une journée de la fin de la phase aller, la tension est vive.
Confirmer leur qualification en 16e de finale de la Ligue des champions, c’est dans cette dynamique que Génération Foot fera le déplacement dimanche à Mbour où leur hôte du jour, Stade de Mbour, les attendra en visiteur conquérant. Leader incontesté avec un avantage de deux matches retards, le champion en titre serait animé par l’ambition de boucler la phase aller au sommet de la classe. Mais, sur place, ils trouveront des Stadistes qui n’ont pas encore dit leur dernier mot. Eliminés en Coupe du Sénégal dès les 32e de finale par Olympique de Ngor, les Mbourois n’ont, désormais, que le championnat pour sauver leur saison.
Le Diaraf aussi a ce challenge à son programme. Surpris en Coupe du Sénégal par Diamono de Fatick, les « Vert et Blanc » de la Médina n’ont plus droit à l’erreur en championnat, ce, d’autant que la Coupe de la Ligue est gelée, suite de la réintégration de l’Us Ouakam. Mais, Niary Tally, leur adversaire du jour, est aussi sous forte pression. A la portée du troisième relégable, les Galactiques sont sous la contrainte de se faire violence dans ce derby dakarois. Au même instant, au stade Lamine Guèye de Kaolack, la Sonacos de Diourbel va tenter de confirmer sa place de dauphin face à une équipe de Diambars qui se fera aussi le défi de confirmer sa première victoire de la saison.
Enfin victorieux (3-0 contre Ndiambour), après une longue traversée du désert, les Académiciens de Saly vont tenter de poursuivre leur remontée en surface. Le Ndiambour, sa victime de la dernière journée, est aussi sous forte pression. Auteurs d’un bon départ, avec un succès d’entrée contre Mbour Pc (2-1), les Lougatois sont en chute libre. Une situation périlleuse que le Ndiambour voudrait abréger ce week-end. Mais leur hôte, Teungueth Fc, débarquera avec la ferme intention de confirmer son bon coup, réussi le week-end face au Casa Sports.
L’équipe de Ziguinchor qui renoue, ainsi avec le doute, est dos au mur demain, à domicile face à Dakar Sacré-Cœur, en phase de redressement après une longue période de doute. Premier non-relégable, les Sicapois seront en mission commando à Ziguinchor dimanche. C’est aussi avec cet engagement de conquérant que le Guédiawaye Fc Pro va attaquer lundi, son match à domicile, contre la Linguère de Saint-Louis. Toujours bloqué au fond de la classe malgré leur premier succès (1-0) enregistré hier en match retard contre l’Us Ouakam, les banlieusards minés par une crise interne n’ont plus droit à l’erreur.
Ansoumana SAMBOU

Le programme
Dimanche 25 février 2018
A Léopold S Senghor, 17h : Diaraf (5e, 18 pts) – NGB Niary Tally (11e, 10 pts).
A Caroline Faye, 18h : Stade de Mbour (4e, 18 pts) – Génération Foot (1er, 26 pts).
A Lamine Guèye, 17h : Sonacos (2e, 21 pts) – Diambars (13e, 8 pts).
A Alboury Ndiaye, 17 h : Ndiambour (10e, 12 pts) – Teungueth Fc (7e, 18 pts).
A Aline Sitoé Diatta, 17 h : Casa Sports (9e, 15 pts) – Dakar Sacré-Cœur (12e, 9 pts).

Lundi 26 février 18
A Amadou Barry, 16h30 : Gfc Pro (14e, 3 pts) – Linguère (8e, 16 pts).
As Douanes exemptée ; Us Ouakam – Mbour Pc remis.

L’équipe masculine du Sénégal a remporté son premier match du tournoi de Maputo (phase aller des éliminatoires de la Coupe du monde 2019) hier devant la Centrafrique par 70 à 65. Les coéquipiers du capitaine Malèye Ndoye retrouveront la Côte d’Ivoire ce samedi à 13 heures lors de leur deuxième sortie. Les « Lions » ont réussi à passer l’obstacle de l’équipe redoutée du tournoi : la Centrafrique (70-65). Le score final marque cependant l’âpreté des débats et les difficultés rencontrées par les protégés du coach Adidas pour prendre le dessus sur leurs adversaires.

Après une première mi-temps très accrochée (35-37) en faveur des Centrafricains, les « Lions » ont fait la différence au retour des vestiaires grâce aux systèmes offensifs de Djibril Thiam, Pape Abdou Badji et Lamine Sambe. Ils ont tout donné lors du dernier quart temps pour permettre à l’équipe d’avoir le dernier mot. Une belle victoire du Sénégal qui prépare du coup son deuxième match contre cette fois la Côte d’Ivoire ce samedi à 13 heures.

Absa NDONG

La 8ème journée du championnat féminin va débuter ce samedi avec au programme les rencontres Duc-Ugb et Asfo-Ja. Deux chocs qui promettent de chaudes empoignades avec d’une part des Duchesses qui vont tenter d’aligner une 8e victoire de rang devant l’Université Gaston Berger, qui peine à trouver ses marques cette saison. D’autre part, le match entre l’Asfo et la Jeanne D’Arc sera très décisif pour les deux équipes surtout dans le classement général. Le dimanche par ailleurs Saint-Louis Bc va rencontrer l’équipe de Bopp et Mbour Bc devra faire face au Diaraf.

Les garçons de leur côté vont jouer leur 7ème journée du championnat. Et ce samedi l’As Douane et l’équipe de Mermoz vont livrer leur match dans la poule A. Deuxième dans cette poule, les douaniers n’auront dans les normes aucune difficulté à gérer cette rencontre contre Mermoz qui occupe actuellement la dernière place dans le classement. Dans la poule B, Saint-Louis Bc (2ème) et l’Ugb (3ème) vont solder leurs comptes demain. Le derby va à coup sûr tenir toutes ses promesses.

A. NDONG

PROGRAMME
24 FEVRIER 2018
MARIUS NDIAYE : 16H00 : Duc-Ugb (8e Tour Filles) ; 17H45 : Asfo-Ja (8e Tour Filles). 19H30 : Douane-Mermoz (7e Tour Poule A (garçons).

DIMANCHE 25 FEVRIER 2018             
17H30 : Slbc-Bopp (8e Tour Filles) ; 17H00 : Mbour-Diaraf (8e Tour Filles) ; 19H00 : Ugb-Slbc (7e Tour Poule B garçons).

Les textes devant régir la future fédération du sport universitaire ont fait l’objet d’un atelier d’échanges et de partage de deux jours qui a pris fin hier sur une note de satisfaction des participants. Après l’adoption consensuelle des textes et leur soumission aux ministères du Sport et de l’Enseignement supérieur pour validation, une Assemblée générale extraordinaire sera convoquée pour mettre en place ladite fédération.

Depuis quelques années, le ministère des Sports et celui de l’Enseignement supérieur travaillent en étroite collaboration pour la mise en place d’une fédération nationale du sport universitaire. C’est dans ce cadre qu’un atelier d’échanges et de partage a été organisé hier et avant-hier pour échanger sur les textes devant régir ladite fédération. Selon l’enseignant-chercheur à l’Université Gaston Berger (UGB) Ameth Dieng, président du comité de gestion du sport universitaire, l’objectif fixé à travers ce séminaire inclusif est de disposer de textes consensuels qui seront ensuite soumis aux deux ministres de tutelle pour validation.

Une assemblée générale extraordinaire sera également convoquée pour procéder à la mise en place de ladite structure. A en croire l’ancien directeur de la Haute compétition, cette instance devrait permettre une redynamisation du sport universitaire, qui non seulement contribue à pacifier le campus, mais aussi participe à la formation de l’étudiant. Ameth Dieng pense que le sport universitaire peut apporter une plus-value dans le sport national ; donnant l’exemple de certains grands pays sportifs où cette discipline occupe une place de choix dans la politique sportive.

Le directeur du Centre national de documentation au ministère de l’Enseignement supérieur, Dr Mouhammadou Moustapha Sow, est revenu sur l’importance de cette fédération. La mise en place d’une telle structure se justifie, d’après lui, par la nécessité de prendre en charge les spécificités du sport universitaire mais aussi par le développement de la carte scolaire et universitaire. « Il est important de créer cette fédération, au regard des évolutions et des mutations qui s’opèrent dans la gouvernance du sport universitaire », a-t-il dit avec conviction. Il souligne qu’il est nécessaire d’organiser le sport universitaire compte tenu de la place qu’il occupe dans le système de l’enseignement supérieur.

Dr Sow a rappelé que le processus de redynamisation du sport universitaire a commencé depuis 2014 et plusieurs rencontres d’échanges ont déjà été tenues dans ce sens. Cet atelier de deux jours qui a été clôturé hier s’est déroulé en présence des différents acteurs du sport universitaire et de l’UASSU.

Diégane Sarr

En match retard disputé hier au stade Alassane Djigo de Pikine, Gfc Pro a battu l’Us Ouakam sur le score d’un but à zéro. Mi-temps : 1-0. But : Idy Diouf (39ème mn). Avertissements : Alassane Dia (72ème pour Uso). Rencontre arbitrée par Issa Sy assisté de Abdou Aziz Guèye et de Nouha Bangoura tous de la Cra de Dakar.

USO : Souleymane Mousse Gueye (G) - Alassane Dia (Cap), Ibrahima Fall, Ibra Idrissa Ndiaye, Naby Diassy, Amadou Lamine Diene, Abdou Salam Keita, Mamadou Hanne (Elh Daour Ndoye Samb 69ème mn), Mory Samb,  Alassane Dieng (Omar Niang 49ème mn), Ablaye Sow . Entraîneur : Pape Latyr Ndiaye.

Guédiawaye FC Pro : Ousseynou Ndiaye (G), Bonaventure Mankabo  (Cap), Elh Malick Samb Cissé, Moussa Guèye, Bassirou Goudiaby, Malang Konta (Dominique Gomis 81ème mn), Sekou Sima, Papa M. Niang, Idy Diouf (Papa Babacar Ndiaye 58ème mn), Ibrahima Cissé (Bertrand Dasylva 58ème mn) - Elh Malick Ndong. Entraîneur : Cheikh Boucounta Cissé

Gfc Pro a battu Us Ouakam sur le plus petit score. Une victoire plus que précieuse eu égard à la mauvaise passe dans laquelle les banlieusards se sont englués depuis le début du championnat. Cependant, même si la victoire est quelque chose de bon pour le moral, force est de constater que des supporters venus de Guédiawaye se sont illustrés par un comportement peu élégant en huant l’équipe de Gfc Pro. Dans tous les cas, hier, les protégés de Boucounta Cissé ont affiché un visage différent en prenant dès le début l’option de neutraliser leurs adversaires.

C’est ce qui, certainement, justifie la pression constante exercée sur les Ouakamois qui, visiblement, manquaient d’arguments pour tenir la dragée haute aux locaux qui, comme eux, sont assoiffés de victoire. Cette domination nette va se matérialiser à la 39ème minute lorsque Naby Diassé balaie tout sur son passage et après avoir franchi la surface de réparation de l’Uso, amorce un centre que trouve la tête de Idy Diouf qui signe le premier et unique but de la partie.

Abdou Diop

Le stade Ely Manel Fall sera le cadre d’un gros choc ce samedi entre Abdou Diouf et Forza. Les deux ténors sont dans une dynamique de trois victoires d’affilée et voudront, chacun, engranger un quatrième succès consécutif.

La saison 2017-2018 est en passe de devenir celle des retours, après des années d’absence dans l’arène. Après Tapha Tine, Yékini Jr, Lac de Guiers 2, Modou Lô, Ama Baldé, Papa Sow, c’est au tour d’Abdou Diouf (écurie Walo) et Forza (écurie Fass) de renouer avec la compétition. Les deux ténors croiseront le fer cet après-midi au stade Ely Manel Fall de Diourbel. L’affiche ficelée par Lewto Production fait rêver les amateurs. Et pour cause, elle oppose deux grands champions de lutte qui ont fini d’imprimer leur marque dans l’arène.

Par ailleurs, le « géant du Walo » et le poulain de Moustapha Guèye restent tous deux sur une série de trois victoires d’affilée et voudront chacun remporter un quatrième succès consécutif. En difficultés il y a quelques années, Abdou Diouf marche sur l’eau depuis son retour des Iles Caïmans en 2010. Brillant vainqueur de son duel contre le grand Pakala de Mbour cette année-là, il bat Bruce Lee la saison suivante avant de corriger sévèrement Thieck en 2012-2013. Depuis, le coéquipier de Lac de Guiers 2 peine toutefois à trouver chaussures à ses pieds.

Pour cet après-midi, nul doute qu’il aura à cœur de se faire « une sixième victime à l’écurie Fass », qu’il dit bien connaître. Il devra tout de même faire preuve de vigilance ; étant donné qu’il aura en face de lui un adversaire redoutable qui a lui aussi fait ses preuves tant en lutte simple qu’en lutte avec frappe.  Et comme son rival de Guédiawaye, il reste sur une dynamique de trois succès battant successivement Khadim Ndiaye 2, Super Etoile et An 2000. Ce soir, au stade Ely Manel Fall, cet ancien pensionnaire de l’équipe nationale va tenter d’engranger une nouvelle victoire. Un tel résultat lui permettrait de poursuivre son ascension et de mettre fin à la guigne qui poursuit Fass ces dernières années.

Diégane Sarr

Le stade Félix Houphöuet-Boigny d’Abidjan va vibrer samedi au rythme de la finale du Tournoi UFOA B dames. L’affiche oppose la Côte d’Ivoire au Ghana, deux pays qui ont décroché jeudi leur ticket au détriment respectivement du Mali et du Nigéria.

Hôtes de la compétition, les Eléphantes ne veulent pas lâcher le trophée. En demi-finales, les filles de Clémentine Touré ont affiché leur réalisme (2-0). Bousculées par le Mali, elles peuvent dire merci à Nina Kpanho, auteure d’un doublé et qui décroche au passage son deuxième trophée de « Woman of the match » du tournoi. Le choc de ce dernier carré entre le Nigéria et le Ghana a tenu ses promesses. Annoncée grande favorite du tournoi, les Super Falcons ont été défaites par les Black Queens 5-4 dans les tirs au but après un score d’un but partout au temps réglementaire. Alice Ogebe avait marqué pour les joueuses de Thomas Dennerby et Ampah Faustina avait égalisé dans la foulée.

Samedi, Nigéria et Mali s’affronteront pour le match pour la 3è place (15h30) et la Côte d’ivoire et le Ghana pour le trophée majeur (18h).

C’est avec un grand intérêt que nous avons appris que le terrain municipal de Castors doit être aménagé sous peu. Cette heureuse initiative longtemps désirée par les sportifs, le Collectif a, d’une façon globale, indiqué les recommandations suivantes :

• Régler les problèmes techniques d’assainissement liés aux eaux pluviales dans l’aire de jeu du stade ;

• Nivellement de l’aire de jeu selon les tolérances usuelles et compactées pour recevoir un revêtement type « gazon synthétique ».

A cet effet, le Collectif invite tous les sportifs de la commune de Dieuppeul-Derklé à une réunion d’information le dimanche 24 février 2018 au terrain municipal de Castors à partir de 11 heures.

Cette fois devrait être la bonne: l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) sera utilisée pour la première fois en Afrique lors de la Supercoupe de la CAF, qui oppose, samedi, à Casablanca, les Marocains du Wydad aux Congolais du TP Mazembe.

Controversé en Europe, ce dispositif devait être introduit fin janvier pour le Championnat d’Afrique des Nations 2018 à partir des quarts de finale, mais les arbitres n’ont pu y recourir faute d’autorisation du Board, organe garant des lois du jeu et de la Fifa. Les deux instances ont finalement donné leur feu vert pour la Supercoupe, match au sommet entre les deux clubs africains de l’année, a annoncé en début de semaine la Confédération africaine, qui chapeaute toutes les compétitions footballistiques du continent.

La Supercoupe oppose chaque année le vainqueur de la Ligue des champions africaine à celui de la Coupe de la Confédération. Pour départager les Rouges et les Corbeaux samedi, l’arbitre zambien Janny Sikazwe pourra recourir pendant le match à la VAR, système qui vise à limiter les erreurs d’arbitrage en permettant de visionner les moments clés (buts, penaltys, cartons rouges...).

AFP

AC Milan contre Arsenal : c’est le seul choc des 8es de finale d’Europa League, sorti du tirage au sort effectué par Eric Abidal, ex-international français de Barcelone, vendredi au siège l’UEFA à Nyon, en Suisse.

Le match aller aura lieu le 8 mars en Italie et le retour le 15 mars en Angleterre. Les autres grosses écuries de cette édition ont été épargnées, puisque l’Atletico Madrid va jouer contre le Lokomotiv Moscou et le Borussia Dortmund contre Salzbourg. Les autres 8es de finale sont: Lazio-Dynamo Kiev, RB Leipzig-Zenit Saint-Pétersbourg, CSKA Moscou-Lyon, Marseille-Athletic Bilbao et Sporting Portugal-Plzen.

Il n’y a donc pas de grosses affiches hormis ce duel entre Milan et Arsenal. Les Gunners partent favoris face une écurie italienne au palmarès impressionnant  - 7 Ligues des champions notamment -  mais qui n’est plus ce qu’elle était et pointe à la 7e place du championnat d’Italie.

En 8e de finale, Lyon va jouer contre le Lokomotiv Moscou. Le club russe, comme le Zenit et le CSKA, sera probablement très surveillé par l’UEFA et les autorités après les incidents à Bilbao jeudi en 16e de finale retour.

Programme des 8es de finale
Lazio Rome (ITA) - Dynamo Kiev (UKR), RB Leipzig (GER) - Zenit Saint-Pétersbourg (RUS), Atletico Madrid (ESP) - Lokomotiv Moscou (RUS), CSKA Moscou (RUS) - Lyon (FRA), Marseille (FRA) - Athletic Bilbao (ESP), Sporting Lisbonne (POR) - Plzen (CZE), Borussia Dortmund (GER) - Salzbourg (AUT), Milan AC (ITA) - Arsenal (ENG).

Matches aller le 8 mars, retour le 15 mars.

AFP


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.