banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Football finale Coupe de l’Assemblée nationale : Le Racing club surprend le Diaraf

13 Déc 2010
2119 times

En finale, tout peut arriver, même si les adversaires ne sont pas dans la même catégorie. Et samedi, le Racing club de Dakar (National 1) a traduit cette réalité en remportant (2-1) la coupe de l’Assemblée nationale devant le Diaraf, champion du Sénégal en titre.

Le Diaraf était averti. Après avoir écarté le Touré Kunda en demi-finale, le Racing club de Dakar n’avait plus de complexe à se faire. Présenté comme étant le petit poucet du traditionnel tournoi d’ouverture de la saison, le Racing club de Dakar a une nouvelle fois créé la surprise. Les garçons du coach Ibrahima Camara ont, en effet, dompté le champion du Sénégal. En finale, samedi, sur une pelouse en mauvais état du stade Léopold S. Senghor, le Racing club de Dakar (N1) a confirmé sa bonne prestation dans ce tournoi parrainé par l’Assemblée nationale. Face au Diaraf pourtant réputé être un club qui sait se faire respecter dans les duels où il passe favori, le petit poucet a eu le dernier mot. Après un round d’observation d’une dizaine de minutes, c’est le Racing club qui annonce la couleur.

Tactiquement en place
Sur un coup franc à l’entrée de la surface de réparation du Diaraf, Mamadou Fabouré crée la panique dans la défense du champion du Sénégal en titre. Le Diaraf éprouve des difficultés pour résoudre l’équation tactique posée par l’adversaire et tarde à réagir. La véritable menace des Vert et Blanc se situera à la 27e minute. Et c’est à partir de cet instant que les hommes d’Aliou Kandji tentent de passer à la vitesse supérieure, mais se heurtent à un adversaire tactiquement bien en place. La pause intervient sur un résultat équitable (0-0), du reste logique au regard de la physionomie de la partie.

Dès la reprise, le Diaraf prend les choses en mains. Leur option faillit être récompensée dans les premières secondes, suite à une offensive rapidement engagée. Mais ce ne sera que partie remise, puisque Ibrahima Ndoye parviendra à ouvrir le score (57e), donnant ainsi l’espoir d’un autre titre aux siens.

Performance historique
La réaction du Racing club ne se fera pas attendre. Dix minutes après, Mamadou Fabouré, le puissant attaquant du Rc Dakar était tout près de rétablir l’équilibre (67e). Son coéquipier, Mady Bâ Niang, sera plus chanceux sept minutes plus tard. Sur une action confuse dans la surface de réparation du Diaraf, l’attaquant du Racing reprend à bout portant, de la tête, une balle mal renvoyée par la défense adverse. Une égalisation logique qui libère davantage les partenaires de Mamadou Fabouré. Ce dernier sera d’ailleurs l’auteur du second but sur penalty (83e), offrant du coup la coupe à son club et une enveloppe d’un million de francs Cfa. Une performance historique qui restera gravée dans les annales du football sénégalais, puisque c’est la première fois qu’un club de Division 3 remporte ce trophée, jadis ouvert aux « quatre grands » de l’élite, et qui est élargi cette saison aux autres divisions. Le Diaraf empoche, 800.000 francs. Le Casa sport et Touré Kunda, les malheureux demi-finalistes, reçoivent chacun 500.000 francs.
 
Les équipes
Racing Club de Dakar : Pape Bassirou Sarr (cap), Pape Olivier Keita, Bara Ndong, Amidou Mané, Ousmane Gassama, Mamadou Fabouré, Adama Thiam (Augustin G. Sambou, 63e), Rex Léandre Ch. Badiane, Amadou Bah, Mady Bâ Niang (Chérif Bafo Diabang, 86e), Khaly Iyane Thiam (Malick Badiane, 63e) Coach : Ibrahima Camara

Diaraf : Khadim Diop, Pape Amadou  Touré, Mor Soumaré, Libasse laye Diagne (cap), Babacar   Ndiour, Issa Sarr, Ismaéla Niang, Pape Macou Sarr (Abdou Lahat Fall, 89e), Ibrahima Ndoye (Pape Mabiousso Mbaye (63e), Eric Traoré (Mbaye Amadou Kane (63e), Pape Sané. Coach : Aliou Kandji

Arbitres : Badara Diatta assisté d’El H Malick Samba et Djibril Camara.

 

Last modified on jeudi, 21 juillet 2016 14:16
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.