banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Tombeur de Yekini Jr : Tapha Tine, le retour du « géant du Baol »

09 Fév 2018
429 times

En battant Yékini Jr le 1er janvier, Tapha Tine a confirmé qu’il était revenu à son meilleur niveau. Un signal fort à ses potentiels adversaires, en ayant en Bombardier ligne de mire. En 2012, il avait corrigé le colosse mbourois.

Tapha Tine respire à nouveau la forme ! Le « géant du Baol », auteur d’une année blanche, a démarré l’année 2018 par une belle victoire sur Yékini Jr le 1er janvier. Un deuxième succès sur l’ex poulain d’Amadou Katy Diop en autant de confrontations. En 2006-2007, l’enfant de Réfane avait déjà battu l’actuel sociétaire de l’écurie « Door Waar » à l’occasion d’un tournoi de lutte avec frappe. Autant dire qu’il est en passe de devenir une véritable bête noire pour le transfuge de l’écurie Ndakaru. Avec ce nouveau succès d’affilée, le pensionnaire de Baol Mbollo confirme sa bonne santé du moment. Lors de la saison 2015-2016, il s’était classé deuxième au tournoi de la TNT (télévision numérique terrestre), derrière Ama Baldé, le vainqueur de la compétition. Tapha Tine avait remporté deux victoires contre une défaite respectivement face à Zoss, Gouye gui et Ama Baldé. Une assez bonne performance qui l’avait permis de se relancer dans la course et de faire oublier sa débâcle contre l’ancien roi des arènes Balla Gaye 2.

Avec sa nouvelle prouesse le 1er janvier dernier, il donne un signal fort à ses potentiels adversaires dans sa volonté d’aller à nouveau à la conquête du trône ; sa première tentative en 2014 s’étant soldée par un échec cuisant. En ligne de mire, il y a évidemment le roi des arènes, Serigne Ousmane Dia dit Bombardier qu’il avait défait en 2012, à la suite d’une décision médicale. Le colosse mbourois a donc l’obligation de prendre sa revanche sur le dernier tombeur de Yékini Jr ; d’autant plus que ce dernier le réclame depuis quelques temps à cor et à cri. Seul hic, le « B 52 » est, pour l’heure, concentré sur son face-à-face avec Eumeu Sène dont la tenue vient d’être confirmée par le promoteur Assane Ndiaye. Tapha Tine peut, tout de même, espérer en découdre avec Bombardier la saison prochaine ; étant donné que le roi des arènes a plus intérêt à ce que cette affiche soit organisée, histoire de laver son honneur. Outre le chef de file de l’écurie Mbour, le sociétaire de Baol Mbollo peut espérer un nouveau corps à corps contre Lac de Guiers 2. Lors d’un championnat de lutte avec frappe en 2006-2007, le « puncheur du Walo » avait pris le dessus sur lui. Toutefois, le poulain de Mohamed Aly, en quête d’un nouveau souffle, ne devrait pas rechigner à lui accorder une seconde chance. Le 28 janvier, le coéquipier d’Alioune Sèye 2 a été dominé par Modou Lo, au terme d’un combat où il n’a été que l’ombre de lui-même. Auteur de deux saisons blanches d’affilée, Eumeu Sène ne devrait pas non plus cracher sur une confrontation contre le « géant du Baol « ; d’autant plus que les deux protagonistes n’ont jusqu’ici jamais croiser le fer. Mais, celle-ci n’a presque aucune chance d’être disputée cette saison, vu que le leader de l’écurie « Tay Shinger » est en déjà en lice pour affronter Bombardier, avec comme enjeu principal la couronne de roi des arènes.

Deux autres champions qui peuvent faire figure de prochains adversaires au porte-étendard de l’écurie Baol Mbollo sont Balla Gaye 2 et Gris Bordeaux. Le « lion de Guédiawaye » est en quête de renaissance après près de trois années blanches et deux défaites consécutives. Il ne devrait donc pas décliner une proposition d’affiche l’opposant à nouveau à son ancienne victime ; d’autant plus que ce dernier semble revenu à son meilleur niveau. Idem pour le « troisième tigre de Fass » qui est en pleins doutes. Il faudra néanmoins attendre que le Fassois et le fils de Double Less soldent leurs comptes en mars prochain pour espérer l’organisation d’un combat mettant aux prises un de ces deux protagonistes et Tapha Tine. Boy Niang 2 et Sa Thiès font également partie de la longue liste de lutteurs sur lesquels celui-ci peut miser pour renouer avec la compétition. La balle est dans le camp des promoteurs !

Diégane Sarr

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.