banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Auteur de cinq victoires d’affilée : Ama Baldé, la folle ascension !

16 Fév 2018
1690 times

Après une année blanche, Ama Baldé renouera avec la compétition ce samedi. Il fera face, au stade Léopold Sédar Senghor, à Papa Sow, pensionnaire de l’écurie Fass. Espoir de Tout Pikine, le fils de Falaye Baldé sera comme d’habitude très attendu. Pour cet athlète qui n’a plus perdu depuis 2012, l’objectif sera de remporter une 6è victoire consécutive.

Révélé au public à l’occasion de la saison 2008-2009 qui l’a vu disputer et remporter quatre combats, il s’est vite imposé comme un lutteur avec qui il fallait compter. Au point de faire un mauvais casting qu’il paie cher en 2009-2010, avec la fessée mémorable de Ness, la « baleine de Lansar ». Mais en élève qui apprend vite et tire bien les leçons de ses échecs, il se reprend très rapidement en scellant son retour en force dès la saison suivante avec une fulgurante victoire sur Balla Diouf, l’ex-«Cœur de Lion» de l’écurie Fass. Il enchaîne avec une seconde victoire d’affilée cette même saison lors de son face à face contre Feugueuleu (écurie Lansar). Sauf qu’en 2011-2012, il se fait à nouveau rappeler à l’ordre par Gouye gui, « le roi du simpi » qui le ramène sur terre, à l’issue d’un combat d’usure où la puissance physique a fini par avoir le dernier mot.

Mais le fils de Falaye Baldé semble avoir beaucoup gagné en maturité. En attestent les cinq dernières sorties disputées soldées par de retentissants succès.  Cerise sur le gâteau, Ama Baldé est celui qui a mis fin à la folle ascension de Malick Niang, ancien vainqueur du Championnat de lutte avec frappe de 2010 (Claf) et tombeur de l’invincible Sa Thiès. Il a ensuite imprimé sa marque au tournoi de lutte organisé en 2014-2015 par RDV Productions en étant le vainqueur de la compétition grâce à trois victoires en autant de sorties. Et en plus d’avoir remporté, haut la main, la compétition, il gagne une place au sein de la cour des grands, à la faveur de sa brillante victoire contre Tapha Tine, le « géant du Baol », ancien candidat malheureux au titre de roi des arènes.

Candidat déclaré au trône, il aura à cœur de battre le Fassois en vue de poursuivre son ascension. Mais le « puma de Fass » dispose aussi d’arguments physiques et techniques avérés lui permettant de faire la différence à l’occasion de cette affiche ; en plus d’avoir une réputation de bagarreur hors pair. La tâche du Pikinois sera d’autant plus délicate que le coéquipier de Gris Bordeaux voudra réussir ce triple pari : ramener le sourire à l’écurie Fass en panne d’inspiration, renouer avec la victoire et venger Balla Diouf qui fut battu à plate couture par son antagoniste pikinois.

Diégane Sarr

 

Last modified on vendredi, 16 février 2018 11:51
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.