banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Drapeau Marième Faye : Boy Niang 2 donne un cours de lutte à Sa Thiès

12 Mar 2018
1502 times
Drapeau Marième Faye : Boy Niang 2 donne un cours de lutte à Sa Thiès Crédit photo : Abdoulaye Mbodj / © Le Soleil

Le stratège Boy Niang 2 est venu hier à bout du bagarreur Sa Thiès, au stade Léopold Sédar Senghor, au terme d’une minute de combat qui a connu beaucoup d’intensité. Le fils de l’ancienne gloire De Gaulle poursuit ainsi lentement sa marche vers le sommet de l’arène. Pour Sa Thiès, ce revers marque la fin d’une série de quatre succès consécutifs.

Sa Thiès, le fils de Double Less, a eu la surprise de sa vie hier, lors de son face-à-face contre le rusé Boy Niang 2. L’excès de confiance, toujours en bandoulière, le petit frère de Balla Gaye 2 n’avait, manifestement pas, prévu le sort peu reluisant que lui a réservé le fils de l’ancienne gloire De Gaulle. Fidèle à sa réputation de grand cogneur devant l’Eternel, le champion de Golfe Sud a aussitôt misé sur la stratégie de la bagarre dès le coup de sifflet de l’arbitre. En face, Boy Niang 2 recule, effectue des déplacements, histoire de contenir la fougue guerrière de son antagoniste trop pressé d’en finir avec lui. Aussi futé que le renard, le poulain de Ngagne Pouye nourrit le secret espoir d’amorcer une attaque éclair qui prendrait Sa Thiès au dépourvu.

C’est ainsi qu’à la suite d’une rafale de coups de poings envoyés à l’aveuglette par le dernier tombeur de Ness, le Pikinois tente une entrée en jambes et enchaîne dans la foulée avec un hancher mettant son adversaire en mauvaise posture. Néanmoins, ce dernier, en ballotage, parvient à s’extirper des griffes du porte-étendard de l’école de lutte Boy Niang. Sauf que celui-ci ne lui donne pas de répit. Et après une rude bagarre de rue, l’athlète de Pikine repart à la charge avec une nouvelle entrée en jambes. Cette fois-ci, c’est trop tard pour Sa Thiès ! Après avoir solidement attrapé son adversaire, Boy Niang 2 met à contribution sa puissance physique et la technique de la chaise anglaise.

Il inflige une lourde chute au fils de Double Less qui ne semble avoir rien compris de ce qui lui est arrivé. La bouche ensanglantée, il reste assis, tétanisé sans doute par l’issue du combat qu’il ne pouvait imaginer. Grâce à cette victoire sans bavure, Boy Niang 2 conforte sa place au sein des ténors et poursuit sa marche lente mais sûre vers le sommet. Il confirme en même temps son statut de bête noire des champions de Guédiawaye. Avant Sa Thiès, le fils de De Gaulle avait déjà fait mordre la poussière à Sa Cadior 2, à Less 2 et Gouye gui. A qui le tour ?

Diégane Sarr

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.