banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

17ème tour cycliste international du Sénégal : Youcef Reguigui a remis ça

25 Avr 2018
754 times

Et pourtant, il ne s'était point signalé dans les sprints intermédiaires qui avaient vu le Gabonais Léris Henne Moukagni, les Burkinabè Salifou Yarbanga et Salfo Bikienga s'imposer respectivement dans les trois sprints intermédiaires. Mais comme la course de la veille, celle d'hier s'était terminée aussi par une arrivée massive sur la ligne au milieu d'une foule de jeunes excités et très enthousiastes à la vue des coureurs. Avec le maire Serigne Mboup en tête, la ville de Pire a réservé un accueil coloré et très animé à la caravane des coureurs et des encadreurs, prouvant du coup son intérêt pour cette épreuve. En effet, à l'image de la 2e étape, la 3e aussi a enregistré une arrivée massive sur la ligne terminale ; et toujours avec les coureurs des mêmes équipes ou clubs de la veille. Un léger changement par contre car les Rwandais qui s'étaient classés 4e lundi, avec Munyaneza Didier, ont cette fois-ci pris la 3e place avec un nouveau coureur, Uwizeyimana Bonaventure. C'est dire que cette 3e étape a été âprement disputée si l'on se réfère au classement ; c'est-à-dire une arrivée groupée sous un soleil qui avait subitement dardé ses rayons. Au général également, c'est toujours le même groupe qui occupe les cinq premières places que la veille. Pour dire que cette course risque de se disputer entre eux seulement.


Classement de l'étape. Distance : 148,5km. Moyenne : 42,98km/h : 1er : Youcef Reguigui (Sovac Natura4Ever/Algérie) : 3h27'18 ; 2e : Koop Jos (Global Cycling Team/Pays-Bas) : Mt ; 3e : Uwizeyimana Bonaventure (Rwanda) : Mt ; 4e : Troude Mathieu (Club de la Défense/France) : Mt ; 5e : Fiege Lorenz (Team Embrace The World/Allemagne) : Mt

 

Classement général

Youcef Reguigui bien collé à son maillot

Un léger changement est survenu dans le quinté du maillot jaune puisque le Rwandais Munyaneza Didier qui occupait la 4e place lors de la course de lundi, se retrouve maintenant 5e, permutant ainsi avec le coureur du Club de la Défense, Clain Médéric qui prend la 4e. Les autres n'ont pas bougé. A l'issue de cette 3e étape, Youcef Reguigui a conservé ses deux maillots du classement général et du classement aux points ; idem pour Munyaneza Didier qui garde lui aussi le maillot blanc du meilleur jeune.

Maillot jaune : Distance : 330,3km. Moyenne : 40,146km/h 1er : Youcef Reguigui (Sovac Natura4Ever/Algérie) : 8h13'11 ; 2e : Koop Jos (Global Cycling Team/Pays-Bas) : 8h13'25 ; 3e : Fiege Lorens (Team Embrace The World/Allemagne) : 8h13'34 ; 4e : Clain Médéric (Club de la Défense/France) : 8h13'39 ; 5e : Munyaneza Didier (Rwanda) : 8h13'39

 



 

Les «lions» dans la mélée
bécaye traoré toujours scotché à sa 20ème place

 

Il avait pris la 20e place malgré sa chute de la veille (2e étape). Hier encore, il a occupé cette même place à l'issue de la 3e étape. Bécaye Traoré, le seul coureur performant de cette équipe sénégalaise, n'a malheureusement pas un coéquipier à même de lui venir en aide dans les échappées dans cette course. Toujours le seul à se battre contre la meute, alors que les autres sont loin, très loin de là où se jouent les titres et les accessits. A ce rythme, il ne sera pas près de remporter une place de choix dans cette 17e édition. Une situation qui se comprend parfaitement pour une équipe sénégalaise qui n'a bénéficié d'aucun soutien de qui que ce soit, et à qui on attend des résultats. Une situation que les coureurs ont toujours déplorée, mais qui n'a jamais eu un début de solution. Même si leurs doléances ne sont pas tombées dans les oreilles de sourds. Et c'est dommage pour le cyclisme sénégalais.


L'étape du jour (Circuit fermé de Nguinth à Thiès)

Comme l'année dernière, les coureurs vont à nouveau disputer le circuit fermé de Nguinth à Thiès aujourd'hui, pour boucler la 4e étape de ce Tour 2018. Un circuit de 108 km et que les coureurs vont parcourir en 10 tours de 10,8km. Pas aussi long que ça dans une épreuve qui comprend des coureurs de fond et des coureurs de vitesse. Et certains cyclistes du peloton adorent justement la seconde option qu'ils mettront à profit pour se distinguer. Mais attention aux surprises. A signaler que cette 4e étape comprend trois sprints intermédiaires : 3e passage sur la ligne de départ, 5e passage sur la ligne de départ et 7e passage sur la ligne de départ.

Hervé Pascal Eric, directeur sportif
de vélo select apogee du Canada

«L'objectif, c'est de préparer
les championnats du Canada»


« Ce Tour est une belle aventure pour nous, une expérience aussi de plus ; c'est également la découverte du cyclisme africain. En venant ici, nous espérons gagner une ou deux étapes. Au début de cette compétition, nous avons eu un peu de difficulté car nous sortons de l'hiver chez nous et pour beaucoup de coureurs, c'est leur première course. Vous savez, au Canada, l'hiver est long. Donc les coureurs ont été surpris par le changement de température ici. Ils ont été surpris aussi par la vivacité des coureurs africains. Il y a de très bons coureurs ici et ça roulait très vite ; il y a une belle moyenne avec le vent, les bordures. Donc ils ont été surpris et à la fin, ils étaient un peu fatigués parce qu'ils n'avaient pas encore fait 180 km dans l'année. Mais je pense que ça va leur faire du bien car ce sont des jeunes. L'objectif, c'est de préparer le championnat du Canada fin juin ainsi que les grandes courses internationales en juin et juillet aux Etats-Unis. Donc c'est une bonne préparation pour la saison à venir. On a encore subi lors de la 2e étape, mais à partir de la 3e, je pense que ça va aller mieux. J'ai vu le champion du Sénégal, Bécaye Traoré qui est un bon coureur, mais aussi de bonnes équipes comme l'Algérie que je connais et qui fait le circuit professionnel. Il y a également le Burkina. A partir de la 3e étape, les étapes seront plus courtes comme aux Etats-Unis et au Canada où il y a de petits circuits. Et là, on sera plus à l'aise sur les petites distances. Les coureurs vont retrouver leurs marques ».*

 

 Mokhtar Yassine, adjoint au directeur sportif de Sovac

«Garder toujours le maillot jaune»


« Notre objectif, c'est toujours garder le maillot jaune que nous avons remporté l'année dernière. Nous sommes là pour gagner, pas pour autre chose. Cette année, Sovac Algérie a fait une fusion avec l'équipe belge de Natura4Ever et maintenant, il y a des coureurs algériens et belges. La mayonnaise a bien pris car avec cette équipe, nous avons fait le Tour du Gabon, de la Tunisie et du Maroc. Nous avons eu de bons résultats puisque nous avons remporté le Tour de Tunisie.

Mais dans ce Tour du Sénégal, il faudra se méfier des Rwandais qui sont d'excellents coureurs, ainsi que l'équipe allemande. Il y a toujours des imprévus dans une compétition cycliste, donc il faudra surveiller tout le monde. Mais nous sommes très motivés pour cette 17e édition ».

 

Serigne Mboup, maire de pire
«pour la pérennisation du tour»

 

 

« D'abord une grande fierté pour la population et moi-même de voir ma ville choisie comme troisième étape. Vous avez vu la mobilisation exceptionnelle, avec les jeunes élèves des écoles qui sont tous présents ici. Vous savez, le sport est un outil de promotion humaine, d'éducation, vecteur de communion et un bâtisseur de synergie entre les différentes composantes d'une même ville. Je félicite donc Michel Thioub qui a décidé de faire la promotion de tous les terroirs. Je pense que le Tour du Sénégal est un exemple d'unité et de communion nationale. Nous sommes des sportifs et nous croyons beaucoup à l'éducation et à la formation, et nous admirons vraiment le courage et la témérité de Michel Thioub et de son équipe qui, contre vents et marées, se sont donné les moyens de lancer le Tour du Sénégal. Quand on voit l'histoire du Sénégal, avec le cyclisme, on se dit quelque part qu'on a laissé passer les autres. Et je suis fier de voir que Michel Thioub a cette grosse ambition. C'est pourquoi je me mobilise personnellement pour que ce Tour puisse être pérennisé ».  

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.