banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Rencontre avec les lutteurs : Le ministre des Sports Matar Bâ appelle à plus de sérénité

15 Mai 2018
533 times

Le ministre des Sports a reçu, hier, le collectif des lutteurs qui étaient venus lui remettre un mémorandum. Une occasion pour Matar Bâ de calmer le jeu et demander aux concernés de garder leur sérénité.

Le collectif des lutteurs a répondu massivement à l’appel du ministre des Sports, Matar Bâ, hier, dans les locaux de son département. En effet, c’est en présence du président des amateurs Doudou Diagne Diécko, du secrétaire général du Cnoss Seydina Diagne, des anciens lutteurs Mbaye Guèye, Double Less, Boy Kairé, Yakhya Diop Yékini et des lutteurs en activité Khadim Gadiaga, Lac de Guiers 2, Gris Bordeaux, Gouye Gui, Usine Doolé, entre autres, que Matar Bâ a reçu le mémorandum du collectif avant d’ouvrir une concertation à huis clos.

En fait, les lutteurs exigent, entre autres revendications, le départ d’Alioune Sarr, la dissolution du Cng, l’instauration d’une fédération chargée de gérer la lutte, la restitution des ponctions sur les reliquats et la levée de la suspension pour six mois de Lac de Guiers 2. « Bien évidemment, dans leur mémorandum, ils ont parlé de fédération, mais qu’ils sachent qu’une fédération, c’est un processus. Ce sont des textes qui vont s’imposer et changer radicalement les manières de faire. Il ne sert à rien de se précipiter, il faut faire un travail de base. On y est, mais la lutte n’est pas encore prête. On va travailler à renforcer les textes qui nous permettent d’allers vers une fédération », a fait savoir d’emblée le ministre des Sports.

Parlant des coupes sur les reliquats en guise de sanctions infligées aux lutteurs par le Cng, du départ d’Alioune Sarr et de la dissolution du Cng, Matar Bâ a pris acte. « Ce sont des points sur lesquels on ne peut parler car c’est l’Etat qui choisit. Maintenant, les membres de la lutte peuvent avoir des difficultés et il faut aller dans le sens de les régler dans la sérénité. Il ne sert à rien d’y mêler le président de la République parce que dans les points, on nous parle de boycott de l’inauguration de l’Arène nationale ». D’après le ministre des Sports, le président de la République est venu avec la solution structurelle en mettant en place une infrastructure de 32 milliards de FCfa. « On s’est accordé autour de cette question qui était mal venue. Vous savez, les lutteurs me font confiance parce qu’ils sont venus en masse. Donc nous allons analyser leur mémorandum afin d’aller vers la concertation », termine en dernier lieu Matar Bâ.

Absa NDONG

 

Last modified on mercredi, 16 mai 2018 09:13
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.