banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Mondial-2018 : Arriver en forme en juin, mission quasi impossible

05 Jui 2018
620 times

Comment arriver en forme à la Coupe du monde en juin, au terme d'une saison de football harassante ? C'est presque mission impossible, même si la préparation physique est devenue une science très sophistiquée. Pour se mettre en condition, il faut d'abord être convaincu de pouvoir le faire, souligne Lee Moore, de l'université de Bath (Grande-Bretagne).

"Les athlètes qui sentent qu'ils peuvent faire face aux exigences de la compétition la voient comme un défi", explique-t-il. Ces joueurs seront meilleurs que "ceux qui pensent qu'ils pourraient avoir du mal" et voient le tournoi "comme une menace".

Et pour rassurer les joueurs, rien de mieux, d'après ce spécialiste du mental des sportifs, que de "réaliser quelques bonnes performances dans leur préparation, puisque ça va gonfler leur confiance en eux". Mais le corps a ses limites que le meilleur mental ne pourra jamais dépasser. Après avoir joué toutes les semaines au moins, tous les trois jours souvent, les heureux élus arrivent tous fatigués, sinon épuisés. "Il n'y a pas de vraie prise en compte des exigences du football international au sein des clubs. Ils veulent leurs joueurs à 100% jusqu'au dernier match", dit John Brewer, professeur de sciences appliquées du sport à l'université Saint Mary's à Londres. Il était le préparateur physique de l'équipe d'Angleterre lors du Mondial-1990 en Italie. Première chose à faire: un bilan individualisé de l'état de forme. Avec une batterie de tests, et en écoutant le ressenti du joueur. "Aujourd'hui on a plein d'outils. Il y a des données collectées par des GPS, couplées à celles sur la fréquence cardiaque, qui donnent la distance parcourue et la vitesse d'accélération", détaille Stéphane Caterina, préparateur physique pour Mon stade, spécialisé dans le football.

"On complète ça avec des marqueurs subjectifs, grâce à des questions sur le sommeil, la récupération, les douleurs, qui permettent de détecter des choses pas forcément visibles. L'objectif est d'ajuster les séances d'entraînement pour amener le joueur à son état de fraîcheur optimal", ajoute-t-il. Pour ceux qui ont été surmenés, priorité à la récupération. Pour ceux qui ont été plus épargnés, par exemple ceux qui étaient remplaçants en club, des séances plus intenses sont programmées. En France, on se souvient du traumatisme de la blessure de Zinédine Zidane à la cuisse (déchirure du quadriceps), lors d'un amical à cinq jours du Mondial-2002.

En Egypte, on risque de parler longtemps de celle à l'épaule de Mohamed Salah, trois semaines avant le premier match des Pharaons, qui complique la préparation de l'attaquant vedette. Mais est-ce un avantage d'avoir été blessé plus tôt dans la saison, et forcé au repos, comme le Brésilien Neymar ou le Français Ousmane Dembélé? Quelquefois.

"Je dirais que sauf exception, ce n'est jamais positif d'être blessé", estime Stéphane Caterina. Mais il a trouvé que le Français Benjamin Mendy, éloigné des terrains de septembre à avril par une grosse blessure à un genou, "débordait d'énergie" lors du premier match de préparation contre l'Irlande.

AFP

 

AFP :
Last modified on mardi, 05 juin 2018 11:08
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.