banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Entrainement des Lions au Stade Sputnik : Animation, précision devant, balles arrêtées… au menu des séances

16 Jui 2018
1026 times
Entrainement des Lions au Stade Sputnik : Animation, précision devant, balles arrêtées… au menu des séances Crédit photo : Abdoulaye Mbodj / © Le Soleil

Kaluga : Les Lions du Sénégal entendent aborder avec sérénité et confiance leur premier match de poule, mardi contre la Pologne au stade du Spartak Moscou. Ils se sont entraînés hier et avant-hier au stade Sputnik de Kaluga, à une vingtaine de minutes de véhicule de la ville éponyme. Au menu des séances d’entraînement, passes courtes et longues, animation du jeu, balles arrêtées, précision devant les buts. Le tout dans une ambiance détendue et de chaleur.

Les Lions du Sénégal entendent aborder avec sérénité et confiance leur premier match de poule, mardi contre la Pologne au stade du Spartak Moscou. Ils se sont entraînés hier et avant-hier au stade Sputnik de Kaluga, à une vingtaine de minutes de véhicule de la ville éponyme. Au menu des séances d’entraînement, passes courtes et longues, animation du jeu, balles arrêtées, précision devant les buts. Le tout dans une ambiance détendue et de chaleur.

  Arrivée mardi à Kaluga, son camp de base pour la Coupe du monde, l’équipe nationale du Sénégal n’a pas perdu beaucoup de temps pour se remettre au travail. Pour le staff technique, la sélection nationale doit être fin-prête pour aborder, avec sérénité, son premier match de poule qui l’opposera mardi à la Pologne au stade du Spartak Moscou. Aliou Cissé et ses collaborateurs sont conscients qu’une bonne entame face aux Polonais pourrait permettre aux Lions d’envisager la suite de la compétition avec plus de sérénité.  Et c’est ainsi qu’après la journée de repos du mercredi passée à leur hôtel, Sadio Mané et ses coéquipiers se sont vite remis au travail. Ils se sont, en effet, entraînés hier et avant-hier au stade Sputnik de Kaluga, situé à une vingtaine de minutes de véhicule, de la ville éponyme. Niché en pleine verdure, le site qui a fait peau neuve, sans doute pour l’accueil des Lions de la Téranga, qui s’y prépareront tout au long du premier tour, attire par sa commodité et sa quiétude. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que l’Italie, espérant se qualifier à cette 21e édition de la Coupe du monde, avait jeté son dévolu sur la ville de Kaluga et son stade, avant que les dieux du football ne décident de sa non-qualification.

Lions Training Kaluga 3Pour les besoins de la préparation des Lions, le site qui a totalement été « construit » à partir seulement de décembre dernier, s’est également paré de ses plus beaux atours. Sans oublier le drapeau du Sénégal, qui flotte tout autour sous l’effet du vent. Le stade Sputnik est, sans conteste, un endroit idéal pour s’entraîner, se relaxer, se concentrer, évacuer la pression et le stress. Bref, pour bien préparer une compétition.

Lors de la première séance d’entraînement d’avant-hier, l’accent a été mis sur les passes courtes, la rapidité d’exécution, la fluidité du jeu, mais aussi la précision et le réalisme devant les buts. L’attaquant Diafra Sakho s’est notamment beaucoup illustré devant, tout comme le puissant milieu de terrain Alfred Ndiaye qui a été très remuant. Ménagé en début de la seconde phase de préparation notamment lors du match contre le Luxembourg, Sadio Mané n’a pas voulu trop s’exposer et prendre des risques inutiles. Une consigne du coach Cissé ? Certainement. En tout cas, lors de la publication de la liste de ses 23 joueurs retenus pour défendre les couleurs du Sénégal au Mondial russe, Aliou Cissé avait émis son souhait de « ménager » un peu l’attaquant de Liverpool crédité cette saison d’une soixantaine de matches en Premier league et Ligue des champions. Il avait estimé que vu la débauche d’énergie qu’il a fournie tout au long de cette année, il devait être utilisé de manière intelligente dans le cadre de la préparation afin qu’il puisse récupérer toutes ses forces, avant l’entrée dans le vif du sujet contre le Pologne.

Revenu de convalescence, il n’y a pas longtemps, Kara Mbodj, lui, semble retrouver peu à peu son rythme. Adepte d’un jeu très physique, le défenseur d’Anderlecht n’a tout de même pas forcé son talent. Dans l’ensemble, cette séance d’entraînement s’est très bien passée. Hier, les hommes de Cissé, après un échauffement de quelques minutes suivi d’étirements, ont encore surtout travaillé leur efficacité devant les buts y compris l’exécution des balles arrêtées. Pape Aliou Ndiaye, Sadio Mané, Salif Sané et Alfred Ndiaye ont tiré à plusieurs reprises devant les buts et mis à rude épreuve le gardien Abdoulaye Diallo.

Dans l’autre moitié du terrain, Cheikh Ndoye, Coulibaly, Lamine Gassama se sont également illustrés par de longues passes. Critiqué pour son jeu qui semble manquer de fluidité, Aliou Cissé continue donc de travailler l’animation et les automatismes.

Il faut noter que lors de ces deux séances d’entraînement, l’atmosphère a été détendue et les joueurs ont fait preuve d’une certaine complicité, sous le regard vigilant du coach qui n’a cessé de donner des consignes.

De nos envoyés spéciaux : Cheikh Fantamady KEITA, Diégane SARR,
B. Khalifa NDIAYE (textes) Abdoulaye MBODJI (photos)

CONFIANCE ET SÉRÉNITÉ…
Kaluga : Les Lions ont pris part, jeudi, à leur première séance d’entraînement en terre russe depuis leur arrivée, mardi, par un vol direct qui a atterri sur le tarmac de l’aéroport de Kaluga (ville située à plus de 150km de Moscou). Après s’être reposés mercredi, ils ont repris le collier le lendemain et c’est dans la confiance et la sérénité qu’ils ont bouclé cette première étape de la dernière ligne droite menant au match de mardi prochain face à la Pologne. Après la séance, ce sont Pape Alioune Ndiaye et Mbaye Niang qui sont montés au créneau.

Pape Alioune Ndiaye, milieu de terrain : « Le premier match est très important »
Pan Conf Kaluga« Nous sommes dans une bonne dynamique et nous venons de terminer nos matches de préparation. Et je peux dire aussi que nous montons en puissance, même s’il reste quelques réglages à faire avant d’entrer dans la compétition mardi. Mais vu l’état d’esprit du groupe et le travail collectif que nous sommes en train d’abattre au cours des différents stages de préparation, je peux dire que nous sommes sur la bonne voie. Le premier match, effectivement, est très important pour la suite de la compétition. Nous devons donc bien le réussir pour faire une bonne entrée dans ce Mondial. Le groupe travaille dans cette direction ».

Mbaye Niang, attaquant : « Réussir une bonne entrée en matière »
Mbaye Niang allie puissance, technique et rapidité sur le front de l’attaque. Qualités qui font de lui le parfait attaquant de pointe, mais le joueur de Torino n’a pas de préférence et estime qu’il peut jouer sur tout le front de l’attaque.

« Je peux évoluer à plusieurs postes de l’attaque, mais il appartient à l’entraîneur de me placer là où il veut que je sois. Moi, je suis à la disposition de l’équipe et je fais ce qu’on me demande. Nous allons débuter contre la Pologne et il faut gagner pour bien démarrer la compétition. Dans cette compétition, tous les matches doivent être gagnés pour ne pas avoir de surprise.

En somme, nous devons réussir une bonne entrée en matière dans cette Coupe du monde. Nous les joueurs en sommes conscients et c’est pourquoi nous travaillons sans relâche pour être au top ».

LA TANIÈRE A CÉLÉBRÉ LA KORITÉ DANS LA SOBRIÉTÉ
 Kaluga : L’équipe nationale de football du Sénégal a passé une fête de Korité pas comme les autres, hier à Kaluga, leur camp de base lors de la Coupe du monde de football qui a débuté jeudi. Eux, ils vont entrer en lice mardi contre la Pologne pour le compte de la première journée du groupe H. Mais en attendant, Cheikhou Kouyaté et ses camarades ont perpétué la tradition musulmane dans la sobriété et la piété. L’imam Omar Daff, adjoint d’Aliou Cissé, a dirigé la prière.

Selon le capitaine des Lions, Cheikhou Kouyaté, « nous demandons au peuple sénégalais de prier pour nous dans cette compétition. Nous sommes à Kaluga dans le cadre de notre préparation et nous travaillons dur pour être au top pour notre premier match.

Mais, pour le moment, nous avons bien savouré cette fête qui clôture un mois d’abstinence, un mois de jeûne dans la piété. Même si ce fut difficile de concilier entraînement et abstinence.

C’était une bonne chose pour nous. Nous avons écouté le sermon de notre imam Omar Daff et fait des prières pour une bonne réussite de l’équipe dans ce Mondial, mais aussi pour la paix et la tranquillité du Sénégal. L’émotion était à son comble car les joueurs étaient vraiment dans le recueillement et la spiritualité », a notamment déclaré le capitaine de l’équipe nationale du Sénégal à l’issue de la seconde séance d’entraînement hier.

De nos envoyés spéciaux : Cheikh Fantamady KEITA, Diégane SARR,
B. Khalifa NDIAYE (textes) Abdoulaye MBODJI (photos)

Last modified on samedi, 16 juin 2018 07:03
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.