banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Mondial 2018 : L’Afrique est mal partie…

16 Jui 2018
709 times

Moscou : Les phases finales de Coupe du monde se suivent et se ressemblent toutes pour les équipes africaines. Leur plus haut fait d’arme reste un quart de finale. En Russie, l’Egypte et le Maroc qui sont entrés en piste hier, ont connu le même sort face respectivement à l’Uruguay et à l’Iran (défaite 0 – 1). En attendant le Nigeria qui entre en jeu demain face à la Croatie, la Tunisie qui débute son Mondial lundi contre la Belgique et le Sénégal le lendemain devant la Pologne, on ne peut que constater que l’Afrique est mal entrée dans cette Coupe du monde « Russie 2018 ». Pour ces 5 représentants africains qui comptent jouer les trouble-fêtes, il va falloir redoubler d’ardeur pour atteindre, pour la première fois de l’histoire, le dernier carré de cette compétition. De 1934 à 2014, l’Afrique a peiné pour se faire une place dans le club très fermé des grandes nations du football mondial. Une place de quart de finaliste est jusque-là la meilleure performance africaine que seule trois équipes avaient réussi à atteindre : le Cameroun en 1990, le Sénégal en 2002 et le Ghana en 2010. Et cette année encore, en Russie, la tâche s’annonce compliquée pour les nations africaines qui batailleront pour aller le plus loin possible, et surtout dépasser le seuil symbolique des quarts de finale.

LES EGYPTIENS RATENT LEUR RETOUR
Absente depuis 1990, l’Egypte revenait en Coupe du monde de football avec beaucoup d’ambition. Les Pharaons comptaient réussir leur entrée en matière, hier face à l’Uruguay. Privés de leur atout n°1, Mohamed Salah, insuffisamment remis de sa blessure contractée avec son club de Liverpool en finale de la Champions League, ils ont longtemps résisté face à Cavani et ses partenaires avant de céder, à l’usure, en toute fin de partie. Leur coach argentin, fin connaisseur du foot sud-américain, a contrecarré les plans des Uruguayens pendant presque tout le match. Mais ses hommes ont fini par lâcher prise.   Ce qui leur complique la tâche pour la suite des opérations puisque lors de la deuxième journée, ils affronteront la Russie auteur d’un cinglant 5 – 0 en ouverture face à l’Arabie saoudite. Cette deuxième sortie sera décisive pour l’avenir des footballeurs du Nil dans cette épreuve. C’est presque sûr qu’ils joueront leur va-tout en misant d’entrée sur Salah dont la seule présence peut changer bien des choses.

LE MAROC SE COMPLIQUE LA TÂCHE
Dans un Groupe B qu’il partage avec les voisins ibériques, Espagne et Portugal, le Maroc avait eu « la chance » de débuter hier face à l’Iran, adversaire a priori le plus abordable.

Or, les Lions de l’Atlas ont trouvé le moyen de se faire piéger en toute fin de partie (décidément !) sur un but CSC de son … attaquant Aziz Bouhaddouz. Absents de la compétition depuis 1998, les Lions de l’Atlas, huitième de finalistes en 1986, se compliquent ainsi la vie. Car au vu de la prestation, un peu plus tard, l’Espagne et du Portugal, l’équipe entrainée par le Français, Hervé Renard, aura bien du mal à s’en sortir. Mais, sait-on jamais ? Avec son gros potentiel et ses belles individualités, l’équipe marocaine qui a terminé les éliminatoires invaincue sans encaisser le moindre but, peut créer la surprise.

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.