banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Le duel : Sané a tenu le coup face à Lewandowski

20 Jui 2018
431 times

Moscou : Salif Sané, le défenseur central sénégalais avait lâché une des phrases – chocs de la dernière ligne droite menant à cette 21ème Coupe du monde de football.
« Je sais comment neutraliser Lewandowski », avait-il annoncé à des confrères sénégalais qui suivaient la préparation de l’équipe. Une déclaration qui avait certainement suscité une moue incrédule chez certains spécialistes. Neutraliser le meilleur buteur de la zone Europe des éliminatoires du Mondial russe avec 16 réalisations en 10 matches ? Surtout de la part d’un défenseur qui, en temps normal, n’est que la troisième option en défense centrale après Koulibaly et Kara Mbodj ? Cela pouvait bien sûr prêter à sourire. Sauf que Salif Sané a l’habitude de se frotter au capitaine polonais en Bundesliga. Joueur de Hanovre 96, le frangin de Lamine Sané, dans le pire des cas, a vu l’avant-centre du Bayern de Munich, terreur des défenses allemandes. Hier, Salif Sané était face au défi qu’il s’est lui-même lancé. Et le gaillard a été à la hauteur. Il avait donné le ton en remportant le premier duel aérien qui l’a opposé à son vis-à-vis (22ème mn) avant de réussir à bien le « contenir » dans la minute qui a suivi sur un ballon contrôlé dos au but par le Polonais. Pour les rares fois où leurs chemins se sont croisés en première mi-temps, le Sénégal a été à la hauteur.

On ne peut cependant pas en dire autant de la deuxième partie où d’entrée Lewandowski a profité d’une perte de balle sénégalaise dans l’entrejeu pour prendre de vitesse son « cerbère ». Sané avait dû payer de sa personne, et récolter dans la foulée un carton jaune, pour empêcher le capitaine polonais d’égaliser (48ème mn).  Pour l’essentiel muselé, le joueur du Bayern a même perdu les nerfs un moment comme à la 71ème mn lorsqu’il a rudement séché son vis-à-vis.

Examen réussi donc pour Sané qui a démontré, encore une fois, qu’il était mieux qu’une solution de rechange par ces temps où Kara Mbodj n’est pas à 100% de ses moyens.

La différence grâce à la discipline

Moscou : La victoire du Sénégal face à la Pologne n’a pas été facile. Mais pour Aliou Cissé, son équipe a gagné par rapport à sa discipline. « Nous avons vu une équipe du Sénégal très compacte, très agressive dans son bloc, très solide. Et en première période, nous avons été très bon dans tout ce qui est transition, défensive et offensive. Nous avons su mettre en difficulté les Polonais dans le monopole du ballon. Ils ont eu la possession, mais chaque fois, nous avons su rester fort », a indiqué le sélectionneur national qui a reconnu que le Pologne n’a pas démérité. « Nous savions que c’était une équipe très bien techniquement et avec beaucoup d’individualités sur le plan technique au-dessus de la moyenne. Il fallait être très proche d’eux pour les sortir de leur confort et c’est ce que nous avons su bien faire en première période », a relevé Aliou Cissé.

Le but de Mbaye Niang «étrange»
selon les Polonais

Le but victorieux de Mbaye Niang a été fortement contesté par les Polonais. Leur sélectionneur, Adam Nawalka, l’a fait savoir en le qualifiant de « but étrange » hier, en point de presse. « Nous ne savons pas à quoi cela ressemble. On s’attendait à un remplacement du côté sénégalais, mais à la place, on voit un joueur qui rentre dans le terrain pour surprendre nos défenseurs qui ont essayé de sauver les meubles, mais n’ont pas réussi à empêcher le deuxième but sénégalais », a expliqué l’entraîneur de la Pologne. L’attaquant sénégalais est revenu sur son but. « Quand je suis sorti du terrain, l’action était pour la Pologne. Quand  je suis rentré, j’ai vu un ballon qui revenait vers la défense. J’ai senti qu’il y avait un bon coup à jouer et j’ai tenté ma chance. J’ai marqué ce but qui a été décisif pour mon équipe », a dit Mbaye Niang.

Une fierté de représenter l’Afrique

Moscou : Après les défaites de l’Egypte, du Maroc, du Nigeria et de la Tunisie, il revenait au Sénégal de laver l’affront et montrer que le continent africain avait bien des arguments à faire valoir lors de cette phase finale de la Coupe du monde. Et hier, les Lions ont réussi leur entrée en matière face à la Pologne qu’ils ont battue (2-1). Aliou Cissé qui s’est félicité du résultat a dit toute sa fierté pour ce succès qui, a-t-il dit, est aussi celui de tout le continent africain. « Nous sommes le Sénégal et nous représentons notre pays, mais je peux vous garantir que tout le continent  africain est derrière cette équipe du Sénégal. J’ai reçu beaucoup de coups de téléphone de gens qui croient en cette équipe, qui la poussent à la victoire. C’est une fierté de représenter l’Afrique », a dit le sélectionneur du Sénégal. Pour Aliou Cissé, il est encore trop tôt pour juger les autres représentants du continent africain. « Gagner le premier match, ça vous met dans le bon tempo, vous permet de bien rentrer dans la compétition, mais le deuxième et le troisième matches sont tout aussi importants. J’espère que l’Egypte, le Maroc, le Nigeria et la Tunisie se relèveront lors de leurs prochaines sorties », a fait savoir Cissé. Selon lui, ces quatre équipes ont de la qualité et des ressources. Et de l’avis du technicien, « on peut rater son premier match et se rattraper au bout du deuxième ».

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.