banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

L’œil du technicien Aly Male, entraineur d’Etics Mboro : « La tactique de la première période a été décisive…»

20 Jui 2018
411 times

Pour le premier match des Lions au Mondial 2018, l’entraîneur Aly Male a fait une analyse technique. Pour lui, la première période a été très bonne et peut servir de base pour la suite.

L’entraîneur de l’Entente Taïba Industries Chimiques du Sénégal (Etics-Mboro) qui évolue en Ligue 2, a soutenu, au bout du fil, que les Lions ont fait une bonne première sortie dans l’ensemble, avec un bon début de match. « La tactique de la première période a été décisive. Cela a fait que nous avons marqué un but lors de ce temps fort. On a bien débuté le match. Tout le monde est bien rentré dans le match, même si on n’a pas ouvert le score dans les premières phases de jeu. Le bloc était très bien. En première mi-temps, il y avait un 4-4-2, avec Mbaye Niang et Mame Biram Diouf en attaque. Khadim Ndiaye a gagné sa place durant les éliminatoires et l’entraîneur l’a mis titulaire. Il y a eu aussi des choix forts du coach en mettant le capitaine Kouyaté sur le banc avec Alfred Ndiaye comme titulaire.

L’équipe s’est très bien comportée en première mi-temps avec un très bon Mbaye Niang », décrypte l’ancien champion du Sénégal avec l’Us Gorée. Pour ce dernier, lors du match, c’est Mbaye Niang qui a été déterminant dans son rôle en gardant les ballons, en créant des situations dangereuses et « a été récompensé par un but ». « Il a été au-dessus de tout le monde même si Sadio Mané a fait aussi un bon match avec une passe décisive. Le Sénégal a très bien joué en première période et la Pologne, avec ses grands joueurs, n’a même pas existé pendant cette période. En première période, le Sénégal pouvait se retrouver avec deux buts d’écart », explique le coach. Pour Aly Male, la sortie de Mbay Niang s’est même ressentie en fin de seconde période avec des Polonais qui ont procédé à un changement tactique, mais dit-il, « cela est normal parce qu’il fallait un sursaut d’orgueil de la Pologne avec un 3-5-2 ». « A la fin, cela a été très difficile avec un but encaissé à 8 minutes de la fin, mais c’est la coupe du monde. C’est une compétition difficile, on va subir, il y aura des temps forts et des temps faibles qu’il faudra savoir gérer. Après le but polonais, il y avait un peu de panique mais les joueurs ont bien géré la période en tenant le ballon », confesse-t-il.

Un côté droit à améliorer
Après cette première victoire, le Sénégal a préservé ses chances de qualification au deuxième tour. Cependant, le technicien demande de s’améliorer pour engranger les points nécessaires dès le prochain match.
« Il y a des choses à améliorer, notamment notre côté droit. Il faut que Wagué soit plus prudent et que quand il y a des coulissements qu’ils se fassent très rapidement. Il doit savoir juger les ballons, regarder bien sa position, ne pas seulement se focaliser sur le ballon ; il faut aussi regarder la position de l’adversaire. Presque toutes les occasions dangereuses venaient du côté droit de notre défense. Je pense que Wagué a fait un bon match, mais il faut être plus prudent sur ce côté et que Ismaïla Sarr soit aussi plus tranchant.

Il y a eu une bonne prestation de Salif Sané et surtout de Sabaly sur le côté gauche », apprécie le coach de l’Etics (L2). Pour la suite, le technicien pense que le Sénégal peut rêver et qu’il faut retenir notre premier période, travailler la dessus pour aborder les matches venir. « Contre le Japon, ce sera un autre match. Ce sera un match pour la suprématie du groupe car toutes les deux ont gagné. Il faut essayer d’accrocher une deuxième victoire pour se qualifier. Il ne faut surtout pas dormir sur nos lauriers et oublier déjà la Pologne et se concentrer sur les matches à venir », conseille, Aly Male

Oumar KANDE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.