banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Avis de technicien Aly male : « Après le premier but, on a baissé la pression »

25 Jui 2018
576 times

Après la deuxième sortie de l’équipe nationale de football au Mondial qui s’est soldée par un match nul face au Japon (2-2), le technicien Aly Male revient sur les grands moments de ce match. D’après son décryptage, le Sénégal a bien joué pendant les vingt premières minutes. Toutefois, après le premier but, il regrette que l’équipe ait baissé sa pression sur l’adversaire. Cependant, il reste optimiste pour la suite.

Dans ce deuxième avis du technicien après le partage des points entre les Lions et les Samouraïs bleus, Aly Male pense que le début de match a été parfait mais il y a eu un relâchement fatal. « Nous avons fait une bonne première période quand même. Quoi qu’on puisse dire, les vingt premières minutes ont été très bien gérées. Nous avons mis la pression, nous avons dominé et marqué le premier but. Mais malheureusement, après le but, nous avons baissé de rythme. On n’a pas assez pressé l’adversaire pour, au moins, maintenir ce résultat jusqu’à la mi-temps. On pouvait aller au moins à la pause avec un but d’écart », analyse le sélectionneur des U17. L’entraîneur d’Entente Taïba-Industries Chimiques du Sénégal (Etics/Mboro) rappelle que Mbaye Niang avait même la balle du deuxième but lors de la première période. Il poursuit qu’il faut retenir aussi le bon démarrage des Lions qui ont empêché les Japonais de jouer. « C’est après 30 minutes de jeu qu’ils ont eu leur premier tir. Sur leur deuxième tir, ils ont trouvé la faille. La défense a un peu dormi parce qu’il ne fallait pas leur donner de l’espace. Même sur l’appel, il y a un mauvais placement de la défense. Mais cela fait partie du métier », laisse entendre l’entraîneur.

Changement de système
Il insiste sur le fait qu’ayant commencé avec un 4-3-3 on est revenu avec un 4-4-2, système qui nous avait valu beaucoup de satisfactions lors du premier match face à la Pologne. «Très tôt, on a mis la pression, après il y a eu essoufflement, notamment avec Mbaye Niang qui a beaucoup couru et qui a beaucoup donné. En cours de match, l’entraîneur est revenu au système d’avant, contre la Pologne. Moi, je pense que c’est le meilleur système (4-4-2) », dit

Aly Male qui apprécie le fait qu’on ait marqué deux buts même s’il y a une égalisation japonaise après.
Dans cette lancée, il interpelle la défense sénégalaise qui, à son avis, peut avoir une meilleure copie. « Il faut que la défense soit aussi mieux concentrée. Sur le deuxième but, on a senti qu’il n’y a pas la communication qu’il fallait quand Khadim Ndiaye est sorti. Il y a des erreurs qu’ils doivent éviter. Dans ces matchs de haut niveau, il doit y avoir une très bonne concentration et une bonne entente entre le gardien et sa défense pour éviter ces mésententes qui nous ont valu un but. A un certain niveau, ces erreurs ne pardonnent pas », martèle-t-il. Toutefois, Aly Male ne blâme pas le gardien sénégalais, Khadim Ndiaye, malgré la sortie que d’aucuns qualifient de hasardeuse. « Sa prestation est bonne, quoi qu’on dise parce qu’on lui a mis la pression avec des mauvais dégagements chaque fois. Je pense qu’il peut se rectifier mais ça n’enlève en rien son mérite », considère Aly Male. Par rapport à son « homme du match », l’entraîneur vote Mbaye Niang.

A l’en croire, même s’il n’a pas été très tranchant, Mbaye Niang reste notre moteur. « Ça se voit que quand il est fatigué, on a des problèmes.
A chaque fois qu’il sort, on a des problèmes. C’est lui le leader de l’attaque et il faut qu’il se ménage, il met beaucoup d’impact», constate Aly Male. L’ancien entraîneur de l’Us Gorée demande de relativiser aussi ce résultat parce que le Japon est une très bonne équipe qui s’est imposée devant la Colombie et qui a très bien maîtrisé son jeu, surtout en seconde période.

Etre présent face à la Colombie
Malgré le match nul, Aly Male se dit confiant et pense que le Sénégal a toutes les cartes en main, et a son destin au bout des godasses. « Contre la Colombie, il faudra être présent.  C’est le genre de match couperet. La Colombie viendra vendre chèrement sa peau et ils vont venir pour prendre les trois points pour se qualifier.  Ce sera un match très difficile. Il faut rester concentré sur nos idéaux et sur notre tactique.  Je pense qu’il y a de la place pour se qualifier et il ne faut pas avoir peur de la Colombie », rassure le coach très optimiste. Pour lui, les joueurs doivent savoir que si on veut aller loin dans une telle compétition, il faut tout faire pour se qualifier.

Oumar KANDE

 

Last modified on lundi, 25 juin 2018 11:27
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.