banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Le Nigeria promet « la guerre » à l’Argentine…

26 Jui 2018
503 times

Ekaterinbourg : Le Nigeria sait parfaitement qu’il est désormais, avec le Sénégal, l’une des deux dernières cartouches africaines au Mondial russe. Et aujourd’hui, à 18 heures à Saint-Pétersbourg, les Super Eagles joueront leur avenir dans cette compétition face à l’Argentine. L’Albiceleste de Messi avec un petit point au compteur a besoin de s’imposer pour passer au second tour. Or un nul pourrait faire le bonheur des Nigérians, forts de leurs trois points récoltés suite à leur victoire (2 – 0) sur l’Islande. Alors, selon leur attaquant Odion Ighalo, « ce sera la guerre, la finale des finales ». Lui et ses partenaires savent qu’ils vont vers un match très difficile face à des Sud-Américains qui les ont toujours battus lors de leurs quatre confrontations directes en phases finales de coupe du monde. Alors, trop c’est trop, se sont dit les Nigérians qui comptent arrêter l’hémorragie. Les joueurs du coach franco-germanique Gernot Rohr savent les Argentins très joueurs mais également assez truqueurs pour pouvoir leur créer des soucis. Mais ils sont décidés à ne pas se laisser prendre au piège. Ils savent qu’ils ne peuvent compter que sur eux-mêmes et que leur présence à un troisième huitième de finale ne dépend que d’eux. En face, Lionel Messi, jusqu’ici l’ombre de lui-même et son équipe guère plus brillante, finaliste il y a quatre ans au Brésil, ne peuvent se contenter de se faire sortir de ce Mondial 2018, dès après le premier tour. Les Super Eagles s’en balancent comme pas possible. Rien d’autre n’importe pour eux que de se payer le vice-champion du monde. Après avoir surclassé l’Islande qui avait tenu en échec Messi et ses partenaires et s’être bien relancés dans la course au second tour, ils croient ferme qu’ils ne peuvent pas faire moins aujourd’hui. « Nous savons que toute l’Afrique est derrière nous et le Sénégal, les trois autres représentants ayant été éliminés », selon Ighalo. Plus que jamais donc, le défi, c’est de continuer à rendre fier le peuple nigérian et africain plus généralement. Et pour cela, rien de mieux pour lui et ses partenaires que de renvoyer aujourd’hui Messi et ses partenaires à la maison.

… EGYPTE ET MAROC, EN ROUTE POUR LA MAISON
Ekaterinbourg : L’Egypte et le Maroc sont les premières équipes africaines à quitter le Mondial « Russie 2018 ». Battues lors de leurs deux sorties initiales, ces formations nord-africaines ont livré, hier, leur tout dernier match avant de boucler leurs valises pour retourner à la maison. Elles avaient à cœur de sauver l’honneur pour ne pas rentrer totalement bredouilles. Les Lions de l’Atlas marocains y sont parvenus, dans le Groupe B, en tenant en échec l’Espagne (2 – 2) à Kaliningrad. Ils ont même longtemps tenu les 3 points de la victoire avant de se faire rejoindre au score dans les ultimes minutes. Ils rentrent donc avec un point tout au fond de leur gibecière. Quant aux Pharaons égyptiens, ils ont perdu pour la 3ème fois en autant de matches dans le Groupe A, devant l’Arabie saoudite (1 – 2). Tous deux terminent toutefois à la dernière place de leur groupe.

La Tunisie aussi attend de connaître le même sort que ces deux « voisins » nord africains et de suivre leurs pas. Obligés de se ressaisir, samedi dernier à Moscou face à la Belgique, après un premier revers contre l’Angleterre (1 – 2), les Aigles de Carthage ont simplement été déplumés par les Diables rouges (5 – 2).

Pour Khazri et ses partenaires donc, il reste juste une rencontre à disputer dans le Groupe G, jeudi prochain à Saransk, pour quitter la Russie et humer de nouveau l’air du pays. S’ils retrouvent leurs esprits et leur meilleur niveau, ils pourront s’offrir une sortie honorable face à des Panaméens réellement à leur portée.

De nos envoyés spéciaux : Cheikh Fantamady KEITA, Diégane SARR, Samba Oumar FALL,
B. Khalifa NDIAYE (textes) et Abdoulaye MBODJI (photos)
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.