banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Eliminatoires coupe du monde (messieurs) : Le Sénégal bat difficilement la Centrafrique (91-82)…

30 Jui 2018
467 times

Les Lions ont difficilement battu les Fauves de la Centrafrique, hier au stadium Marius Ndiaye, pour signer leur première victoire du tournoi retour, comptant pour la qualification à la Coupe du monde 2019 en Chine.

Le Sénégal reste toujours en tête dans la poule D, après sa première sortie victorieuse hier, au stadium Marius Ndiaye, contre la Centrafrique (91-82). Mais les protégés du sélectionneur national, Abdourahmane Ndiaye Adidas, n’ont pas eu la tâche facile pour le demeurer à l’issue du choc du groupe C. Aux antipodes de son match à l’aller à Maputo, gagné avec 5 points d’écart (70-65), le Sénégal a eu plus de mal à développer son jeu offensif, notamment lors d’un début de rencontre raté (6-0, 4 mn de jeu et 19-18 en fin de premier quart temps) en faveur de la Centrafrique. Les Lions ont pris l’avantage dans le deuxième quart temps (44-41), prélude à une fin de rencontre indécise. Solide au niveau des rebonds offensifs et défensifs, les Centrafricains ont tenu tête aux intérieurs sénégalais (Gorgui Sy Dieng, Youssoupha Ndoye, entre autres) durant toute la troisième période. Menés par trois petits points d’écart en début de quatrième quart temps (68-65), les Fauves n’ont pas abdiqué pour autant et sont revenus à moins 1 à 5 minutes de la fin. Ils ont néanmoins craqué en encaissant un 9-0 (trois tirs primés), signé par le capitaine Malèye Ndoye et dont ils ne se sont pas relevés, cette fois. Le Sénégal n’a cependant pas fait la différence que dans le money time, grâce à un Malèye Ndoye explosif (91-82).

…la Côte d’Ivoire prend sa revanche sur le Mozambique

Battue à l’aller par le Mozambique (66 - 53), la Côte d’Ivoire a pris sa revanche, hier, au stadium Marius Ndiaye lors de la première journée du tournoi de Dakar. En effet, les Ivoiriens ont battu leurs adversaires sur un large score (62-45).

La rencontre entre le Mozambique et la Côte d’Ivoire a tenu toutes ses promesses au stadium Marius Ndiaye, lors du tournoi de Dakar comptant pour la phase retour des qualifications du Mondial 2019.  En effet, les deux  équipes ont livré un match très serré. La preuve, elles sont restées à égalité en première période (11  partout lors du premier quart temps et 27-27 à  la mi-temps). En fait, les Mozambicains ont éprouvé d’énormes difficultés à creuser l’écart face à une équipe ivoirienne de qualité qui n’a rien lâché tout au long de la rencontre. D’ailleurs, la pause a fait le plus grand bien aux Eléphants qui ont abordé le troisième quart temps avec de meilleures intentions. Ils ont pu imposer leur rythme et renforcer leur avantage de 14 points d’écart (45-31). Dans le dernier quart temps, l’équipe mozambicaine s’accroche et livre un jeu agressif. Elle fait aussi preuve d’adresse dans les tirs primés, mais ne parvient pas à effacer son retard. La Côte d’Ivoire remporte finalement le match sur le score de (62 - 45). A l’issue de cette journée, elle est deuxième et voudra confirmer cet excellent résultat, aujourd’hui contre le pays hôte de la compétition, le Sénégal.

Absa NDONG

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.