banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Tambacounda 20 ans aprè­s, la ligue régionale renoue avec les championnats régionaux

03 Juil 2018
424 times

La ligue régionale d’athlétisme de Tambacounda a organisé la première édition 2018 des championnats régionaux de la discipline. Une édition qui a vu la participation de plus de 100 athlètes des différentes catégories, issus de 8 clubs affiliés à la ligue. Depuis 2001, ce championnat régional d’athlétisme n’est pas organisé. La toute nouvelle équipe a tenu à ne ménager aucun effort pour relever le défi de cette organisation. Une ambition qui a été bien comprise par le parrain Papa Banda Dièye qui s’est engagé à accompagner la ligue.

Ce rendez-vous de la jeunesse a permis d’organiser des compétitions en sprint de 100 m, 200 m, 400 m, 800 m,  1.500 m, 5000 m ainsi que le relais. Il y a eu le saut en longueur et le lancer du poids. Le président Mamoudou Diallo précise que la ligue de Kédougou a été invitée à venir participer à cette grande première. Des athlètes (garçons et filles) se sont ainsi fait distinguer durant les compétitions. Selon M. Diallo, l’athlétisme a pris son envol dans la région de Tambacounda, eu égard à la mobilisation et à l’engouement de la jeunesse très engagée à apporter des changements au niveau de cette discipline. A ce jour, dit-il, 132 licenciés sont dénombrés au sein de cette ligue. « Il s’agit de permettre aux jeunes détectés durant la saison de venir s’exprimer », ajoute-t-il, non sans saluer le l’engagement du parrain à accompagner la discipline.

L’Uassu, véritable niche d’athlètes
Dans ce meeting, de nombreux jeunes sont issus de l’Uassu, informe le président de la ligue. Ils ont été détectés par les professeurs d’éducation physique qui ont été d’un grand apport dans l’organisation, aussi bien avant, pendant et après les compétitions. « C’est le moment de leur tirer le chapeau », avance M. Diallo, visiblement séduit. Il a aussi appelé à une meilleure considération des activités de l’Uassu qui peut aussi constituer un vrai cadre d’expression. La grande innovation de ces compétitions, si on en croit le patron de la ligue régionale d’athlétisme, demeure les enveloppes financières remises aux vainqueurs. Les athlètes ne connaissent que les médailles. Mais pour cette fois-ci, s’enorgueillit M. Diallo, le parrain et homme politique Banda Dièye a remis des enveloppes financières aux vainqueurs des différentes compétitions. « Par manque de ressources, la ligue a fait appel à un parrain qui a mis tous les moyens qu’il fallait », se réjouit-il encore, regrettant la léthargie pendant une vingtaine d’années.

Le président de la ligue régionale Mamoudou Diallo dit en avoir fait un sacerdoce.
Car, explique-t-il, « les athlètes de la région et même ceux de Kédougou avaient besoin de ces moments qui constituent de véritables occasions pour exprimer et exhiber leurs talents et autres savoir-faire dans le domaine. Aujourd’hui,  grâce à ce meeting, c’est une  centaine d’athlètes venant des départements de la région qui a pris part aux compétitions. « Il a remercié les clubs affiliés à la ligue régionale pour avoir participé à ce grand meeting.

Pape Demba SIDIBE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.