banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Avis du technicien : Aly Male sur la suite de la compétition «Les équipes se tiennent de très près»

03 Juil 2018
392 times

Maintenant, dans ce Mondial, tout devient serré et les équipes qui ont la chance de poursuivre le chemin jouent crânement leur chance. Les favoris ont du mal à s’imposer facilement car selon Aly Male, les équipes se tiennent de très près. Cependant, vu leur effectif, l’entraîneur de l’Etics pensent que la France et le Brésil ont une chance à saisir.

Après les matchs du premier tour, place aux rencontres à élimination directe où il n’y a plus place pour les calculs ni pour les observations. Dans cette dernière ligne droite, notre technicien, Aly Male continue ses analyses de qualité avec nous pour tenter de dénicher le futur vainqueur. Il prévient d’emblée qu’il peut y avoir beaucoup de surprises pour le reste de compétition comme au premier tour. «Maintenant, il n’y a plus de petites équipes, ni de grandes équipes qui n’ont pas pu faire la différence. Cela montre que toutes les équipes ont atteint un certain niveau et qu’elles se tiennent de très près. L’Espagne a été sortie par la Russie alors que tout le monde pensait que c’était un match déséquilibré en faveur de ce pays », explique l’entraîneur de l’Entente Taïba-Industries Chimiques du Sénégal (Etics/Mboro) qui donne l’exemple de l’élimination de l’Allemagne dès le premier tour. Le champion du monde 2014 a été suivi par le vice-champion, en l’occurrence l’Argentine de Lionel Messi, le Portugal de Cristiano Ronaldo… Aly Male constate que dans cette Coupe du monde, il n’y a pas un grand écart entre les formations. Pour preuve, il laisse entendre que même la Croatie qu’on croyait complète a montré ses lacunes malgré sa qualification face au Danemark et aux…tirs au but.

« Cela veut dire que les équipes se tiennent de près. Il n’y a pas une équipe au-dessus du lot qui écrase tout le monde comme par le passé. Même la Belgique a montré des faiblesses. Toutes les grandes équipes ont eu des difficultés, notamment quand les équipes adverses jouaient avec un bloc bas. Quand elles étaient attendues, ces supposées grandes équipes ont eu des difficultés pour percer le verrou défensif. Maintenant, tous les entraîneurs ont de l’expérience pour les compétitions majeures », soutient notre consultant.
Mbappé et Neymar pourraient faire la différence

Avec la compétition qui sera serrée jusqu’au bout avec des matchs couperet, Aly Male pense que ce qui va être décisif, c’est la qualité individuelle de certains joueurs qui pourraient faire la différence. « Il y aura toujours des joueurs déterminants en plus des balles arrêtées qu’il faudra exploiter. Des joueurs comme Mbappé pour la France et Neymar du Brésil qui cassent les lignes pourront être décisifs. Le football moderne a besoin de ces genres de joueurs. Il y avait Lionel Messi et Cristiano Ronaldo qui n’ont pas pu faire la différence avec leurs équipes ; Mbappé et Neymar vont vite et peuvent éliminer l’adversaire dans un petit périmètre. Il faut que ces joueurs se lâchent », indique l’entraîneur d’Etics/Mboro. Cependant, ce dernier est d’avis que pour aller au bout à la Coupe du monde, qui est une grande compétition, il faut toujours de la réussite car souvent, ça se joue sur des détails.

Concernant les quarts de finale qui se profilent à l’horizon, le technicien estime que tous les matchs seront difficiles et âprement disputés et « aucun match ne se gagnera facilement et ce sera très dur à négocier » avec des joueurs qui se connaissent tous. Toutefois, pour la suite, vu les individualisés qui composent les équipes, le spécialiste du football pense que le Brésil et la France peuvent aller loin sans oublier les autres outsiders comme la Croatie qui a un très bonne équipe. Evitant d’être trop tranché, il renchérit : « c’est une Coupe du monde des surprises ».

Oumar KANDE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.