banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Feuille de match : Neymar montre la voie

03 Juil 2018
706 times

Moscou : En huitième de finale de la 21ème Coupe du monde de football disputé hier à Samara, le Brésil a battu le Mexique par 2 buts à 0. Score vierge à la mi-temps.
Buts : Neymar (51e), Roberto Firmino (88e)
Les équipes : Brésil : Allisson Becker, Fagner, Thiago Silva, Joao Miranda, Filipe Luis, Paulinho (Fernadinho, 80e), Carlos Casemiro, Philipe Coutinho (Roberto Firmino, 86e) Willian (Marquinhos, 90+1), Gabriel Jesus, Neymar.
Entraîneur : Adenor Tite.
Mexique : Guillermo Ochoa, Jessu Gallardo, Hugo Ayalla, Carlos Salcedo, Edson Alvarez (Jonhattan Dos Santos, 55e), Raphael Marquez (Miguel Layun, 46e), Andrès Guardado, Hector Herrera, Hirving Lozano, Javier Hernandez (Raul Jimenez, 60e).
Entraîneur : Juan Carlos Osorio.
Arbitre : Gianluca Rocchi

Avertissements : Edson Alvarez (38e), Hector Herrera (55e), Carlos Salcedo (77e) et Andrès Guardado (90e) pour Mexique ; Filipe Luis (43e) et Carlos Casemiro (59e) pour Brésil.
  Le Mexique avait prévu de compliquer la tâche au Brésil après avoir donné le premier coup de boutoir fatal qui a contribué à renvoyer les champions du monde allemands à la maison au sortir des rencontres du premier tour.
Pour prouver qu’ils avaient de la suite dans les idées. Et surtout pour franchir la ligne rouge des huitièmes de finale qu’ils n’ont jamais passée les 6 fois où ils s’y étaient invités par le passé.
C’est raté, puisque les Aztèques ont trouvé à qui parler. Ils n’ont, en fait, tenu la dragée haute à leurs vis-à-vis que pendant une mi-temps, hier à Samara lors du cinquième huitième de finale du Mondial « Russie 2018 ». Puis Neymar et ses partenaires ont pris les choses en mains. Le joueur du PSG a montré la voie en ouvrant le score (51ème mn) et a été à l’origine du deuxième but inscrit par Firmino (88ème mn) qui a définitivement annihilé les espoirs de la « Tri » de revenir à la marque.
  

Pour le Brésil, la route continue. Il a eu la peau du Mexique qui a sorti le champion en titre et peut rêver plus que jamais d’une sixième étoile sur son blason. Sa superstar, Neymar, semble être dans les meilleures dispositions pour l’aider dans sa mission de reconquérir une couronne qu’il n’a plus coiffée depuis 2002. Pour « le pays du football », ça commence à faire long. Mais, en même temps, ça commence à sentir bon, beaucoup de grands pays ayant déjà perdu leurs ambitions (Allemagne, Espagne, Argentine notamment). La route est encore longue cependant.



Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.