banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

«Dobrii Dan» : La loi des «premiers»

03 Juil 2018
498 times

On avait peut-être un peu trop vite annoncé une « révolution » dans ce Mondial qui, il est vrai, était parti sur les chapeaux de roue. Passe encore que la Russie ait filé un cinglant 5 – 0 à l’Arabie Saoudite, ou que l’Iran ait « surpris » le Maroc. Mais, que l’Islande, « grand commençant », ait tenu la dragée haute à l’Argentine de Lionel Messi voire même que le Mexique ait dicté sa loi à l’Allemagne, championne du monde en titre avaient de quoi craindre (ou espérer, c’est selon) une remise en cause de la hiérarchie mondiale du ballon rond. Surtout que le Sénégal, pour son retour au plus haut niveau seize ans après, avait apporté sa contribution à cette insurrection des plus faibles en se payant le scalp de la Pologne. Alors, on attendait et l’on guettait, journée après journée, d’autres coups fourrés qui confirmeraient cette tendance. Il y eut quelques autres qui, mis bout à bout, ont conduit à l’élimination précoce du champion en titre et à un degré moindre celle de la Pologne.

Mais, on se dit que la phase de coupe confirmerait ce frémissement qui finirait par secouer véritablement toute la planète foot. Or, alors qu’il ne reste que deux rencontres à disputer, aujourd’hui, en huitièmes de finale, on attend toujours. En effet, à la notable exception de la Russie, pays hôte de la compétition, aucune équipe classée deuxième de son groupe n’a réussi à s’imposer. Encore que la « Sbornaya » a dû en passer par les prolongations pour se défaire de l’Espagne. Ce qui n’est toutefois pas une mince affaire au vu du pedigree de la « Roja » et de sa pléthore de stars. 

Sinon, force est restée aux « premiers ». Toutes les équipes ayant fini en tête de leur groupe ont passé le cap des huitièmes de finale avec plus ou moins de difficultés il est vrai. Comme quoi, « la glorieuse incertitude du sport » qui veut que les (supposés) meilleurs ne gagnent pas toujours – ce qui fait par ailleurs le charme du jeu préféré des hommes – n’a pas encore totalement cours dans ce Mondial. On verra donc si la Suède et la Colombie continueront ce jour à perpétuer cette loi du plus fort ou si la Suisse et l’Angleterre qui leur seront respectivement opposées suivront l’exemple de la Russie. Mais il manquera toujours aux Helvètes et aux sujets de Sa gracieuse Majesté, ce formidable élan populaire, cette ferveur incroyable que les compatriotes footballeurs de Poutine ont su susciter au fil de leurs sorties. C’est sur eux-mêmes et sur eux seuls qu’ils pourront compter pour redonner à ce Mondial ce vent de folie qui avait commencé à souffler sur lui lors de la toute première journée.

B. Khalifa NDIAYE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.