banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Au cœur du Mondial : L’Angleterre savoure, la Colombie peste

05 Juil 2018
1212 times

Moscou : « Un moment spécial » ! C’est ainsi que le sélectionneur anglais Gareth Southgate a qualifié le huitième de finale qui a consacré son équipe face à la Colombie, avant-hier soir au stade du Spartak de Moscou. Et il est vrai que ce match était rempli de ces rebondissements qui font la beauté du football. Ce fut tout sauf un sommet technique. Tactiquement non plus, on ne s’est pas régalé. Mais quel suspense ! Quel retournement de situation ! Entre l’égalisation du Colombien Yerry Mina et sa tête chercheuse au bout du temps réglementaire alors que l’Angleterre croyait avoir déjà composté son ticket pour les quarts et les ratés aux tirs au but de ses compatriotes Uribe et Bacca qui avaient remis en lice puis qualifié leurs adversaires, les spectateurs n’ont pas regretté d’avoir prolongé la soirée au stade du Spartak. 

Si, à l’arrivée, Southgate s’est félicité de la « volonté (de son équipe) de revenir dans le match après la grosse déception de l’égalisation », dans le camp des « Cafeteros », on pointe plutôt l’arbitrage. C’est le capitaine Radamel Falcao en personne qui est monté au créneau, avant-hier en zone mixte. « Je ne comprends pas qu’on nous mette cet arbitre américain qui avait été suspendu. Je ne sais pas, mais il ne parlait qu’anglais. Sa partialité était certaine », a … feulé « le Tigre ». Il est vrai que l’accusé, Mark Geiger, avait été suspendu en 2015 par sa confédération (la Concacaf) pour avoir pris des décisions pas très nettes lors d’un Panama – Mexique en demi-finale de la Gold Cup. Mais, sur le huitième de finale d’avant-hier, que peut-il lui reprocher. D’avoir trop sifflé de fautes contre son équipe ? C’est, à notre avis, parce que ses coéquipiers en ont commis des tonnes. Comme souvent dans ce Mondial d’ailleurs, même si elles n’avaient pas toujours été sanctionnées après recours à la Var ou pas. D’avoir distribué 6 cartons jaunes à ses partenaires ? On n’en a pas noté un seul d’immérité. Ou alors d’avoir accordé un penalty aux Anglais ? En fait, M. Geiger n’a simplement pas été aussi léger et versatile pour siffler et revenir sur une faute évidente que son collègue serbe Milorad Mazic qui en avait frustré le Sénégal face au même adversaire.

Au lieu de se trouver des excuses après leur élimination en huitième de finale, les « Cafeteros » n’ont qu’à s’en prendre à eux. Ils doivent d’ailleurs s’estimer heureux d’avoir franchi les matches de poules, même s’ils n’ont pas fait mieux qu’il y a quatre ans au Brésil où ils avaient atteint les quarts. Pour cause, excepté lorsqu’ils ont fait exploser la Pologne lors de la 2ème journée (3 – 0), ils n’ont pas vraiment brillé. Face au Sénégal et contre l’Angleterre, ils ont presque tout le temps usé d’expédients, multiplié les simulations et les actes d’antijeu et – surtout avant-hier en huitième de finale – plus contesté les décisions arbitrales que vraiment joué. Dans ce Mondial, les héritiers de Carlos Valderrama et du fantasque gardien de but Higuita n’ont simplement pas fait honneur à la réputation de beau jeu et/ou de combativité, cette fameuse « garra » du football sud-américain.
Peut-être que si leur maître à penser technique James Rodriguez, blessé, avait plus souvent été là, on aurait vu cette Colombie qu’on prenait plaisir à regarder jouer.

De nos envoyés spéciaux : Cheikh Fantamady KEITA,
Diégane SARR, Samba Oumar FALL, B. Khalifa NDIAYE (textes)
Abdoulaye MBODJ (photos)

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.