banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

France – Uruguay à 14h à Nijni Novgorod : Les Bleus face à une muraille

06 Juil 2018
533 times

Moscou : Dans ce Mondial russe, seul le Portugal a réussi à planter un but à l’Uruguay, en huitième de finale à Sotchi. Ce qui n’avait pas empêché la Céleste de renvoyer Cristiano Ronaldo et ses partenaires à la maison.

C’est dire la solidité de la défense de l’équipe entraînée par Oscar Tabarez. D’ailleurs, avant de concéder cette égalisation de Pepe (après l’ouverture du score par Cavani), l’Uruguay n’avait plus pris de but depuis le mois de novembre. Et c’est cette forteresse articulée autour de l’axe central Godin – Gimenez qui a fait ses preuves avec l’Atlético Madrid sur tous les terrains de la Liga espagnole et à travers toute l’Europe, que les Bleus de France défieront, cet après-midi à 14 h à Nijni Novgorod, dans le premier quart de finale de cette Coupe du monde 2018.

Mais les hommes de Didier Deschamps ne se présenteront pas sans arme. Ils ont en Kylian Mbappé, un perce-muraille capable de faire sauter tous les verrous. Les Argentins, ses dernières victimes en date, ont payé cher sa vitesse, sa puissance et son habileté technique. Ils ont également Griezmann, certes en-deçà de son niveau d’il y a quelques semaines, mais qui pourra toujours filer à ses partenaires des trucs sur la manière de venir à bout de ses coéquipiers en club, Godin et Gimenez. Même s’il a reconnu que « ce sera difficile de trouver des espaces dans le cœur du jeu contre l'Uruguay ».

Il faudra, cependant, bien trouver la solution, pour ne pas en rester là comme en 2014 au Brésil. « Nous allons jouer un deuxième quart de finale en quatre ans, l'objectif est de se qualifier. Toute mon énergie est focalisée sur la préparation de ce match pour qu'on puisse y arriver », a d’ailleurs admis hier Didier Deschamps, le sélectionneur français. Mais il sait que ce sera tout sauf une partie de plaisir face à de teigneux Uruguayens.

Puisqu’en plus de résoudre l’équation défensive adverse, les Bleus devront eux aussi être très solides derrière pour museler Suarez (voire Cavani si son état de santé lui permet de jouer). En un mot, trouver le parfait équilibre en plus d’être présents sur tous les duels. Car, les Uruguayens sont connus pour leur légendaire « Garra ». Ils ne s’avouent vaincus et pour les battre il faut leur être supérieur. Les Lions en avaient fait l’expérience il y a 16 ans, lors du Mondial asiatique. Ronaldo et ses frères portugais en ont fait les frais, il y a quelques jours à Sotchi. Aujourd’hui, c’est à la France de se frotter au cactus uruguayen. Même si le risque de s’y piquer est réel, les Bleus ont prouvé au tour précédent face à l’Argentine de Lionel Messi qu’ils sont en mesure de se mesurer et de terrasser n’importe quel adversaire. Surtout que les équipes sud-américaines leur réussissent souvent…

De nos envoyés spéciaux : Cheikh Fantamady KEITA, Diégane SARR,
Samba Oumar FALL, B. Khalifa NDIAYE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.