banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Le « Village du Mondial » après l’élimination des Lions : Faible affluence des supporters

07 Juil 2018
629 times

La vie continue au «village du mondial» après l’élimination du Sénégal. Mais l’affluence n’est plus la même.

17h 55 mn. Nous sommes à 5 mn du démarrage du match des 8èmes de finale devant opposer la Belgique au Japon.

La Place de la Nation est clairsemée. Quelques vendeuses de sandwichs, de beignets par-ci, des ambulants avec leurs gadgets par-là. Voilà tout le décor. Les deux écrans géants qui ont été installés par la Rts ne sont pas allumés. Nous sommes loin des jours de match de l’équipe nationale du Sénégal où la Place de la Nation faisait le plein.

Il était difficile de se frayer un chemin pour accéder à l’intérieur. Aujourd’hui, l’ambiance est tout autre. Ce n’est plus la forte affluence. Malgré l’élimination des Lions du Sénégal, quelques inconditionnels du ballon rond font toujours le déplacement pour suivre les matchs depuis l’ex-Place de l’Obélisque. C’était le cas encore, hier, lors du match Belgique-Japon. Même si on pouvait les compter du bout des doigts, ils étaient moins de 30 personnes assis au pied du monument juste au début de la rencontre.

Au fur et à mesure, d’autres arrivent et prennent place dans le groupe pour suivre le match depuis l’écran géant installé par la Rts. Un seul écran géant. Pas besoin de se bousculer pour voir le match. Tranquillement assis, la plupart souhaitent une victoire de la Belgique contre le Japon. Pour eux, les Samouraïs ont barré la route à l’équipe nationale du Sénégal. Cheikh Diop se rappelle de la deuxième sortie des Lions contre l’équipe japonaise. Selon lui, le Sénégal a perdu toutes ses chances de se qualifier au deuxième tour de ce Mondial après avoir fait un match nul lors de sa confrontation avec les Japonais. Cheikh Diop, accompagnés de quelques de ses amis, est venu à la Place de la Nation pour revivre cette ambiance des matchs. Mais tel ne sera pas le cas, car ils ne sont pas trop nombreux sur place. Il reconnaît que l’affluence a fortement diminué au lendemain du match entre le Sénégal et la Colombie. Ces quelques inconditionnels trouvés sur place viennent des quartiers de Colobane, Fass, Médina. D’après Cheikh Diop, certains sont juste attirés par l’écran géant qui offre plus de visibilité.

Des moments exceptionnels vécus
Rencontré dans le « village du mondial », Boubacar Kambel Dieng, ancien journaliste à la Radio futurs médias (Rfm), s’affaire à ranger quelques matériels de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp). Il se rappelle des « moments extraordinaires » à la Place de la Nation lors du premier match entre l’équipe du Sénégal et la Pologne. « On a vécu des moments exceptionnels avec cette première victoire des Lions qui nous donnaient beaucoup d’espoir pour cette qualification au second tour. Il y avait énormément de personnes qui ont communié autour du même idéal. On a senti que les Sénégalais étaient un et indivisible derrière leur l’équipe », se souvient-il. A son avis, l’ambiance n’est plus la même depuis cette élimination. M. Dieng invite tous les supporters à continuer à croire en cette équipe et à se préparer pour les échéances futures. « Nous avons la Can 2019 qui se pointe à l’horizon.

Avec cette équipe et avec Aliou Cissé, nous pouvons espérer avoir quelque chose et pourquoi pas le premier trophée continental du Sénégal en 2019 », dit-il.

De l’animation pour attirer les supporters
Même si le Sénégal est éliminé, la vie continue au « village du mondial » sous un autre rythme. Les partenaires de la Rts ont toujours leurs stands dans cet espace. La Lonase, la Sonatel, la Soboa sont toujours là. Mme Rokhayatou Kane Dieng, responsable marketing de la Soboa, constate qu’il y a moins de monde depuis l’élimination du Sénégal jeudi dernier.
« Nous avons noté une baisse.

Il y a moins de monde qu’il y a une semaine », explique-t-elle. Mme Dieng précise, cependant, que l’affluence reste toujours la même pendant les week-ends. Toutefois, la Soboa a trouvé d’autres astuces pour attirer du monde dans son stand. Tous les jours, Mme Rokhayatou Kane Dieng et son équipe font des animations avec des jeux tombolas pour retenir les visiteurs du Mondial. Un choix qui s’avère payant. Il y avait plus de monde devant le stand de la Soboa que devant l’écran géant. Beaucoup d’enfants accompagnés de leurs parents étaient là pour gagner des lots. « Notre challenge est de retenir les gens, surtout les enfants», dit-elle. Mme Rokhayatou Kane Dieng renseigne que depuis l’élimination du Sénégal, le record d’affluence est noté les jours de match de l’équipe de France, avec son lot de joueurs d’origine africaine.

Aliou Ngamby NDIAYE

LA RTS MAINTIENT LE RYTHME
Elle est la chef du « village du mondial ». Trouvée en face du plateau de la Rts installé au cœur de la Fans zone, Mme Fama Diouf prépare les lots à remettre aux gagnants. Depuis le démarrage de la coupe du monde «Russie 2018», la Rts a installé ses quartiers dans cette Place de la Nation. Mme Fama Diouf note, cependant, que l’ambiance n’est plus la même depuis l’élimination de l’équipe nationale. Au-delà du «village du mondial», c’est tout le pays qui est atterré par cette élimination dès les phases de poule des Lions de la Teranga, explique-t-elle. Malgré cette élimination, la Rts continue ses animations à l’ex-Place de l’Obélisque. « Nous avons un programme culturel très riche. Tous les jours, nous avons la troupe Fam avec Ibrahima Mbaye «Sopé» qui est là. Toutes nos chaînes : Rsi et Dakar Fm sont là pour mettre de l’ambiance dans le village. Tous les samedis, nous avons des concerts en live. Cela fait vraiment ressortir le caractère culturel de cet évènement », informe-t-elle. Selon elle, « l’aventure continue ». « Nous avons installé une aire de jeu pour les enfants qui est quasiment pleine tous les jours. Nous sommes souvent obligés de faire la police pour gérer la sécurité. L’affluence est toujours là, mais ce n’est pas du tout pareil avec les jours du match de l’équipe nationale du Sénégal. C’est très normal mais les gens sont là, ils viennent. La Rts est là jusqu’au 15 juillet », ajoute Mme Fama Diouf.

A. Ng. NDIAYE

Last modified on dimanche, 08 juillet 2018 09:34
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.