banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Mondial 2018 / Uruguay – France : Et la muraille vola en éclats…

07 Juil 2018
335 times

Nijni Volgorod : En quart de finale de la 21ème Coupe du monde, disputé hier au Nijni Volgorod stadium, la France a battu l’Uruguay par 2 buts à 0. Mi-temps : 1 – 0 pour la France Buts : Varane (40ème mn), Griezmann (61ème mn)

Les équipes : Uruguay : F. Muslera, J. Gimenez, D. Godin (cap), R. Bentancur (puis C. Rodriguez, 59ème mn), N. Nandez (puis J. Urretaviscaya, 73ème mn), L. Suarez, C. Stuani (puis M. Gomez, 59ème mn), L. Torreira, M. Vecino, D. Laxalt, M. Caceres. Entraîneur : Oscar Tabarez

France : H. Lloris (cap), B. Pavard, R. Varane, S. Umtiti, P. Pogba, A. Griezmann (puis N. Fékir, 90 + 2), O. Giroud, K. Mbappé (puis O. Dembélé, 87ème mn), C. Tolisso (puis S. Nzonzi, 79ème mn), N. Kanté, L. Hernandez. Entraîneur : Didier Deschamps

Arbitres : N. Pitana (Arg) assisté de ses compatriotes H. Maidana et J. P. Belatti.

Carton jaune : Bentancur, Rodriguez (Uruguay) ; Hernandez, Mbappé (France)

Un peu moins d’une mi-temps, c’est le temps mis par la forteresse uruguayenne à résister aux coups de boutoir de la France avant de céder. Un amour de coup franc de Griezmann déposé sur la tête de Varane et la Celeste perdit de son semblant d’éclat. Stuani n’ayant pas fait oublier Cavani finalement forfait, Suarez n’a eu aucun ballon digest à négocier au front de l’attaque sud-américaine.

La légendaire solidité défensive uruguayenne prit un dernier coup fatal lorsque son gardien de but Fernando Muslera se rendit coupable d’une faute de main sur une frappe lointaine de Griezmann à l’heure de jeu.

Après, il n’y eut plus le moindre suspense.

De nos envoyés spéciaux : Cheikh Fantamady KEITA, Diégane SARR,
Samba Oumar FALL, B. Khalifa NDIAYE

LE MOT DES ENTRAÎNEURS
OSCAR TABAREZ, URUGUAY : « ON N’A PAS SU TROUVER LA SOLUTION »
« La France nous a dominés et il faut la féliciter. Les vingt premières minutes étaient équilibrées. Dès qu’ils ont pris l’avantage, cela a pesé lourd. On a fait les efforts qu’il fallait pour revenir, mais la France a bien contrôlé le match.

Elle a mieux joué, on n’a pas su trouver de solution. C’est la fin d’un rêve, mais d’autres épreuves nous attendent. D’autres équipes de l’élite mondiale sont parties avant nous. Ça fait mal, mais on n’a pas le droit de dramatiser non plus ».

DIDIER DESCHAMPS, FRANCE : « JOIE ET FIERTÉ »
« Je ressens beaucoup de joie et de fierté, puisque cette victoire est largement méritée. On avait réussi quelque chose de grand face à l’Argentine, cette fois, on a encore élevé le niveau.

Comme on a pu le constater à certains moments, notre équipe manque toujours d’expérience ; mais elle compense avec une grosse générosité dans l’effort. Maintenant, on est en demi-finale.

Et quoi qu’il arrive, ce ne pourra pas être une Coupe du monde ratée. C’est très important et je suis fier pour l’ensemble de mes joueurs, puisqu’après ce qu’ils avaient fait face à l’Argentine, ce n’était pas évident de redescendre sur terre ».

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.