banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Hors champ : N’en déplaise aux voisins mécontents…

11 Juil 2018
321 times

 

 Moscou : Anglais et Croates qui s’affrontent ce soir au stade Luzhniki de Moscou pour une place en finale de la 21ème Coupe du monde de football ont en connu de susciter l’admiration de toute la famille du ballon rond, sauf de leurs voisins immédiats. Oui, l’Angleterre a beau avoir le plus grand championnat du monde, elle n’avait jamais réellement brillé au Mondial depuis qu’elle en a abrité l’édition de 1966. Il y a donc une éternité. Si bien qu’à un moment, l’idée avait été émise de limiter drastiquement le nombre de joueurs étrangers autorisés à évoluer en Premier League, afin de favoriser l’éclosion de talents locaux.

Mais apparemment, cette ouverture aux meilleurs joueurs du monde est enfin en train de porter ses fruits. Puisqu’à force de côtoyer des internationaux venus de tous bords, de se frotter à eux et de rivaliser avec eux, les joueurs anglais ont beaucoup progressé ; comme le prouve leur parcours dans ce Mondial russe. La formation des « Three Lions » a été assez solide derrière et efficace devant pour se pointer, ce soir donc en demi-finale. Une belle récompense (en attendant peut-être la suite) pour le pays qui a inventé le football. 

En face, il y aura une Croatie accrocheuse et talentueuse portée par ses deux joyaux Luka Modric et Ivan Rakitic qui font respectivement le bonheur du Real Madrid et du Fc Barcelone. Une formation qui a la particularité d’avoir filé un implacable 3 – 0 à l’Argentine de Lionel Messi en match de poule et d’avoir brutalement freiné, en quart de finale, l’envol de la Russie qui se voyait déjà en vainqueur de son Mondial. Autant de performances plus d’autres qui ont suscité l’admiration de toute la Planète Foot. Sauf des voisins … serbes. Du fait de la très forte rivalité entre la Croatie et la Serbie, deux des grosses entités qui composaient l’ex-Yougoslavie, le parcours en Russie de Modric et ses partenaires est loin de ne faire que des heureux du côté de Belgrade. Les rares Serbes qui osent saluer les hauts faits des rivaux d’à côté en ont pris pour leur grade. Tel Novak Djokovic, l’immense star planétaire du tennis qui s’est fait traiter d’ « idiot » pour son soutien à la bande à Subasic. Et pas par n’importe qui. Plutôt par un député du parti du centre droit au pouvoir en Serbie. « Seuls des idiots peuvent soutenir la Croatie. Novak tu n'as pas honte? », a tweeté ce parlementaire qui, certainement, ne sera jamais un aussi bon ambassadeur de son pays à l’étranger que l’ancien n°1 du tennis mondial. Cet obscur député ne sera cependant pas seul, devant sa télé, à supporter … l’Angleterre. Car, au tour précédent, nombreux étaient ses compatriotes qui, dans les pubs et bars de Belgrade, avaient pris fait et cause pour la « Sbornaïa » russe. 

Si cela peut rassurer le coach croate Zlatko Dalic et ses joueurs, qu’ils sachent qu’ils auront derrière eux tous les férus du ballon rond … d’Ecosse, du Pays de Galles et d’Irlande pour contrebalancer le « report de voix » des Serbes sur l’Angleterre. En fait, bien que défendant tous la même bannière du Royaume Uni aux Jeux Olympiques, ces quatre pays font bandes à part quand il s’agit de rugby ou de football. Or, si dans la première discipline, l’Ecosse, le Pays de Galles et l’Irlande arrivent tant bien que mal à rivaliser avec l’Angleterre, tel n’est pas le cas dans la seconde. Et cela, ses voisins ont du mal à l’accepter. D’où leur « tout sauf l’Angleterre » qui n’aura jamais été actuel que lors de la demi-finale d’aujourd’hui.

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.