banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

France : Une occasion en or

13 Juil 2018
522 times

Moscou : On attendait des équipes  comme le Brésil, l’Allemagne, l’Espagne, l’Argentine ou encore le Portugal pour l’affiche finale de cette 21e édition de la Coupe du monde. Mais le dernier acte a accouché d’une affiche inédite. La France a trompé tout son monde pour parvenir à cette ultime étape qui pourrait la mener dimanche vers une seconde étoile.

Et pourtant en 2012, Didier Deschamps avait hérité d’une équipe en lambeaux. Mais l’ancien milieu défensif et capitaine des Bleus a réussi, avec le temps, à reconstruire une équipe efficace et à inculquer à ses joueurs la culture de la gagne. Très souvent critiqué par ses  choix et le jeu de l’équipe, DD est parvenu à mener l’équipe à deux finales de tournois majeurs : celle de l’Euro perdue en 2016 à domicile face au Portugal de Cristiano Ronaldo et celle du Mondial russe acquise de très haute lutte contre la Belgique. Loin d’être favoris de la compétition, les Bleus, après une copie assez correcte rendue en phase de groupes, face à l’Australie,  au Pérou puis au Danemark, sont montés en puissance, à l’image de Mbappé, Griezmann et autres, pour dominer l’Argentine avec une véritable force de caractère, puis l’Uruguay et la Belgique. Le charme de cette équipe française est sa belle solidarité collective mais aussi l’efficacité offensive de ses … défenseurs. Pavard, Varane et Umtiti ont été décisifs lors des trois dernières rencontres couperets. Comme Lillian Thuram qui, en 1998, avait endossé le costume de héros lors de la demi-finale face à la … Croatie.

Dimanche prochain, les Bleus retrouvent la Croatie en finale avec un parfum de revanche en l’air. « On peut renverser des montagnes », avait dit Didier Deschamps après la victoire contre la Belgique.

Mais le sélectionneur des Bleus se veut tout de même méfiant, même s’il croit en sa bonne étoile. La finale de l’Euro perdue à domicile contre le Portugal n’est toujours pas digérée. De quoi se méfier face à la sélection en damier, qui a mis fin aux rêves russe et anglais. Modric, véritable moteur de l’équipe croate et ses coéquipiers auront à cœur de venger leurs aînés éliminés par cette même équipe française aux portes de la finale en 1998. Si les hommes de Zlatko Dalic restent sur trois succès après prolongations, depuis les 8e de finale, soit l’équivalent d’un match, ils n’en demeurent pas moins une équipe redoutable et qui aura bien son mot à dire.

Mais, pour la France et sa belle génération de joueurs jeunes, talentueux et ambitieux, ce sera une occasion en or pour signer un deuxième succès mondial. Pour s’être qualifiés aussi brillamment à cette ultime étape en écartant notamment l’Argentine et une séduisante équipe de Belgique, les Bleus ne peuvent pas se permettre de se faire piéger sur le damier croate.

De nos envoyés spéciaux : Cheikh Fantamady KEITA, Diégane SARR,
Samba Oumar FALL, B. Khalifa NDIAYE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.