banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Le championnat national de football démarre ce week-end après le Trophée des Champions disputé samedi dernier. La Ligue sénégalaise de football professionnel poursuit ainsi son programme avec la ferme ambition de circonscrire la saison entre novembre et fin mai. Ce, avant la Coupe du monde où l’équipe nationale du Sénégal sera présente.

Ainsi, après le Trophée des Champions disputé samedi dernier au stade Caroline Faye et remporté par Génération Foot aux dépens du Stade de Mbour, le championnat prend le relais dès ce week-end. Pour le coup d’envoi d’une saison que les responsables de la Ligue sénégalaise de football professionnel veulent circonscrire dans la période allant du 25 novembre 2017 au 2 juin 2018, si l’on compte cette date qui a été retenue pour la finale de la Coupe de la Ligue. « Après une intersaison relativement longue, la Ligue reprend ses compétitions les 25 et 26 novembre », a annoncé Saër Seck au terme de la rencontre de ce jeudi. Une réunion au cours de laquelle il a beaucoup été question de la programmation des rencontres aussi bien du championnat que de la Coupe de la Ligue. Des compétitions pour lesquelles le président de la Lsfp souligne que le souhait de son instance est qu’elles se terminent avant la Coupe du monde. « Le programme est calé sur cet objectif avec un championnat sans trêve. Nous allons organiser en même temps les Coupes de la Ligue et du Sénégal », a-t-il ajouté. Il n’a pas manqué de souligner que le championnat est prioritaire et que ses rencontres se disputeront le week-end et les matchs de Coupes se joueront les mercredis.

Toujours dans l’optimisation du temps, M. Seck a appris que le stade Léopold Sédar Senghor a été mis à la disposition de son instance pour y tenir ses matchs et ne désespère pas de voir les stades Ndiarème de Guédiawaye et Galandou Diouf de Rufisque être fonctionnels pour accueillir des rencontres.

La présente saison intervient après celle qui s’est achevée en juillet dernier et qui a été marquée par les incidents malheureux qui ont coûté la vie à huit acteurs du football. « Un traumatisme que nous avons vécu et que nous ne voudrions vivre » ; d’où les actions entreprises pour parer à toute éventualité. Et Saër Seck de souligner à cet effet que la sécurité sera renforcée dans les stades où en plus des forces de l’ordre, des stadiers seront positionnés.

Aussi a-t-il renseigné qu’une sensibilisation est faite au niveau des présidents de clubs pour « avoir une saison de sérénité et de paix dans les stades ».

Ousseynou Pouye

Le conflit au Guédiawaye Fc qui oppose l’Association Gfc et Jappo Sa a été évoqué au cours de la rencontre d’hier. Un différend pour lequel la Ligue a saisi la Fédération sénégalaise de football pour être édifiée sur quel interlocuteur avoir pour gérer l’équipe. « La Lsfp organise des matchs entre des clubs professionnels qui sont adossés à des associations affiliées à la Fédération. Elle n’a pas vocation à affilier une association ou un club. Dès lors qu’entre Jappo et l’Association, il y a une convention qui a pris fin le 22 novembre, notre rôle n’est pas de dire qui a raison et qui a tort.

Il est de savoir qui est affilié et à qui il a confié la gestion de sa section professionnelle et nous n’intervenons pas au niveau des organes affiliés », a dit M. Seck.

Qui a souligné que « jusqu’au 22 novembre, la seule entité que nous connaissions était Jappo Sa qui avait une convention qui était à notre disposition et par laquelle l’Association lui donnait les pouvoirs pour gérer la section professionnelle ».
Passée cette date, la Ligue a envoyé un courrier à la Fsf pour lui demander le représentant de l’Association Guédiawaye affilié dans le football professionnel.

Faisant suite à deux fiches d’engagements qui lui sont envoyées au nom du club et signées respectivement par Abdoulaye Sall, président de l’Association, et Djamil Faye de Gfc, club de football professionnel, la Fsf a appliqué les textes. Et l’Article 20 des règlements généraux stipule que « l’association sportive affiliée à la Fsf qui crée une société continue d’exister en tant qu’association et cette dernière seule, bénéficie des effets de l’affiliation et le cas échéant, de l’autorisation d’utiliser des joueurs professionnels. Cette association est alors considérée comme association support de la société ». Ce qui a amené l’instance à considérer que « seule la fiche d’engagement de l’Association Gfc peut valablement être considérée ». La Ligue en déduit que la « seule société qui est affiliée à la Fédération, c’est l’Association Guédiawaye Fc présidée par Abdoulaye Sall qui devient notre interlocuteur en tant que Ligue pour nous dire quelle structure va gérer Guédiawaye Fc professionnel ».

Une indication que la Ligue voudrait intervenir le plus rapidement possible afin de dérouler convenablement le calendrier, étant entendue que la saison démarre avec un match remis, celui du Gfc qui devait faire face à Teungueth Fc ce week-end.

O. POUYE

 

Le classement Fifa dévoilé ce jeudi a consacré le retour du Sénégal au premier rang continental. A la faveur de leurs victoires lors de leurs trois derniers matchs en éliminatoires de la Coupe du monde, les Lions du Sénégal ont bondi de 9 places pour reprendre le premier rang africain, aux dépens de l’Egypte. L’équipe du Sénégal a repris la première place africaine au classement mensuel de la Fifa publié hier. Ainsi, dix mois après avoir cédé le fauteuil successivement aux Pharaons d’Egypte et aux Aigles de Carthage au sortir d’une Coupe d’Afrique qu’ils ont quittée au stade des quarts de finale, les poulains d’Aliou Cissé ont retrouvé la première place africaine et se sont hissés au 23e rang mondial. Ce, après un gain de 9 rangs par rapport à leur position de la précédente publication. Les Lions doivent sans doute cette progression à un sprint final bien réussi en éliminatoires de la Coupe du monde 2018 avec les trois victoires acquises aux dépens du Cap-Vert puis contre l’Afrique du Sud (2-0 à Polokwane et 2-1 à Dakar). « Les Lions de la Téranga profitent de leur première qualification pour la Coupe du monde depuis 2002 pour atteindre le 23ème rang, soit le meilleur classement de leur histoire », lit-on sur le site de la Fifa. Qui ajoute que « le Sénégal est désormais la nation africaine la mieux classée, ayant doublé deux autres qualifiés de la Caf pour Russie 2018 : la Tunisie (27e, plus 1) et l’Égypte (31e, moins 1) ». Avec cette mise à jour du ranking mondial, le Sénégal compte désormais 884 points ; 46 de plus que la Tunisie qui a cédé sa première place. Les deux autres pensionnaires du Top 5 africain sont la Rd Congo (36e) et le Maroc, 40e mondial. Le Nigeria, l’autre formation continentale qualifiée pour la Coupe du monde, n’a pas tiré des dividendes de sa présence en Russie l’été prochain. Les Super Eagles se contentent du 50e rang mondial (8e africain) après avoir perdu neuf places par rapport à octobre. Sur le continent, les Etalons du Burkina Faso ont réalisé la meilleure progression en s’octroyant le 44e rang mondial (6e africain) après avoir gagné 11 places. Le classement mondial est toujours dominé par l’Allemagne qui mène le bal d’un Groupe des 5 inchangés. Elle est suivie par le Brésil, le Portugal, l’Argentine et la Belgique qui conservent tous leur rang de l’édition d’octobre. Le Top 10 est complété par l’Espagne (6e, +2), la Pologne (7e, -1), la Suisse (8e, +3), la France (9e, -3) et le Chili (10e, -1).

O. POUYE

La 5ème et dernière journée de la phase de poules du tournoi féminin pour la montée en D1 s’est jouée mercredi dernier au stadium Marius Ndiaye. Et dans le groupe A, l’Iseg a battu Sédhiou Bc (50-20) et Ziguinchor s’est incliné devant Pikine Bc (43-32). Les deux équipes vainqueur enregistrent quatre victoires de rang et rejoignent Saltigué en demi-finales. Qualifiée depuis la troisième journée, l’équipe Rufisquoise a pris la première place dans le groupe B  en battant Louga Bc (53-40). Cemt (Ziguinchor) qui a battu l’Us Rail (53-43) est également qualifié en demi-finale dans la poule B.

A noter que les demi-finales sont prévues ce vendredi. Et à l’issue de ces rencontres, les deux équipes finalistes décocheront le ticket pour la montée en D1, remplaçant du coup Don Bosco et Uso, relégués en D2 au terme de la défunte saison.

Résultats 3ème Tour Garçons : Stadium Marius Ndiaye
Université Thiès-Koalack Bc  48-61 Poule D
Ville de Dakar-Kolda Bc 65-30 Poule D
Thiossane Passy / Iseg Sports 65-58 Poule C
Tamba Sports-Cfak Thiès  66-51 Poule C
Asc Bopp-Podor Bc 59-37
Poule A
Hlm Bc-Cemt Ziguinchor 45-29 Poule A
Asuc Zig-Asc Bambey 48-55 Poule B
Excellence Louga-Gba Guediawaye  48-57 Poule B

Résultats 4ème Tour Filles : Stade Amadou Barry
Us Rails-Tamba Sports 29-25 Poule A
Us Ept Thiès-Iseg Sports 43-61  Poule B
Stade de Pikine-Ziguinchor  Bc 43-32  Poule A
Louga Bc-Cemt Ziguinchor  33-48 Poule B
Sédhiou Bc-Pikine Bc 31-47 Poule A
Exemtée : Saltigué Poule B

Absa NDONG

 

L’attaquant international brésilien Robinho, ancien joueur de l’Ac Milan ou du Real Madrid, a été condamné jeudi en Italie à neuf ans de prison pour viol en réunion, rapportent les médias italiens. Les faits remontent à janvier 2013, à l’époque où Robinho jouait au Milan. Un tribunal de la ville lombarde l’a reconnu coupable de viol en réunion sur une jeune femme de 22 ans, de nationalité albanaise. Cinq autres personnes étaient poursuivies, accusées des mêmes faits. On ne sait pas pour l’heure à quelles peines ils ont été condamnés.

Selon le Corriere della Serra, Robinho et ses cinq amis auraient fait boire la jeune femme «au point de la rendre inconsciente et incapable de résister». Ils auraient ensuite eu avec elle «des rapports sexuels multiples et consécutifs».

Robinho, qui a démenti les faits, peut faire appel de cette décision. Aujourd’hui âgé de 33 ans, Robinho évolue au Brésil, à l’Atletico Mineiro. Il compte 100 sélections avec l’équipe du Brésil.

AFP

Le président de l’Uefa Aleksander Ceferin a jugé prématurée l’introduction de l’assistance-vidéo à l’arbitrage lors de la prochaine Coupe du Monde cet été en Russie, estimant que l’arbitre devait «rester le juge», jeudi dans une interview au quotidien italien La Repubblica.

«C’est trop tôt», a-t-il répondu à une question sur l’introduction de la Var en Russie, souhaitée par le président de la Fifa Gianni Infantino.
«Je sais qu’on ne reviendra pas en arrière mais sur ce sujet, je suis un peu conservateur. L’arbitre doit rester le juge, sinon, c’est comme si c’était un robot qui prenait les décisions», a-t-il ajouté.

Le Board, instance garante des lois du jeu, doit donner en mars sa décision quant à l’autorisation de la Var. Le système a déjà été testé dans plusieurs compétitions organisées par la Fifa est l’est également en championnat d’Italie et en championnat d’Allemagne.

AFP

 

Pas de problème pour Nice: grâce à un doublé de l’Italien Mario Balotelli contre Zulte Waregem (3-1), le club azuréen s’est assuré une place en seizièmes de finale de l’Europa League jeudi soir.

Marseille, en revanche, devra attendre la dernière journée après son nul contre Konyaspor (1-1). Ce résultat médiocre n’oblitère néanmoins pas leurs chances de qualification, puisqu’ils restent deuxièmes de leur groupe avec quatre points de retard sur le Red Bull Salzburg, vainqueur du Vitoria Guimaraes (3-0) et qualifié.

Pour Nice, en revanche, la soirée a été plutôt tranquille. Les joueurs de Lucien Favre, à la peine en championnat, se sont offert une petite respiration en écartant les Belges de Zulte Waregem (2-0), qu’ils avaient déjà rossés 5-1 au match aller. Mario Balotelli a inscrit les deux premiers buts, sur penalty (5e) puis sur un service en or d’Alassane Pléa (31e).  

Dernier club français en lice, l’Olympique Lyonnais est pour sa part presque qualifié: les hommes de Bruno Genesio partagent la tête de leur groupe E avec les Italiens de l’Atalanta Bergame et seront qualifiés en cas de succès ou même de nul jeudi soir à domicile contre les Chypriotes de l’Apollon Limassol.

Dans les autres rencontres, les Suédois d’Ostersund se sont qualifié pour les seizièmes après leur succès 2-0 face au Zorya Luhansk (groupe J), de même que la Real Sociedad (groupe L), le Viktoria Plzen (groupe G), et Villarreal (groupe A).

Les résultats
Gr.A : Astana - Villarreal 2-3, Maccabi Tel Aviv-Slavia Prague 0-2
Gr. B : Partizan Belgrade-Young Boys Berne 2-1, Skënderbeu Korcë-Dynamo Kiev 3-2
Gr. C : Ludogorets Razgrad-Istanbul Basaksehir 1-2, Sporting Braga-Hoffenheim 3-1
Gr. D : Ac Milan-Austria Vienne 5-1, Aek Athènes-Hnk Rijeka 2-2
Gr. E : Lyon-Apollon Limassol 4-0, Everton-Atal. Bergame 1-5
Gr. F : Loko. Moscou - FC Copenhague 2-1, Sheriff Tiraspol-Fastav Zlin 1-0
Gr. G : Viktoria Plzen - Steaua Bucarest 2-0, Lugano - Hapoel Beer Sheva 1-0
Gr. H : Cologne-Arsenal 1 à 0, BATE Borisov - ER Belgrade 0-0
Gr. I : Salzbourg - Vitoria Guimaraes 3-0, Konyaspor - OM 1-1
Gr. J : Athletic Bilbao - Hertha Berlin 3-2, Östersund - Zarya Louhansk 2-0
Gr. K : Lazio Rome - Vitesse Arnhem 1-1,
Nice - Zulte-Waregem 3-1
Gr. L : Rosenborg - Real Sociedad 0-1, Saint-Pétersbourg - Vardar Skopje 2-1

AFP

 

La France, guidée par son emblématique capitaine Yannick Noah, a l’occasion de soulever enfin une dixième Coupe Davis face à la Belgique de David Goffin, jamais titrée dans la vénérable compétition en déliquescence, à l’heure de la finale qui débute vendredi (13h00 Gmt), près de Lille.

«C’est un rêve. Cela fait des années qu’on y pense», souligne Noah, guide des épopées de 1991 et 1996, rappelé à la rescousse il y a deux ans pour remettre les Français sur la voie du succès. Le dernier remonte à 2001 lorsqu’ils avaient renversé l’Australie de Lleyton Hewitt et Patrick Rafter à Melbourne. Depuis, les Français ont échoué trois fois tout près du Saladier d’argent, en 2002, 2010 et 2014.

Ce n’est ni la Russie de Marat Safin, ni la Serbie de Novak Djokovic, ni la Suisse de Roger Federer et Stan Wawrinka qui se dresse cette fois-ci face à eux.
Le voisin belge, en finale pour la deuxième fois en trois ans, n’a pas un palmarès aussi prestigieux. Mais son leader David Goffin (7e mondial) a réalisé la meilleure saison de sa carrière, auréolée d’une finale lors du Masters à Londres.

Le talentueux wallon y a battu en une semaine les deux protagonistes de la saison, le N.1 mondial Rafael Nadal et son dauphin Federer.
Depuis que son genou gauche va mieux, tout le tennis belge se prend à rêver. «Je vais essayer d’être plus relax que lors du premier match de la finale 2015 (perdue contre la Grande-Bretagne)», a souligné Goffin, «prêt» à jouer aussi en double selon son capitaine Johan Van Herck.

AFP

 

Last modified on vendredi, 24 novembre 2017 13:34

Le président du Gfc Diamil Faye s’est dit scandalisé après avoir découvert dans un mail envoyé par la Ligue professionnelle de football que le match Guédiawaye Fc vs Teungueth Fc prévu pour ce week-end et comptant pour la première journée de la nouvelle saison est remis.

« Depuis quelques semaines, nous avons envoyé une correspondance à la Ligue professionnelle, à sa demande, pour expliquer la situation qui prévaut actuellement au sein du club et expliquer, en détails, le conflit nous opposant à l’Association Gfc. A part ce courrier, nous avons aussi saisi le président de la Fédération sénégalaise de football par courrier et par un autre courrier aussi le président de la Ligue sénégalaise de football professionnel », lit-on dan le communiqué signé par Diamil Faye. Il a révélé qu’à ce jour, la direction du club n’a reçu ni accusé de réception, ni réponse à ces courriers. 

« La date butoir pour les engagements pour cette nouvelle saison étant fixée au 31 octobre 2017 pour les clubs professionnels. A cette date, nous avons soumis, comme nous le faisons depuis six ans, notre engagement en bonne et due forme que nous avons déposé avec le paiement qui devait l’accompagner », poursuit le texte. « Donc à la date butoir du 31 octobre, nous étions encore sous contrat, nous ne comprend pas qu’on vienne aujourd’hui, nous dire que notre match est remis. Nous considérons cela comme une provocation de la part des autorités du football car il aurait été beaucoup plus simple, beaucoup plus élégant, de nous contacter et de nous expliquer pourquoi ce match devait être remis. « Et j’en profite pour dire qu’une partie de ce problème avec l’Association Gfc a été soumise à la fédération par l’intermédiaire d’une de ses chambres chargée de gérer les conflits depuis le mois de mai, et depuis lors, aucune décision n’a été donnée », se désole-t-il.

Rendre public le protocole
Diamil Faye a affirmé que le club a demandé à l’Association Gfc de rendre public ce protocole en précisant que celle-ci a refusé malgré ses déclarations sur les ondes de Walfadjri (et les enregistrements sont là) faisant croire qu’ils étaient prêts à le rendre public. « Aujourd’hui, il est dommage que sur un conflit latent, que les autorités du football ne prennent pas leurs responsabilités pour prendre les décisions qui s’imposent. 

« Comme il a été irresponsable pour nous d’apprendre par la bouche de certains que les licences de notre club ont été bloquées alors que nous n’avons reçu à ce jour aucune notification, qu’elle soit verbale ou écrite », se plaint-il.  Sur la base de ces assertions, Diamil Faye a crû devoir rompre le silence pour lancer un appel fort aux autorités du football. « Egalement pour leur faire savoir que ce combat, nous le mènerons jusqu’au bout parce que c’est un combat qui est juste. Je suis scandalisé par la façon dont on est géré ! « Ce qu’on demande aux instances du football aujourd’hui, c’est qu’elles rendent des décisions justes, quel que soit le camp auquel ça profite.

Abdou DIOP

Une femme d’affaires britannique a fait une offre de 300 millions de livres (338 millions d’euros) pour racheter le club anglais de Newcastle, ont affirmé lundi plusieurs médias, sans que le club de Premier League ne confirme cette proposition.
L’entreprise financière d’Amanda Staveley, Pcp Capital Partners, qui semblait déjà discuter avec Newcastle depuis plusieurs semaines, aurait déposé cette offre auprès du propriétaire du club, Mike Ashley, selon plusieurs médias britanniques dont la Bbc.
Asley, un homme d’affaires à la tête d’une grande chaîne britannique de magasins d’articles de sports, avait annoncé, en octobre, son souhait de vendre le club après 10 ans à sa tête. Il avait déboursé 150 millions d’euros pour acheter l’équipe du nord de l’Angleterre en 2007. En une décennie, il a connu deux relégations en deuxième division, immédiatement suivies d’une promotion, la dernière datant de cette saison. Amanda Staveley, qui avait déjà aidé le Cheikh Mansour bin Zayed al-Nahyan, de la famille royale d’Abou Dhabi, à négocier l’acquisition de Manchester City en 2008, avait été vue le mois dernier dans les tribunes de Saint James Park.

AFP

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.