banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Basket (400)

Les demi-finalistes des play-offs en National 1 masculin sont connus après la 8ème journée qui se jouait le week-end dernier. En effet, l’As Douanes, qui a terminé leader dans son groupe, va affronter l’Université Gaston Berger (4ème dans le classement). L’autre demi-finale va se jouer entre le Dakar Université Club et Saint Louis Basket Club. En fait, le Duc avait logiquement battu Louga Bc (69-51), la semaine dernière, et l’As Douanes avait décroché la victoire face à Slbc à la dernière seconde (61-59). L’Université Gaston Berger avait pris le dessus sur l’Asfa en ouverture de cette journée (76-65). A Rufisque, l’Us Ouakam avait battu à domicile le Saltigué (52-50).

A. NDONG


Affiches des demi-finales des play-offs
As Douanes-Ugb ; Duc-Saint-Louis Bc

Les villes hôtes de la première manche des Groupes E et F des éliminatoires Zone Afrique pour la Coupe du monde Fiba 2019 sont désormais connues. En effet, le Nigeria et la Tunisie accueilleront les matches de la quatrième fenêtre qualificative qui se dérouleront, du 14 au 16 septembre.

Le groupe E, qui regroupe l'Angola, le Cameroun, l'Égypte, le Maroc, le Tchad et la Tunisie, jouera à la Salle multidisciplinaire de Radès, dans les environs de la capitale Tunis.

Le groupe F quant à lui, qui est composé de la Côte d'Ivoire, du Mali, du Nigeria, du Sénégal, de la République centrafricaine et du Rwanda, sera en jeu au Indoor Sports Hall of the National Stadium de Lagos, plus grande ville du Nigeria.

La Fédération nigériane de basketball (Nbbf) se réjouit d’ailleurs de la décision de Fiba Afrique. « Nous sommes très heureux d'avoir été choisis par la Fiba pour organiser la première manche du Groupe F, dans l'enchaînement de la réussite récente de l'organisation de notre premier événement majeur Fiba.

C'est une nouvelle occasion offerte à tous pour jouer un rôle capital dans notre quête de participation au tournoi en Chine en 2019 » a déclaré Musa Kida, président de la Nbbf. En fait, le Nigeria avait accueilli un tournoi majeur de basketball Fiba pour la première fois le mois dernier, lors de la phase retour des éliminatoires dans le groupe B.

Par ailleurs, les pays hôtes de la seconde manche des Groupes E et F ne sont pas encore connus ; cette manche se disputera du 30 novembre au 2 décembre 2018. Le Nigeria et la Tunisie sont les leaders de leurs groupes respectifs, avec six victoires en autant de matches. À l'issue de ces deux tournois, les deux meilleures équipes de chaque groupe, ainsi que, la meilleure troisième se qualifieront pour la Coupe du Monde Fiba 2019 à 32 équipes en Chine.

Absa NDONG

L’As Douanes a remporté, avant-hier, au stadium Marius Ndiaye, la 34ème édition de la finale de la Coupe du maire de Dakar chez les hommes en battant le Duc (92-84) au terme d’un match palpitant. Chez les filles, Ville de Dakar a été sacrée pour la deuxième année consécutive devant, cette fois-ci, l’équipe du Duc (68-54) en première heure.

La première mi-temps était assez époustouflante, avant-hier, au stadium Marius Ndiaye, lors de la finale de la Coupe du maire entre le Duc et l’As Douanes. En effet, cette dernière a enchaîné les paniers comme à l’entraînement (24-18 en premier quart temps). Les Ducs n’ont pas démérité et se sont procurés pas mal de tirs dans la raquette, mais à la pause, les Douaniers menaient de 10 points d’écart (49-39). Les protégés de Sir Parfait Adjivon réagissent en seconde période. L’artillerie douanière à trois points s’est enrayée, le Duc pouvait alors compter sur le tandem Bara Diop et Thierno Ibrahima Niang pour faire la différence et revenir à 5 points avant les dix dernières minutes (67-62).
En toute logique, le dernier acte était plutôt fermé.

Mais dans un festival de tirs primés, les Ducs ont pu revenir à hauteur de l’équipe adverse, passer devant (73-71) et même creuser l’écart (79-71).

Les Douaniers ont, dans un dernier sursaut, repris l’avantage à une minute de la fin et profité des pertes de balle pour gérer le score (92-84). L’As Douanes succède ainsi à l’Asfa et signe sa 10ème victoire en 34 éditions de la Coupe du maire. A noter que Thierno Ibrahima Niang du Duc a été élu Mvp et meilleur passeur de la finale. Pape Moustapha Diop de l’As Douanes a reçu le trophée de meilleur marqueur de la finale avec 17 points. Cheikh Omar Sognane, quant à lui, a été élu joueur fair-play.

… Ville de Dakar sacrée pour la 2ème année consécutive
Chez les filles, L’Asc Ville de Dakar a gagné son duel contre le Duc en finale de la Coupe du maire, avant-hier, au stadium Marius Ndiaye (68-54). Les protégées de Moustapha Gaye, coach de Ville de Dakar, ont tout donné lors de cette rencontre pour avoir le dernier mot. Menées de cinq points (32-27) en première période, elles ont dominé et remporté les deux derniers quarts temps. Ville de Dakar décroche ainsi son premier trophée de la saison. Sabelle Diatta et Ndèye Sène (Ville de Dakar) ont été déterminantes lors de cette finale. La première a été élue Mvp de la rencontre et la seconde meilleure marqueuse (19 points). Le trophée fair-play est revenu à Fatoumata Diango du Duc, Ndèye Khady Dieng, elle, a reçu le trophée de la meilleure passeuse.

Des supporters ont failli gâcher la fête
La finale de la Coupe du maire chez les hommes a été interrompue à 22 secondes de la fin, avant-hier au stadium Marius Ndiaye. Pour cause, des supporters (Duc) mécontents de la tournure de la rencontre n’ont trouvé rien d’autre à faire que de jeter des bouteilles et sachets d’eau sur le parquet.

Le match a été finalement arrêté pendant 10mn par les arbitres, histoire de calmer un peu les ardeurs. Malgré cet incident, la finale a été remportée par l’As Douanes sur le score de (92-84), devant des amateurs du ballon orange conquis.

Absa NDONG et Tricia MANGA (stagiaire)

L’équipe nationale de basket-ball masculine du Sénégal des moins de 18 ans s’est qualifiée, avant-hier, pour le Championnat d’Afrique de la catégorie U18, prévu fin août début septembre à Bamako (Mali). En fait, elle a battu l’équipe guinéenne (67-53) lors de la confrontation retour des éliminatoires de l’Afrobasket U18 à Conakry. A noter que les protégés de Madiéne Fall avaient déjà dominé (70-44) leurs adversaires guinéens, mardi dernier, lors du match aller.

Absa NDONG

Les 12 équipes qualifiées pour le second tour des éliminatoires zone Afrique pour la Coupe du monde Fiba 2019 sont réparties en deux poules (E et F). Le Sénégal et le Nigeria se retrouvent ainsi dans le groupe F avec la Centrafrique, le Rwanda, la Côte d’Ivoire et le Mali. En effet, disputant pour la toute première fois un match officiel à domicile, les protégés d'Alex Nwora, coach du Nigeria, avaient facilement battu l’Ouganda (109-66) vendredi dernier. Grâce à ce succès, ils avaient pu se qualifier au second tour des éliminatoires Zone Afrique pour la Coupe du monde Fiba 2019. Le Nigeria avait occupé la tête du groupe B grâce aux trois victoires en trois matchs obtenues en février au Mali. Le Sénégal, 1er du groupe D (12 points), et le Nigeria seront ainsi les deux équipes leaders du groupe F nouvellement formé.

A noter que les « D’Tigers » avaient éliminé les coéquipiers de Gorgui Sy Dieng en demi-finale lors des Afrobaskets 2015 et 2017 en Tunisie (88-79 (2015)) et (76-71 (2017)). Le second tour des éliminatoires du Mondial 2019 sera alors des retrouvailles aux forts relents de revanche entre le Sénégal et le Nigeria dans le groupe F. Les matchs de la Poule E composée de la Tunisie, du Cameroun, de l’Angola, du Maroc et du Tchad risquent également d’être très disputés. L’Angola, le Cameroun et la Tunisie devront batailler dur pour se qualifier à la Coupe du monde. Lors de cette seconde phase, les deux (2) équipes les mieux classées dans chaque groupe et la meilleure équipe classée troisième (un total de cinq) se qualifieront pour la Coupe du monde Fiba ​​de basketball 2019.

A. NDONG

 

La Bulgarie, l'Estonie, la Finlande, la Géorgie et Israël sont les dernières équipes à avoir obtenu leur qualification pour le second tour des éliminatoires Zone Europe. Elles viennent ainsi compléter le tableau des 24 équipes de la deuxième phase pour la Coupe du monde Fiba 2019.

Une magnifique performance de Lauri Markkanen (28 points marqués) a permis à la Finlande de s'imposer (91-77) contre l'Islande à Helsinki avant-hier. Suite à ce résultat, la Finlande et la Bulgarie se sont qualifiées pour le tour suivant.

Les deux équipes vont rejoindre la République tchèque, leur adversaire du groupe F, ainsi que le trio du groupe E composé de la Bosnie-Herzégovine, la France et la Russie, dans le groupe K, nouvellement formé. Pour sa part, la Géorgie a décroché le troisième rang du groupe G à la faveur de sa victoire (98-73) contre l'Autriche, tandis qu'Israël a résisté à la Grande-Bretagne (67-59) à Glasgow, pour le plus grand plaisir de l'Estonie, qui a profité de ce résultat pour également se qualifier. Ces trois équipes vont fusionner dans le Groupe L avec celles de la poule G composée de l’Allemagne, la Serbie et la Grèce, vainqueur du Groupe H.

Par ailleurs, les 60 équipes qui participeront au deuxième tour des qualifications de la Coupe du monde de basketball de la Fiba ​​2019 sont désormais connues. Dans la troisième fenêtre, 37 équipes, à savoir : Angola, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Cameroun, République centrafricaine (Caf), Tchad, Chili, Côte d'Ivoire, Croatie, République tchèque, Égypte, Estonie, Finlande, Géorgie, Hongrie, Israël, Japon, Corée, Lettonie, Mali, Monténégro, Maroc, Pays-Bas, Nigeria, Panama, Pologne, Porto Rico, Qatar, Russie, Rwanda, Sénégal, Slovénie, Syrie, Tunisie, Turquie, Ukraine et les Îles Vierges ont rejoint les 23 équipes qualifiées dans la deuxième fenêtre en février.
En l’occurrence,  Argentine, Australie, Brésil, Canada, Chine, République dominicaine, France, Allemagne, Grèce, Iran, Italie, Jordanie, Kazakhstan, Liban, Lituanie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Philippines, Serbie, Espagne, Venezuela, Uruguay et Usa .  

Et lors de cette seconde phase, les deux (2) équipes les mieux classées dans chaque groupe et la meilleure équipe classée troisième (un total de cinq) se qualifieront pour la Coupe du monde Fiba ​​de basketball 2019. Le deuxième tour des éliminatoires de la Coupe du monde se déroulera en septembre et novembre 2018 et février 2019.

Les 31 meilleures équipes rejoindront la Chine, hôte lors de la toute première Coupe du monde de basketball Fiba ​​à 32 équipes, qui aura lieu du 31 août au 15 septembre 2019.

Absa NDONG

 

Il reste encore, au total, 8 places à pourvoir en Amériques, en Asie et en Europe pour le second tour des éliminatoires pour la Coupe du monde Fiba 2019. En effet, six nations, dont cinq d’Afrique et une d’Europe, ont décroché leur qualification, faisant passer le nombre de qualifiées de 52 à 60, avant-hier.

La Côte d’Ivoire, l’Egypte, la République centrafricaine (Caf), le Rwanda et le Tchad ont obtenu leurs billets pour le second tour des éliminatoires Zone Afrique. Ils rejoignent l’Angola, le Cameroun, le Mali, le Maroc, le Nigeria, le Sénégal et la Tunisie. L’Afrique est, en fait, la première zone à connaître toutes ses équipes qui participeront au second tour. Et les cinq meilleures d’entre elles prendront part à la Coupe du monde Fiba 2019.

A noter que jusqu’à maintenant, dans cette troisième fenêtre qualificative, 29 équipes se sont qualifiées pour le second tour : Angola, Bosnie-Herzégovine, Cameroun, Corée, Côte d’Ivoire, Croatie, Égypte, Hongrie, Îles Vierges, Lettonie, Mali, Maroc, Monténégro, Nigeria, Panama, Pays-Bas, Pologne, Porto Rico, République centrafricaine, République tchèque, Russie, Rwanda, Sénégal, Slovénie, Syrie, Tchad, Tunisie, Turquie et Ukraine. En février, 23 équipes avaient déjà assuré leur qualification pour le second tour des éliminatoires pour la Coupe du monde Fiba 2019. Il s’agit de l’Allemagne, l’Argentine, l’Australie, le Brésil, le Canada, la Chine, l’Espagne, la France, la Grèce, l’Iran, l’Italie, la Jordanie, le Kazakhstan, le Liban, la Lituanie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, les Philippines, la République dominicaine, la Serbie, le Venezuela, l’Uruguay et les Usa. Des 80 équipes du monde entier engagées dans le premier tour des éliminatoires, les 60 meilleures se qualifieront pour le second tour.

Celui-ci consistera en trois fenêtres qualificatives, en septembre et novembre 2018 et en février 2019.

Absa NDONG (Avec FIBA)


Afrique


Groupe A (fusionne avec le Groupe C au second tour) :
Tunisie, Cameroun et Tchad qualifiés. Guinée éliminée.
Groupe B (fusionne avec le Groupe D au second tour) :
Nigeria, Rwanda et Mali qualifiés. Ouganda éliminé.
Groupe C (fusionne avec le Groupe A au second tour) :
Angola, Égypte et Maroc qualifiés. République démocratique du Congo éliminée.
Groupe D (fusionne avec le Groupe B au second tour) :
Sénégal, République centrafricaine (Caf) et Côte d’Ivoire qualifiés. Mozambique éliminé.

 

L'Angola, le Mali, le Maroc et le Sénégal se sont qualifiés pour le second tour des éliminatoires zone Afrique pour la Coupe du Monde Fiba 2019. Ils rejoignent le Cameroun, le Nigeria et la Tunisie, qui ont été vendredi les premiers à obtenir leur qualification pour la phase suivante de la compétition.

Le tableau à 12 équipes du second tour des éliminatoires a été complété hier par la Centrafrique, la Côte d’Ivoire, le Tchad et l’Egypte. Au Caire, le Maroc a eu recours à une prolongation pour se défaire de la combative République démocratique du Congo (61-58) et devenir la première équipe du Groupe C à se qualifier.
Plus tard dans la soirée, l’Angola en a fait de même en s’imposant devant l’Egypte (65-58). En fait, l'Angola, 11 fois titrée champion d'Afrique, a réussi samedi à se défaire d'une Égypte têtue pour s'imposer (65-58) et ainsi se qualifier pour le second tour des éliminatoires.

Pendant ce temps, à Dakar, le Sénégal a assuré sa participation en gagnant contre la Côte d'Ivoire (66-61), tandis que le Mali est devenu la deuxième équipe du Groupe B (après le Nigeria) à progresser grâce à sa victoire contre l'Ouganda (95-80).

 

Mission accomplie ! L’équipe du Sénégal est qualifiée pour le deuxième tour des éliminatoires, zone Afrique, de l’édition 2019 de la Coupe du monde de basket. Elle a enregistré, en effet, une troisième victoire de rang contre le Mozambique (78-63).

Bilan du tournoi de Dakar pour les Lions : trois matchs, trois victoires. Après la Centrafrique (91-82) et la Côte d’Ivoire (66-61), les protégés d’Abdourahmane Ndiaye Adidas ont battu, hier au stadium Marius Ndiaye, le Mozambique (78-63). Dès la première période, les Lions ont imposé leur rythme avec une précision chirurgicale en attaque (37 points marqués), pour repartir aux vestiaires avec une avance de + 11 (37-26).

Une confiance qui leur a joué des tours puisque les Mozambicains sont revenus à seulement trois petits points à la fin du troisième quart temps (53-50). Sans relâcher la pression sur les 10 dernières minutes, l’équipe mozambicaine contraint les coéquipiers de Gorgui Sy Dieng à s’accrocher jusqu’au bout. Et c’est grâce à un Youssoupha Ndoye explosif (17 points, 8 rebonds) que le match a été finalement plié sur un score de (78-63). En tête du classement dans la poule D avec 12 points, le Sénégal se qualifie au deuxième tour des qualificatifs du Mondial 2019.

ontrairement à l’équipe mozambicaine, qui vient d’être éliminée après ce troisième revers de rang.

… La Centrafrique s’impose devant la Côte d’Ivoire (69-60)
La Côte d’Ivoire, qui avait l’occasion de prendre la deuxième place en cas de victoire devant la Centrafrique, s’est complétement loupée hier au stadium Marius, lors de la troisième et dernière journée du tournoi de Dakar.

Elle a perdu avec un écart de 9 points (69-60) et se retrouve donc avec une victoire et deux défaites. Après une entame de match très difficile (11-2), les Eléphants se sont rapidement ressaisis, en grignotant l’écart à la mi-temps de 3 points d’écart (31-28) en faveur de la Centrafrique. Les Fauves ont pu mieux gérer le troisième quart temps avec le placement défensif moins précis et moins agressif des Ivoiriens (51-41).

Ces derniers ont tenté de revenir au score lors du dernier quart temps sans succès face à une équipe centrafricaine très décidée à avoir le dernier mot (66-60). A l’issue de cette troisième journée, la Centrafrique termine deuxième au classement avec 9 points, et la Côte d’Ivoire troisième avec 8 points.

Les deux équipes sont également qualifiées au deuxième tour des éliminatoires de la Coupe du monde de basket 2019.

Par Absa NDONG (textes), Assane SOW (photos)

RÉACTIONS... RÉACTIONS...
Sn Moz Basket 18ABDOURAHMANE NDIAYE ADIDAS, COACH DES LIONS : « LE BILAN EST LARGEMENT POSITIF »
« Nous nous attendions à un match difficile. L’équipe mozambicaine a mis en place un système défensif très solide et intense pendant 30 minutes. Ils nous ont beaucoup fatigués durant toute la rencontre. Mais le Sénégal a eu cette volonté de défendre constamment et là, c’est un match plein. Par rapport à hier, il y avait un goût d’inachevé. Ce soir, tout le monde est fier de l’équipe, la preuve : cette liesse populaire.

C’est ça l’essence du sport, je suis content de voir ce public jubiler. C’est le collectif qui a gagné, on a vu les joueurs sur le banc se lever pour encourager les autres.

Avec la victoire de la Centrafrique, on s’attendait à livrer un match choc contre le Mozambique. Il y a eu des moments de flottement mais l’équipe a su repartir en resserrant à nouveau la défense. Le bilan est largement positif, tout le monde reconnaît qu’il y a une base, en termes de travail. Cette base-là, il faut continuer à la cultiver comme il le faut. On doit réfléchir sur les conditions à mettre sur place pour le mois de septembre. En tout cas, je félicite les joueurs, ils sont venus ce matin ici et nous avons parlé comme il le fallait, pour faire un troisième match d’enfer. Ils l’ont montré sur le terrain et ça s’est bien passé ».

Recueillis par ABSA NDONG

GORGUI SY DIENG, PIVOT DES LIONS : « IL NOUS FAUT UNE BONNE ÉQUIPE AVANT L’AUTRE COMPÉTITION »
« Nous avons livré un match très difficile. Les joueurs mozambicains étaient trop agressifs car eux aussi voulaient remporter la victoire. L’essentiel, c’est qu’on a pu gagner les trois matchs. Par ailleurs, il faut encore se préparer pour le mois de septembre. Nous avons beaucoup de choses à rectifier avant le deuxième tour, surtout au niveau de la défense. Il nous faut une bonne équipe avant l’autre compétition. Je ne me fixe pas sur ma prestation, l’essentiel c’était de gagner. Ma performance n’a aucune importance. Je ne peux pas jouer un basket qui peut impressionner les autres. Je remercie, par ailleurs, le public, il nous a beaucoup soutenus. C’est ça le Sénégal ! Nous ne sommes pas encore arrivés au mois de septembre, donc je ne peux pas me prononcer sur ma participation. La fédération sait par où passer pour m’avoir dans l’équipe. Si elle le fait, j’y serai s’il plaît à Dieu, car comme je l’ai dit, ma priorité c’est l’équipe nationale ».

Recueillis par ABSA NDONG

MOUHAMED LAMINE SAMBE, AILIER DES LIONS : « NOUS AVONS LA CAPACITÉ DE BATTRE N’IMPORTE QUELLE ÉQUIPE »
« Nous sommes heureux de gagner ce match et de passer au deuxième tour. Notre objectif, c’est de nous qualifier à la Coupe du monde parce que nous pouvons le faire. Nous savons qu’il nous reste du chemin à faire mais nous sommes confiants. La phase des qualifications n’est pas encore finie, il y a encore des matchs chocs à livrer. Il faut rester concentré et continuer le travail. En fait, il faut beaucoup travailler notre secteur défensif car nous avons des joueurs athlétiques qui peuvent faire la différence dans ce secteur. Aujourd’hui, nous ne devons nous concentrer que sur nous parce que nous avons la capacité de battre n’importe quelle équipe ».

Recueillis par ABSA NDONG

THIERNO IBRAHIMA NIANG, MENEUR DES LIONS : « NOUS SOMMES HEUREUX DE VOIR TOUT CE PUBLIC DERRIÈRE NOUS »
« Nous savions que cela n’allait pas être facile. Chaque pays avait besoin de glaner le maximum de points pour passer au deuxième tour.

Nous rendons grâce à Dieu, parce que nous avons fait une bonne préparation. Aujourd’hui, l’équipe a fait un bon tournoi, nous sommes heureux de voir tout ce public derrière nous. Nous avons montré que nous sommes de vrais Lions. Nous avons donné le meilleur de nous-mêmes, bien que ça n’a pas été facile.

Nous avons suivi à la lettre les consignes de l’entraîneur et voilà le résultat. Je n’étais pas nerveux, j’avais juste envie de gagner ce match pour faire plaisir au peuple sénégalais ».

Recueillis par ABSA NDONG

Les Lions ont difficilement battu les Fauves de la Centrafrique, hier au stadium Marius Ndiaye, pour signer leur première victoire du tournoi retour, comptant pour la qualification à la Coupe du monde 2019 en Chine.

Le Sénégal reste toujours en tête dans la poule D, après sa première sortie victorieuse hier, au stadium Marius Ndiaye, contre la Centrafrique (91-82). Mais les protégés du sélectionneur national, Abdourahmane Ndiaye Adidas, n’ont pas eu la tâche facile pour le demeurer à l’issue du choc du groupe C. Aux antipodes de son match à l’aller à Maputo, gagné avec 5 points d’écart (70-65), le Sénégal a eu plus de mal à développer son jeu offensif, notamment lors d’un début de rencontre raté (6-0, 4 mn de jeu et 19-18 en fin de premier quart temps) en faveur de la Centrafrique. Les Lions ont pris l’avantage dans le deuxième quart temps (44-41), prélude à une fin de rencontre indécise. Solide au niveau des rebonds offensifs et défensifs, les Centrafricains ont tenu tête aux intérieurs sénégalais (Gorgui Sy Dieng, Youssoupha Ndoye, entre autres) durant toute la troisième période. Menés par trois petits points d’écart en début de quatrième quart temps (68-65), les Fauves n’ont pas abdiqué pour autant et sont revenus à moins 1 à 5 minutes de la fin. Ils ont néanmoins craqué en encaissant un 9-0 (trois tirs primés), signé par le capitaine Malèye Ndoye et dont ils ne se sont pas relevés, cette fois. Le Sénégal n’a cependant pas fait la différence que dans le money time, grâce à un Malèye Ndoye explosif (91-82).

…la Côte d’Ivoire prend sa revanche sur le Mozambique

Battue à l’aller par le Mozambique (66 - 53), la Côte d’Ivoire a pris sa revanche, hier, au stadium Marius Ndiaye lors de la première journée du tournoi de Dakar. En effet, les Ivoiriens ont battu leurs adversaires sur un large score (62-45).

La rencontre entre le Mozambique et la Côte d’Ivoire a tenu toutes ses promesses au stadium Marius Ndiaye, lors du tournoi de Dakar comptant pour la phase retour des qualifications du Mondial 2019.  En effet, les deux  équipes ont livré un match très serré. La preuve, elles sont restées à égalité en première période (11  partout lors du premier quart temps et 27-27 à  la mi-temps). En fait, les Mozambicains ont éprouvé d’énormes difficultés à creuser l’écart face à une équipe ivoirienne de qualité qui n’a rien lâché tout au long de la rencontre. D’ailleurs, la pause a fait le plus grand bien aux Eléphants qui ont abordé le troisième quart temps avec de meilleures intentions. Ils ont pu imposer leur rythme et renforcer leur avantage de 14 points d’écart (45-31). Dans le dernier quart temps, l’équipe mozambicaine s’accroche et livre un jeu agressif. Elle fait aussi preuve d’adresse dans les tirs primés, mais ne parvient pas à effacer son retard. La Côte d’Ivoire remporte finalement le match sur le score de (62 - 45). A l’issue de cette journée, elle est deuxième et voudra confirmer cet excellent résultat, aujourd’hui contre le pays hôte de la compétition, le Sénégal.

Absa NDONG

 


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.