banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Basket (400)

La superstar de Cleveland LeBron James, devenu mardi le septième joueur de l’histoire à marquer 30.000 points, collectionne les records depuis ses débuts en Nba en 2003. Morceaux choisis de ses faits de gloire : Plus jeune joueur de l’histoire à marquer 10.000 points en saison régulière (23 ans et 59 jours, 27 février 2008), 20.000 points (29 ans et 18 jours, 17 janvier 2013), 30.000 points (33 ans et 24 jours, 23 janvier 2018). Plus jeune joueur à avoir marqué 30 points dans un match Nba (18 ans, 334 jours, 33 points contre Memphis en novembre 2003).

Plus jeune joueur à avoir marqué 40 points dans un match Nba (19 ans, 88 jours, 41 points contre New Jersey en mars 2004). Record de points marqués dans un premier match Nba (pour un joueur drafté directement après le lycée, ce qui n’est plus permis depuis 2006): 25 points contre Sacramento le 29 octobre 2003.

Meilleur marqueur de l’histoire en play-offs (6.163 points), 3e meilleur marqueur en finale (1.247) et 7e en saison régulière (30.021). Meilleur marqueur de l’histoire du All Star Game (314 points)
Seul joueur dans l’histoire à avoir marqué plus de 30.000 points (30.021), capté plus de 8.000 rebonds (8.068) et fait plus de 7.000 passes décisives (7.858). Seul joueur de l’histoire à avoir terminé une finale Nba avec un «triple double» (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) en moyenne avec, lors de la finale 2017 perdue contre Golden State (4-1), 33,6 points, 12 rebonds et 10 passes décisives par match.

AFP 

La superstar de Cleveland LeBron James, devenu mardi le septième joueur de l’histoire à marquer 30.000 points, collectionne les records depuis ses débuts en Nba en 2003. Morceaux choisis de ses faits de gloire : Plus jeune joueur de l’histoire à marquer 10.000 points en saison régulière (23 ans et 59 jours, 27 février 2008), 20.000 points (29 ans et 18 jours, 17 janvier 2013), 30.000 points (33 ans et 24 jours, 23 janvier 2018). Plus jeune joueur à avoir marqué 30 points dans un match Nba (18 ans, 334 jours, 33 points contre Memphis en novembre 2003).

Plus jeune joueur à avoir marqué 40 points dans un match Nba (19 ans, 88 jours, 41 points contre New Jersey en mars 2004). Record de points marqués dans un premier match Nba (pour un joueur drafté directement après le lycée, ce qui n’est plus permis depuis 2006): 25 points contre Sacramento le 29 octobre 2003.

Meilleur marqueur de l’histoire en play-offs (6.163 points), 3e meilleur marqueur en finale (1.247) et 7e en saison régulière (30.021). Meilleur marqueur de l’histoire du All Star Game (314 points)
Seul joueur dans l’histoire à avoir marqué plus de 30.000 points (30.021), capté plus de 8.000 rebonds (8.068) et fait plus de 7.000 passes décisives (7.858)

Seul joueur de l’histoire à avoir terminé une finale Nba avec un «triple double» (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) en moyenne avec, lors de la finale 2017 perdue contre Golden State (4-1), 33,6 points, 12 rebonds et 10 passes décisives par match.

AFP

L’Asc Ville de Dakar a concédé, à Saint-Louis, sa première défaite de la saison, samedi, lors de la deuxième journée de National 1 Féminin. En effet, Slbc s’est imposé (54-52) après prolongation.

De leur côté, Duc, Diaraf et Ugb s’imposent respectivement devant Bopp, Iseg Sport et Dbaloc.

Entre clubs bien classés dans le championnat, la décision s’est faite en prolongation, samedi, au stade Joseph Gaye. Les Saint-Louisiennes se sont imposées, difficilement devant les protégées de Moustapha Gaye, coach de Ville de Dakar, signant ainsi un deuxième succès consécutif. Une victoire longue à se dessiner pour les nordistes qui ont couru derrière le score en premier et deuxième quart temps (15-14) et (27-26). Décousue et marquée par le manque de réussite des deux équipes, la rencontre a vu les coéquipières de Ndèye Sène se détacher dans la troisième période (43-41) avant d’être rattrapées à deux minutes de la fin du match (48-48). Son équipe n’a ensuite marqué que quatre points lors des cinq minutes de jeu supplémentaires (54-52 en faveur de Slbc), manquant ainsi l’occasion d’enchaîner une deuxième victoire consécutive. Les Duchesses ont, de leur côté, remporté une deuxième victoire consécutive, samedi au stadium Marius Ndiaye, après avoir pris le meilleur sur l’Asc Bopp (83-44). Un succès qui vient valider le travail de Mborika Fall à la tête de l’équipe, après une défunte saison compliquée. L’équipe du Duc est actuellement leader du championnat.

Le Diaraf de Dakar s’est également imposé devant Iseg Sport (68-53), samedi lors de la deuxième journée du championnat. En effet, les Médinoises ont creusé l’écart dès l’entame de partie (25-11) et n’avaient plus rien à craindre à la pause (43-27). De retour des vestiaires, le Diaraf continue sa domination face à une équipe de l’Iseg un peu perdue dans le jeu. Elles enregistrent du coup leur première défaite de la saison (elles avaient battu Mbour Bc (49-48) lors de la première journée). Battue par Saint-Louis Bc lors de sa première sortie, l’Ugb s’est, quant à elle, rachetée, samedi au stadium Marius Ndiaye, devant Dbaloc Derklé. Elle a remporté de 2 points d’écart la rencontre (54-52). La JA vient également de vivre le même scénario et cette fois, face à l’équipe de Saltigué (51-54). Les joueuses de la JA se sont fait avoir en fin de match par les Rufisquoises grâce à une Marième Diouf alias « Marième Nar » explosive (17 points).

Absa NDONG

2ÈME JOURNNEE (GARÇONS) : L’AS DOUANES, SLBC ET HLM BC DÉCROCHENT LEUR PREMIÈRE VICTOIRE
Les Douaniers ont dû s’employer pour aller chercher leur première victoire de la saison, samedi au stadium Marius Ndiaye, devant l’Asfa (68-63), pour le compte de la 2ème journée de National 1 Masculin dans la poule A. Et, ce sont les joueurs de l’Asfa qui regretteront les occasions manquées alors qu’ils auraient pu repartir avec une deuxième victoire de rang (ils avaient battu l’Asc Thiès 85-48 lors de la première journée). Mais ils ont été contraints de disputer une prolongation (57-57), à l’issue de laquelle la Douane est sortie vainqueur (68-63).

Concernant les autres matches chez les garçons, Saint-Louis Basket Club a remporté, à domicile, sa première victoire devant Tamba Sport (61-49) et Hlm Bc a battu Iam Mermoz (60-41), vendredi au stadium Marius Ndiaye.

A. NDONG

Les Douaniers ont dû s’employer pour aller chercher leur première victoire de la saison, samedi au stadium Marius Ndiaye, devant l’Asfa (68-63), pour le compte de la 2ème journée de National 1 Masculin dans la poule A. Et, ce sont les joueurs de l’Asfa qui regretteront les occasions manquées alors qu’ils auraient pu repartir avec une deuxième victoire de rang (ils avaient battu l’Asc Thiès 85-48 lors de la première journée). Mais ils ont été contraints de disputer une prolongation (57-57), à l’issue de laquelle la Douane est sortie vainqueur (68-63).

Concernant les autres matches chez les garçons, Saint-Louis Basket Club a remporté, à domicile, sa première victoire devant Tamba Sport (61-49) et Hlm Bc a battu Iam Mermoz (60-41), vendredi au stadium Marius Ndiaye.

A. NDONG

La 2ème journée de National 1 féminin va démarrer ce vendredi, avec au programme le choc Jeanne D’Arc - Saltigué au stadium Marius Ndiaye. Les Rufisquoises qui avaient battu sur un large score l’équipe du Bopp (59-26), lors de la première journée, voudront surement réitérer leur exploit. Seulement, la tâche risque d’être difficile, car au sortir d’une défaite contre l’Asc Ville de Dakar (59-26), la jeune équipe de la JA voudra surement se racheter afin d’avoir une bonne place dans le classement. Cependant, la rencontre qui promet d’être très disputée est celle entre Saint-Louis Basket Club et Ville de Dakar prévue le dimanche au stade Joseph Gaye. Les deux équipes leaders ont bien débuté la saison avec des victoires sur la JA (85-48) et Ugb (57-45). Et enfin, les protégées de Mborika Fall, coach du Duc, vont de leur côté tenter d’enregistrer une deuxième victoire de rang face à l’équipe de Bopp au stadium Marius Ndiaye. Pour rappel, les Duchesses avaient battu l’Asfo (81-42) lors de la première journée.

Absa NDONG
 
Programme 2ème journée
Aujourd’hui : 17h00 : JA-Saltigué. Demain : 15h00 : Dbaloc-Ugb, 16h30 : Asfo-Mbour Bc, 18h00 : Iseg Sport-Diaraf.
Dimanche : 15h00 : Bopp-Duc, 17h00 :  Slbc-Ville de Dakar

 

Le stage de formation des coachs pour l’obtention du Niveau 1 de la Fiba se déroule depuis le 11 janvier au stadium Marius Ndiaye. Plus d’une trentaine de candidats suivent l’atelier, organisé par la Fédération sénégalaise de basketball (Fsbb) et dirigé par Maguette Diop, directeur technique national et instructeur Fiba. La formation intervient dans le cadre du programme de capacitation technique des ressources humaines.  Les techniciens sénégalais déjà titulaires du diplôme ’’Young Coach’’ ou diplômés de l’Inseps (Institut supérieur d’éducation physique et sportive) sont éligibles, à condition de justifier deux ans de pratique comme entraîneur dans un club de basket.

A la fin de la formation, les admis seront aptes à passer le Niveau 2, afin d’obtenir un diplôme Fiba international.

A. NDONG

 

La première journée du championnat D1 s’est jouée ce week-end au stadium Marius Ndiaye où certaines grandes équipes ont pu tirer leur épingle du jeu. Ville de Dakar s’est imposée, de fort belle manière, devant la Jeanne d’Arc (85-48).

Un premier succès important en ce début du championnat en poule unique. Moustapha Gaye, coach de Ville de Dakar, a profité de la rencontre pour tester toutes ses joueuses. L’autre match attendu par les amateurs du ballon orange était celui entre le Dakar université club (Duc) et l’Asfo.

Les protégées de Mborika Fall, coach du Duc, ont également donné le ton en s’imposant sur le score de 81-42. Les nouvelles recrues, Dado Faye et Ndèye Khady Dieng, ont apporté du sang neuf à cette équipe du Duc qui veut aller loin dans ce championnat cette saison. En match d’ouverture, le Diaraf a fait bonne impression face à l’équipe de Dbaloc. Malmené lors du premier et deuxième quart temps, le Diaraf est revenu au score en seconde période grâce notamment à Fatou Binetou Thiam, Khady Ndiaye et la recrue Binetou Diakhaté.

Les protégées de Ass Gaye, entraineur du Diaraf, ont finalement remporté le match avec 9 points d’écart (60-51).

Chez les garçons, le Dakar université club a battu Hlm Bc, samedi, lors de la première journée de National 1.

Les étudiants se sont imposés sur le score de 50-30. Tamba Sport a également bien démarré sa saison 2017-2018 en National 1 masculin après avoir dominé à domicile l’Us Rail (68-62) samedi.

Les hommes de Maïssa Mbaye Fall, promus en D 1, ont livré un beau match et décroché cette première victoire très importante pour la suite de la compétition. Tamba Sport est actuellement leader dans le groupe B en compagnie de l’Ugb qui a tenu en échec le Sibac (67-47) samedi au stadium Marius Ndiaye. Les protégés de Cheikh Sarr, coach de l’Ugb, ont assuré leur première sortie en attendant la suite des hostilités.

Absa NDONG

Le championnat D1 chez les dames va débuter ce samedi au stadium Marius Ndiaye avec au programme les chocs Diaraf-Debaloc, Duc-Asfo, Sibac-Ugb, Ville de Dakar-JA.
Des matches prévus entre 12h et 16h30 et très attendus par les amateurs de la balle orange. D’ailleurs, la rencontre Duc-Asfo promet d’être très disputée. Une première sortie que le club estudiantin va tenter à coup sûr de remporter afin de donner un signal fort aux autres équipes.

Les protégées de Mborika Fall, coach du Duc, avaient fait un parcours sans faute lors de la première phase en remportant tous leurs matches. L’autre duel très attendu est celui qui doit opposer l’Asc Ville de Dakar et la JA. Une rencontre qui promet entre deux équipes aux styles opposés. Les protégées du coach Moustapha Gaye vont également essayer de faire une bonne entrée afin de marquer leur territoire. La rencontre entre Sibac et Ugb ne sera pas du tout facile, de même que le face-à-face entre Diaraf et Debaloc. Quatre belles rencontres qui vont annoncer le début des hostilités dans la course vers le titre.

Chez les dames, Mbour Bc va affronter l’équipe de l’Iseg Sports à domicile. Le face-à-face Saltigués-Bopp est prévu également à 16h30 au Jardin public de Rufisque de même celui entre Ugb - Saint-Louis Basket Club au stade Joseph Gaye.

Chez les garçons, le choc Hlm Basket Club-Duc dans la poule A va ouvrir les compétitions ce samedi au stadium Marius à 18h. Par ailleurs, Tamba Sports va recevoir l’Us Rail à 16h30. La rencontre Louga Bc-Uso est prévue le lendemain à la préfecture de Louga dans la poule B.

Absa NDONG

 

La société Jappo Sports et Entertainment organise la première édition du tournoi Basket-ball 3x3 à Dakar. Le lancement est prévu du 20 au 21 janvier 2018 à la place de l’Obélisque, à Colobane.

Ce tournoi, soutenu par la Fiba, participe à l’animation sportive et culturelle dans les quartiers, tout en suscitant et encourageant la pratique du Basket-ball 3x3 auprès de la jeunesse à travers la sensibilisation sur les valeurs du sport. Il offrira également aux jeunes une tribune pour attirer leur attention sur certains fléaux d’actualité (Les Ist, le Sida, la lutte contre le tabac, l’émigration clandestine, la drogue).

A l’issue de ce lancement, le tournoi proprement dit aura lieu au niveau des quatre départements de Dakar entre février et avril 2018, et verra la participation d’une cinquantaine d’équipes. Le vainqueur de cette compétition aura le privilège d’être invité, par la Fiba, à un tournoi international de 3x3. Pour le lancement, 12 équipes masculines et 6 féminines vont participer. Le tournoi est réservé aux jeunes garçons et filles âgés d’au moins 18 ans.

Absa Ndong

Le staff technique des Lions du basket et la direction technique travaillent sur le programme de préparation de la phase aller éliminatoires de la Coupe du monde 2019, prévue les 22, 23 et 24 février 2018, à Maputo. Et d’après le directeur technique national, Maguette Diop, le nouveau sélectionneur des « Lions », Abdourahmane Ndiaye Adidas, est en train de ficeler le programme. Il va d’ailleurs animer une conférence de presse dans les jours à venir pour étaler sa feuille de route. En fait, la qualification pour la Coupe du monde 2019 est l’un des objectifs majeurs du coach « Adidas ». Le Sénégal, logé dans le groupe D en compagnie du Mozambique, de la Côte d’Ivoire et de la Centrafrique, a été désigné par la Fiba pour accueillir la manche retour en juin-juillet 2018.

Absa Ndong

L’équipe nationale féminine est invitée à un tournoi de football de la zone ouest B de l’Union des fédérations ouest-africaines (Ufoa), prévu du 14 au 24 février en Côte d’Ivoire. Le tournoi prévu dans la capitale économique ivoirienne verra la participation des sept sélections féminines de l’Ufoa B, Côte d’Ivoire, Nigeria, Ghana, Burkina, Bénin, Niger, Togo, précise la même source. Le tirage au sort aura lieu ce mardi à Abidjan et les organisateurs ont désigné le pays hôte, comme tête de la poule A et le Nigeria, premier au classement Fiba, sera tête de la poule B.

Il n’a fallu que trente minutes à Stephen Curry pour écoeurer les Clippers (121-105) samedi et réussir sa meilleure prestation de la saison avec 45 points, tandis que Houston, mal en point, a concédé un inquiétant revers à Détroit (108-101). Golden State, pourtant privé de Kevin Durant, a signé sa dixième victoire de suite à l’extérieur, sa 32e de la saison, et a conforté son statut de leader de la conférence Ouest à la faveur d’une nouvelle déconvenue de son dauphin, Houston (27 v-11 d).

Si Detroit (21 v-17 d) ne fait aucun complexe face aux grosses cylindrées et a déjà fait mordre la poussière cette saison à Golden State, Boston et San Antonio, les Pistons ont surtout profité à plein de la mauvaise passe de Houston. A l’Est, en revanche, pas de mauvaises surprises pour Boston et Cleveland : les Celtics sont venus à bout des Brooklyn Nets 87 à 85, alors que les Cavaliers se sont imposés à Orlando 131 à 127. Boston, leader de la conférence Est (33 v-10 d), a décroché sa sixième victoire de suite dans la douleur, grâce à Kyrie Irving (21 pts) et au rookie Jayson Tatum (14 pts).

Dominateur, Cleveland, porté par LeBron James, passé à une passe décisive d’un «triple double» (trois catégories de statistiques à dix unités et plus, 33 pts, dix rbds et neuf passes), s’est toutefois fait peur en laissant le Magic revenir à trois points à 40 secondes de la sirène.

AFP 

Golden State a dompté jeudi son grand rival de la conférence Ouest Houston (124-114) pour signer sa neuvième victoire consécutive à l'extérieur, sa 16e en déplacement de la saison.
Les Warriors ont pris leur revanche: battus dans leur salle par les Rockets (122-121) pour le coup d'envoi de la saison en octobre dernier, les champions NBA en titre n'ont laissé aucune chance à la franchise texane.
Même si Kevin Durant, touché à un mollet, et James Harden, blessé aux ischio-jambiers, étaient absents, ce duel entre les deux équipes les plus offensives et spectaculaires de NBA qui pourraient se retrouver en mai prochain en finale de conférence Ouest, a tenu toutes ses promesses.

Et il a fallu attendre la quatrième et dernière période pour que Golden State prenne le large et décroche son 31e succès de la saison. Draymond Green s'est lui offert son 21e "triple double" (trois catégories de statistiques à dix unités et plus avec 17 points, 14 rebonds et 10 passes décisives), ce qui en fait le joueur des Warriors le plus prolifique de l'histoire en la matière. Dans l'autre rencontre de la soirée, Oklahoma City a dominé les Los Angeles Clippers (127-117) au Staples Center grâce à l'inévitable Russell Westbrook. Westbrook, meilleur joueur (MVP) de la saison 2016-17, a bouclé la rencontre avec un 13e "triple double" (29 pts, 12 rbds, 11 passes décisives). Avec cette huitième victime en dix matches, la 22e de la saison, OKC a consolidé sa 5e place au classement de la conférence Ouest et se présente plus que jamais en candidats sérieux aux play-offs. Les Clippers qui venaient d'enchaîner quatre victoires de suite, ont vu DeAndre Jordan marquer 26 points et capter 17 rebonds, mais ils ont connu un passage à vide fatal en 4e période en encaissant notamment 12 points sans en marquer un seul. Ils sont 9e de la conférence Ouest (17 v-20 d).

AFP

 

NBA : Boston éteint Cleveland

05 Jan 2018
390 times

Battu  lors de l’ouverture de la saison, Boston a pris sa revanche mercredi et dominé Cleveland 102-88 dans le choc de la Conférence Est, où Isaiah Thomas a reçu l’ovation de son ancien public.
Grâce notamment aux 20 points de Terry Rozier, les leaders de l’Est ont porté leur bilan à 31 victoires pour 10 défaites. Jayson Tatum et Marcus Smart ont chacun marqué 15 points, tandis que Jaylen Brown a contribué à hauteur de 14 points.

Côté Cleveland, LeBron James a fini meilleur marqueur avec 19 points, soit son plus mauvais total cette saison.
Les Celtics avaient été battus 102-99 chez les Cavs pour le premier match de la saison, marqué par la terrible blessure de Gordon Hayward. Ailleurs, DeMar DeRozan a marqué 35 points pour mener Toronto à un succès 124-115 à Chicago, alors que la star grecque Giannis Antetokounmpo a claqué 31 points et 10 rebonds lors de la large victoire 122-101 de Milwaukee contre Indiana.
Les champions en titre de Golden State comptent désormais 30 victoires pour 8 défaites, soit le meilleur bilan de la ligue, grâce à leur succès sur le fil à Dallas (125-122).

Ils peuvent remercier Steph Curry qui a mis 32 points, dont le panier à trois points de la victoire à 3,4 secondes de la fin. Le double Mvp a été bien épaulé par Kevin Durant et Klay Thompson, auteurs de 25 points chacun.
Paul George et Terrence Ferguson ont largement contribué à la victoire d’Oklahoma City sur les Lakers 133-96 en marquant 24 points chacun, alors que Carmelo Anthony et Russell Westbrook ont respectivement apporté 21 et 20 points.
Houston, qui jouait sans James Harden blessé à une cuisse, a pu compter sur les 27 points de Gerald Green et les 21 de Clint Capela pour l’emporter 116-98 à Orlando.
A Washington, le duo Bradley Beal-John Wall a de nouveau été solide lors de la victoire 121-103 des Wizards sur New York.
Enfin, le rookie australien Ben Simmons s’est illustré avec 26 points au cours du succès 112-106 de Philadelphie contre San Antonio. Joel Embiid, qui a disputé le matche malgré une main droite douloureuse, a marqué 21 points et pris 11 rebonds.

Du côté de San Antonio, l’Australien des Spurs Patty Mills a inscrit 26 points et fini meilleur marqueur, alors que LaMarcus Aldridge a ajouté 24 points et 14 rebonds, insuffisant toutefois pour les hommes de Gregg Popovich qui jouaient leur deuxième match en deux jours.

AFP

 

Les Boston Celtics, qui ont compté jusqu’à 26 points de retard, se sont imposés jeudi dans une fin de match mouvementée face aux Houston Rockets, alors que les San Antonio Spurs sont venus à bout des New York Knicks. L’affrontement entre Houston, meilleure attaque de la ligue et Boston, l’une des meilleures défenses, a tenu toutes ses promesses: les Celtics se sont imposés 99-98 après avoir été menés pendant quasiment l’intégralité de la rencontre.

Autre avance gâchée: les 76ers de Philadelphie se sont inclinés 114-110 sur le parquet des Portland Trail Blazers après avoir compté 18 points d’avance. Joel Embiid a beau avoir marqué 29 points, accompagnés de 9 rebonds, les 76ers se sont écroulés en fin de match. En l’absence de Damian Lillard, CJ McCollum a inscrit 34 points pour Portland.

Les San Antonio Spurs ont pour leur part infligé une quatrième défaite (119-107) d’affilée à des New York Knicks qui voient la huitième place de la conférence Est, synonyme de qualification en play-offs, s’éloigner. Plus tôt dans la soirée, le Magic d’Orlando a surpris, 109-82, des Pistons de Detroit qui évoluaient sans leur meneur de jeu Reggie Jackson, blessé. Les Floridiens mettent ainsi fin à une série de neuf défaites d’affilée.

Les Milwaukee Bucks, toujours menés par le duo Antetokounmpo-Bledsoe (48 points à eux deux), ont quant à eux décroché une belle victoire 102-96 face à des Minnesota Timberwolves pourtant en grande forme en cette fin d’année.

AFP

La Fédération sénégalaise de basketball va tenir une réunion de son comité directeur très prochainement pour fixer la date de l’ouverture de la saison 2017-2018. Cette rencontre tournera autour de deux points à savoir l’évaluation des rapports d’activités et les échanges ainsi que la proposition du prochain calendrier de la saison. Une nouvelle saison qui, probablement, va débuter au mois de janvier au grand bonheur des amateurs du ballon orange. La fédération compte d’ailleurs apporter des innovations dans le championnat féminin qui va passer de deux à une poule.

La Fédération sénégalaise de basketball va tenir une réunion de son comité directeur très prochainement pour fixer la date de l’ouverture de la saison 2017-2018. Cette rencontre tournera autour de deux points à savoir l’évaluation des rapports d’activités et les échanges ainsi que la proposition du prochain calendrier de la saison. Une nouvelle saison qui, probablement, va débuter au mois de janvier au grand bonheur des amateurs du ballon orange. La fédération compte d’ailleurs apporter des innovations dans le championnat féminin qui va passer de deux à une poule.

Spécial Olympics : 8èmes Championnats nationaux 250 athlètes à l’épreuve

La 8ème édition des championnats nationaux de Spécial Olympics Sénégal (Sos) a débuté, hier, avec une cérémonie d’ouverture qui s’est déroulée au stadium Marius Ndiaye. Au programme, des épreuves d’athlétisme au stade Léopold Sédar Senghor.

Au total, 250 athlètes sont au front pour des délégations venues de neuf régions du pays à savoir Dakar, Bignona, Fatick, Kaolack, Kolda, Mbour, Saint-Louis, Thiès et Ziguinchor. A noter que cette 8ème édition est qualificative pour les Mondiaux de mars 2019 à Abu Dhabi (Emirats arabes unis).

Le leader de la conférence Est, Boston, s’est incliné face à New York jeudi soir, donnant l’occasion à ses poursuivants, Toronto et Cleveland, respectivement tombeurs de Philadelphie et de Chicago, de mettre la pression sur les Celtics dans la lutte à la première place.

Les probabilités pour que les New York Knicks l’emportent face aux Celtics, alors que leur star lettone Kristaps Porzingis - qui revenait de blessure - n’a marqué qu’un seul point, avec 0 tir inscrit, était faible. Mais c’était sans compter le surprenant Michael Beasley, auteur de 32 points et 12 rebonds, deux records pour lui cette saison.
Cette défaite permet aux Toronto Raptors de revenir légèrement sur Boston. Grâce aux 45 points de DeMar DeRozan, record en carrière pour l’arrière, les Raptors ont en effet signé jeudi soir une cinquième victoire d’affilée face aux Philadelphie 76ers, 114-109.

Philadelphie connaît là sa quatrième défaite d’affilée, et manque l’occasion de se rapprocher de la 8e place de la conférence Est, qualificative pour les play-offs.
Les Cleveland Cavaliers n’ont également pas laissé passer leur chance de se rapprocher de Boston dans la lutte à la première place.

Face à une courageuse équipe des Chicago Bulls qui restait sur sept victoires d’affilée, les coéquipiers de LeBron James ont fini par l’emporter, dans la douleur, 115-112. Le «King» a encore une fois dominé la rencontre de son talent (34 points, 6 rebonds, 9 passes décisives ), bien aidé par un Kevin Love des grands soirs (27 points).
A l’Ouest, les San Antonio Spurs ont quant à eux confirmé leurs difficultés à l’extérieur cette saison. Après leur courte victoire face aux Portland Trail Blazers la veille, les hommes de Gregg Popovich se sont inclinés 100 à 89 sur le parquet d’un Utah Jazz pourtant encore privé de son pivot Rudy Gobert, blessé au genou.
Après une fin de match mouvementée, où Memphis a manqué l’occasion de l’emporter au buzzer, les Memphis Grizzlies se sont enfin inclinés 97-95 face aux Phoenix Suns, dans un duel entre deux des pires équipes de la ligue.

AFP

Un petit accroc... Malgré 39 points de Lebron James, le finaliste de la saison dernière Cleveland a chuté face à Milwaukee mardi soir (119-116), deuxième défaite en 20 matches pour les Cavs qui affronteront Golden State sans Stephen Curry à Noël.

Cela n’arrive pas si souvent, encore moins quand Lebron James pointe à ce niveau. Mais les Cavs ont perdu, payant un gros passage à vide dans le deuxième quart-temps.
Ils ont en effet dû puiser physiquement pour recoller et même passer devant en fin de match, infligeant notamment à leurs adversaires un 24-2 en fin de match, bien aidés par Dwyane Wade (14 pts). Un effort qui leur a coûté cher. Car les Bucks se sont accrochés et tout s’est joué dans les toutes dernières secondes, avec trois points inscrits à moins de 6 secondes de la fin du match par l’homme du match côté Milwaukee, le Grec Giannis Antetokounmpo, auteur de 27 points. Rien de très grave pour les Cavs, d’ailleurs plutôt gâtés pour Noël: absent des parquets depuis le 4 décembre après s’être blessé à une cheville face à la Nouvelle-Orléans, Stephen Curry est officiellement forfait pour le choc de la fin d’année face à Golden State.

Un petit moins pour le spectacle, mais un poids en moins à gérer pour les Cavs, même si sans Curry les Warriors ont remporté leurs cinq derniers matches.
Dans les deux autres rencontres de la soirée, Sacramento a pris la mesure des Sixers privés de Joel Embiid, et en plein marasme (101-96) en ce moment avec une huitième défaite en dix rencontres. Côté Sacramento, la différence s’est faire notamment grâce aux 27 points de Zach Randolph. Les  Washington Wizards quant à eux ont dominé leur sujet face à la Nouvelle Orléans (116-106).

AFP

 

 

Face à la presse, comment ne pas évoquer l’affaire qui défraie la chronique ces derniers jours ? Il s’agit de la dette contractée auprès de l’international Gorgui Sy Dieng en marge de la préparation de l’équipe nationale de basket en Espagne qui s’élève à environ 38 millions de FCfa. Si le joueur tarde à entrer dans ses fonds, le ministre rassure que l’affaire sera réglée non sans manquer de regretter la tournure qu’elle a prise. « L’actualité ces temps-ci a tourné autour de la question de Gorgui Sy Dieng. Bien évidemment, vous saurez qu’une question qui passe à l’interne se règlera à l’interne », a tenu à préciser le ministre. Qui souligne que cette affaire a fait un tollé parce que c’est un joueur de l’équipe nationale. « C’est un patriote, un Sénégalais qui s’est engagé à défendre son pays et, à aucun moment, il ne doit y avoir une difficulté à régler cette affaire ».
Matar Bâ renseigne avoir eu le joueur au téléphone pour parler de la tournure des choses ; « ce qui n’est pas son souhait.

C’est une question qui ne se serait pas posée si c’était quelqu’un d’autre ». Il précise qu’un paiement subit des modalités et ce qui est sûr, c’est que Gorgui ne peut pas souffrir de ne pas rentrer dans ses fonds. L’autre question d’argent évoquée, c’est un soi-disant gap dans le ministère. Ce qui se passe, selon lui, c’est que la caisse des compétitions internationales est une caisse d’avance qui est plafonnée à 200 millions de FCfa. Et quand deux équipes nationales sortent en même temps, il faut faire des ajustements pour prendre en charge et répondre aux préoccupations des acteurs. « L’Afrobasket qui s’est passé au Sénégal n’était pas prévu dans le budget.

Mais quand le président de la Fédération et Gorgui Sy Dieng sont venus pour faire le plaidoyer et nous montrer l’intérêt d’organiser la compétition et ce que cela fait pour accompagner les joueurs, nous les avons suivis ». Il fallait alors faire des réaménagements internes du budget et « pas un appel de fonds ! C’est le budget qui a été réaménagé ; de l’argent qui ne sera pas réinjecté cette année compte tenu d’un retard quelque part qu’il faut prendre et demander l’autorisation du ministère des Finances ».

O. POUYE

 

La Junior Nba Ligue du Sénégal a été lancée, hier, au nouveau terrain de basket de Liberté 6, en présence du ministre des Sports Matar Bâ, du maire des Sicap Santhi Agne, d’Amadou Gallo Fall vice-président Nba et directeur général pour l’Afrique, Pape Sow ancien joueur de la Nba, Astou Ndiaye, ancienne joueuse de la Wnba et championne Wnba en 2003, du président de la fédération Me Babacar Ndiaye, entre autres personnalités. Ce nouveau terrain de basket doté du premier système d’éclairage à énergie solaire est construit sur les deux voies de Liberté 6 grâce à la collaboration entre la mairie des Sicap, la Nba et Solectra International. Et d’après le ministre des Sports, ce bijou va accompagner le sport plus particulièrement le basket-ball qui a donné beaucoup de satisfaction au peuple sénégalais. « Notre présence montre tout simplement que l’Etat ne peut pas tout faire.

Nous avons besoin de partenaires et de la mobilisation de l’ensemble de nos compatriotes pour accompagner le développement de notre sport », a-t-il fait savoir. Matar Bâ a profité de l’occasion également pour féliciter Amadou Gallo Fall, pour le travail qu’il abat dans le milieu du sport plus particulièrement du basket-ball. « Vous êtes une fierté pour moi. Je sais que vous êtes engagé à accompagner le basketball sénégalais. Et votre mission ne doit pas seulement s’arrêter au Sénégal. On ne peut pas faire du sport sans les infrastructures de bases, et c’est sûr que l’ensemble des communes du Sénégal vous accueilleront à bras ouverts ».

De son côté, le vice-président de la Nba espère donner à plus d’enfants l’opportunité d’apprendre le jeu et les valeurs du basket-ball comme le travail d’équipe, l’intégrité et le respect, en lançant une nouvelle Jr Nba Ligue au Sénégal. En fait, la Junior Ligue comprendra 30 équipes d’écoles de Dakar et Thiès qui s’affronteront pour le championnat de la ligue. C’est également un programme global de participation de la jeunesse au basket-ball, qui va permettre d’enseigner les compétences fondamentales aussi bien que les valeurs primordiales du jeu dès la base. La Junior Ligue du Sénégal est par ailleurs le 12ème programme Jr Nba en Afrique.

Absa NDONG

 

AFP : En signant jeudi le 59e «triple double» de sa carrière, la superstar de Cleveland LeBron James a fait mordre la poussière aux Lakers (121-112), présentés par beaucoup comme sa prochaine équipe à partir de l’été 2018. James a marqué 25 points, capté 12 rebonds et distillé 12 passes décisives, ce qui lui a permis de rejoindre la légende des Celtics Larry Bird à la 6e place du classement des joueurs ayant le plus de «triples» à leur palmarès.
Les Lakers ont malmené les Cavaliers jusqu’à la moitié de la 2e période. Toujours menés ensuite, ils sont restés menaçants jusqu’à la fin de la rencontre, revenant à cinq points (113-108) à moins de quatre minutes de la sirène. Mais «King James» a assuré la victoire de son équipe avec une interception suivie d’une dunk, puis un autre panier qui a relégué les Lakers à neuf points. Kevin Love a marqué 28 points, dont 13 dans le 3e quart-temps, tandis que Jose Calderon, ancien joueur des Lakers, a apporté 17 points, son record personnel de la saison. Cleveland a remporté dix de ses onze derniers matches et affiche un bilan de 21 victoires et 8 défaites, synonyme de 2e place de la conférence Est. James peut décider de résilier son contrat avec Cleveland en fin de saison et pourrait rejoindre les Lakers, deuxième franchise la plus titrée de l’histoire, à la recherche d’une star pour renouer avec leur glorieux passé.

 

Kawhi Leonard était enfin de retour de blessure mardi avec San Antonio mais la fête fut de courte durée puisque les Spurs se sont inclinés à Dallas (95-89), au contraire de Cleveland qui a célébré une 9e victoire d’affilée, aux dépens d’Atlanta (123-114).

San Antonio, bien installé sur le podium de la Conférence Ouest, espérait profiter de ce déplacement chez le dernier de la conférence pour offrir un joli cadeau de retour à Leonard qui avait manqué les 27 premiers matchs de la saison en raison d’une blessure à une cheville.

Le joueur, dont le dernier match remontait à la finale de conférence la saison passée perdue face à Golden State, a bien profité de ses 15 minutes de jeu pour inscrire 13 points et prendre 6 rebonds, laissant ses coéquipiers en tête 55-50 lorsqu’il a quitté le parquet en début de troisième quart-temps. Mais son équipe a flanché et laissé les Mavericks s’imposer. Les Spurs restent 3es de la conférence Ouest (19 victoires - 9 défaites) et les Mavs sont toujours derniers (8v - 20 d).

A Cleveland, c’est un feu d’artifice de 20 paniers à 3 points et l’inévitable LeBron James auteur de 25 points et 17 passes qui ont été fatals à Atlanta. «Pour moi, faire des passes à mes coéquipiers pour qu’ils marquent a toujours été source de joie», a commenté King James qui a égalé son record de passes décisives.

«Nous sommes sur un bon tempo maintenant. Nous savons ce que nous voulons faire, nous savons où les gars vont se placer sur le terrain, nous savons comment les défenses adverses nous ont joués ces derniers temps et les gars se déplacent et se font des passes extrêmement bien», a analysé James.

« L’un des pires »
Ses Cavaliers ont remporté 15 de leurs 16 derniers matchs et affichent un bilan de 20 victoires pour 8 défaites, ce qui leur permet de maintenir la pression sur Boston, qui ne jouait pas mardi mais qui conserve largement la tête de la Conférence Est avec 23 victoires pour 6 défaites.

Par ailleurs, Detroit a concédé une 7e défaite d’affilée, contre Denver (103-84), provoquant la colère du coach Stan Van Gundy: «J’ai dirigé environ 850 matchs de saison régulière et de playoffs et celui-là était l’un des pires.»

Après un solide début de saison, les Pistons sont désormais 8es à l’Est avec 14 victoires pour 13 défaites.

A New York, les Los Angeles Lakers ont poussé les Knicks en prolongation, mais avec notamment les 37 points et 11 rebonds de Kristaps Porzingis et les 13 points du rookie français Frank Ntilikina, la franchise new-yorkaise a eu le dernier mot (113-109). Avec cette victoire, les Knicks affichent un bilan positif à la 9e place de la conférence Est (14v - 13d), tandis que les Lakers tombent à 10 victoires pour 16 défaites.

(AFP)

Cleveland a égalé son record d’invincibilité en décrochant une 13e victoire consécutive face à Sacramento (101-95) mercredi, tandis que Kevin Durant a fait oublier Stephen Curry, blessé, et triompher Golden State à Charlotte (101-87). Avec ses 32 points, LeBron James a encore réussi une prestation qui pourrait lui valoir en fin de saison un cinquième trophée de meilleur joueur (Mvp). Mais c’est Kyle Korver qui a sorti les Cavaliers d’un bien mauvais pas et prolongé leur période d’invincibilité.

Les Cavaliers qui ont égalé avec cette 13e victoire de suite leurs devanciers de 2008-09 et de 2009-10, peuvent établir un nouveau record d’invincibilité en cas de succès vendredi face à Indiana.

Cleveland, dont le début de saison poussif avait suscité de vives inquiétudes, a consolidé sa 2e place de la conférence Est avec 18 victoires et 7 défaites, mais reste à bonne distance de Boston (22 v-4 d), vainqueur mercredi de Dallas (97-90). Kyrie Irving a fait une fois de plus le show avec 23 points et une fin de match détonante: avec sept points en trois minutes, il a renversé les Mavericks qui ont pourtant compté jusqu’à 12 points d’avance. Les Warriors se sont imposés sur le parquet des Hornets grâce à Kevin Durant, auteur de son premier «triple double» (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) de la saison avec 35 points, onze rebonds et dix passes décisives. Golden State a signé sa cinquième victoire de suite, la sixième en sept matches, mais reste 2e de la conférence Ouest (20 v-6 d) derrière le leader Houston (18 v-4 d).

Charlotte a concédé sa 14e défaite de la saison, pour neuf victoires, et disputait son deuxième match sans son entraîneur Steve Clifford, obligé de faire une pause pour raisons médicales.

(AFP)

Le « Fiba worl ranking men » a été actualisé à la suite des matchs des éliminatoires pour la coupe du monde Fiba 2019. De ce fait, les Lions du basket qui n’ont pas encore commencé les compétitions, restent 3e en Afrique et sont devancés par le Nigeria et l’Angola. Dans le classement mondial, l’équipe masculine du Sénégal est en 36e position. Les Etats-Unis, l’Espagne et la Serbie sont classés respectivement 1er, 2e et 3e.

Le « Fiba world ranking men sera, à nouveau, actualisé après les matches des éliminatoires pour la Coupe du monde Fiba 2019 qui se disputeront en février 2018. La 18ème édition du championnat du monde masculin de basket-ball, renommé Coupe du monde Fiba, va se dérouler en Chine en 2019. Et l’épreuve est désormais qualificative pour les Jeux olympiques. 32 équipes sont attendues lors de cette grande compétition en Chine, une première dans l’histoire du championnat du monde de basket. Dans la zone Afrique, 16 équipes sont en lice pour les éliminatoires.

Elles ont été réparties en 4 groupes de 4 avec à la fin 5 qualifiées à déterminer à l’issue des matchs aller et retour.

Le Sénégal loge dans le groupe D, avec le Mozambique, la Côte d’Ivoire et un pays qui sera connu après les barrages entre l’Algérie, le Cap Vert, le Zimbabwe, la Centrafrique et le Tchad.

Absa NDONG

 


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.