banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Lutte contre la malnutrition : Le moringa bio pour combler les carences nutritionnelles des enfants et femmes enceintes

05 Jan 2016
1676 times

Avec un potentiel nutritionnel impressionnant, le moringa (nebeday) bio constitue un supplément alimentaire pour les femmes enceintes et les enfants. C’est ce qu’a compris l’Ong Sos environnement qui, en partenariat avec l’Ong française « Enfants du monde », exploite, à Pointe Sarène, un site de production de cette ressource végétale sur une superficie d’un hectare en guise d’expérimentation.
Pour faire face aux nombreuses maladies apparues avec le changement des habitudes alimentaires, l’Ong Sos environnement a mis en place un site de production de feuilles de moringa (nebeday) bio d’un hectare au village de Pointe Sarène. Ce site, qui constitue la première phase d’un projet de cinq ans, va permettre d’avoir une productivité de cinq à sept tonnes de feuilles de moringa bio. Le projet est financé à hauteur de 30 millions de FCfa par l’Ong française « Enfants du monde ».
Christian Luraschi en est le référent pour cette action humanitaire au Sénégal. Lors d’une visite du site, le Dr Doudou Tamba, directeur scientifique de l’Ong Sos environnement, a indiqué que cette exploitation est essentiellement destinée à la lutte contre la malnutrition et qu’une partie de la production sera distribuée aux femmes enceintes et aux enfants à bas âge. « La culture du moringa bio est intéressante, parce que c’est le meilleur complément alimentaire végétal dont la culture est très simple. Les populations gagneraient beaucoup en santé et en économie à produire ce type de plantes », a fait savoir M. Tamba.
Selon lui, ce projet a été mis en place dans le cadre des écovillages. « Il s’agit de faire de la production durable avec de l'agriculture biologique. Et nous voulons vulgariser ce modèle à travers tout le Sénégal, parce qu’il n’y a pas mieux que le moringa en matière de supplémentation alimentaire à partir de végétaux locaux », a-t-il noté.
Christian Luraschi a, de son côté, fait savoir : « Nous voulons développer une agriculture durable et en permaculture pour la production de feuilles de moringa bio en mettant à disposition de la poudre de feuilles en quantité suffisante et qualité optimale pour la supplémentation de 456 enfants du village de Pointe Sarène ». Selon lui, ils veulent « aussi créer un modèle capable de s’autofinancer en formant notamment les villageois pour leur permettre de comprendre et d’appliquer la permaculture dans le cadre d’une agriculture durable ».
Le moringa bio a des vertus diététiques, agronomiques et médicinales. Cette ressource végétale est utilisée pour soigner plusieurs pathologies (diabète, hypertension artérielle, infections de la peau, ulcère à l’estomac, les douleurs gastriques, etc.). Ses feuilles peuvent servir aussi à reconstruire et à renforcer les os fragiles, à combattre les anémies et la malnutrition, à guérir les pertes de sang, la dysenterie, les infections cutanées, etc.

Samba Oumar FALL


Last modified on mardi, 05 janvier 2016 11:25
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.