banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Education : La Jica décerne le Prix de la reconnaissance à Baba Ousseynou Ly

03 Fév 2016
1059 times

Parti à la retraite depuis le 31 décembre dernier, le secrétaire général sortant du ministère de l’Education nationale, Baba Ousseynou Ly, a reçu, hier, le Prix de reconnaissance de la Jica. Une distinction décernée à des personnalités ou organisations qui se sont illustrées de par leur contribution dans la mise en œuvre efficace des activités de la coopération de l’agence japonaise.
La cérémonie a été sobre, mais pleine d’émotion. Dans la cour du ministère de l’Education nationale, devant le ministre Serigne Mbaye Thiam, des membres de sa famille et de ses anciens collègues, l’ancien secrétaire général Baba Ousseynou Ly a reçu des mains du représentant-résident de la Jica le Prix de reconnaissance de la Jica. Cette année, ce prix a été décerné à douze personnalités et sept organisations à travers le monde. Baba Ousseynou Ly fait partie de ces douze importantes personnalités dont la contribution dans les activités de coopération de la Jica a retenu l’attention.
« Le soutien de Baba Ousseynou Ly pour le succès des activités que nous appuyons a été hautement apprécié par les plus hautes autorités de la Jica. Au-delà de ses qualités personnelles, il s’est illustré durant ces quinze dernières années, de par son apport déterminant dans la conception et la mise en œuvre des projets réalisés dans le cadre de notre coopération dans le secteur de l’éducation », a insisté M. Kato.
En effet, a rappelé M. Kato, depuis 2001, M. Ly a, de façon efficace, contribué à la réalisation de cinq projets de construction de salles de classe, d’abord en tant qu’Inspecteur d’académie de Louga, ensuite de Dakar et finalement comme secrétaire général du ministère de l’Education nationale. « Grâce à sa précieuse collaboration, tous ces projets ont été mis en œuvre avec succès avec à la clé la construction de 1.328 salles de classe dans 250 écoles », a ajouté le représentant-résident de la Jica au Sénégal.
Dans le cadre de la coopération technique, M. Ly a grandement contribué au projet de renforcement des capacités managériales des directeurs d’école, au Projet d’amélioration de l’environnement scolaire (Paes, phase1) et au Projet de renforcement de l’enseignement des mathématiques, des sciences et la technologie (Pemst, phase1). Devenu secrétaire général du ministère de l’Education nationale en janvier 2013, il s’est investi de façon déterminante à la généralisation du modèle de fonctionnement des Comités de gestion d’école dans toutes les régions du Sénégal.
Fort de tout, il est devenu, selon M. Kato, de plus, une référence pour vulgariser et partager les expériences des projets de la Jica non seulement au Sénégal, mais également au niveau des pays de la sous-région avec lesquels cette agence collabore.
Le ministre de l’Education nationale a remercié la Jica pour cette distinction octroyée à « un symbole de la qualité de l’administration du Sénégal, un symbole de ce que notre système éducatif peut être ». Selon Serigne Mbaye Thiam, cette distinction est largement méritée au vu du parcours de Baba Ousseynou, un homme dont il a salué les qualités humaines et professionnelles faites de tact, de courtoisie, de dévouement et d’autorité.
Quant au récipiendaire, il a exprimé toute sa fierté de bénéficier de cette reconnaissance de la Jica et du peuple japonais. Il a dédié ce prix à tous les membres des équipes techniques régionales, départementales, à toute la communauté éducative de Louga et du Sénégal.
C’est grâce à l’adhésion de tous et au dispositif mis en place que ma collaboration avec la Jica a pu être appréciée. Je n’ai pas de mots assez forts pour témoigner de ma gratitude au peuple japonais », a conclu Baba Ousseynou qui vient ainsi de boucler 38 années au service du système éducatif sénégalais.

Elhadji I. THIAM


Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.