banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Enseignement supérieur : Le privé publie les Actes de ses journées scientifiques

19 Mai 2017
512 times

La cérémonie de dédicace du livre « Actes des premières journées scientifiques de l’enseignement privé » s’est tenue avant-hier au Monument de la renaissance africaine. Les acteurs de l’enseignement privé ont appelé à la mise sur pied d’une structure les regroupant avec des représentants de l’Etat pour une meilleure prise en charge du secteur.

Sur initiative des acteurs de l’enseignement privé, appuyés par le ministère de l’Education nationale, une rencontre de publication des travaux du livre intitulé « Actes des premières journées scientifiques de l’enseignement privé » s’est tenue avant-hier au Monument de la renaissance africaine. Plusieurs acteurs de l’enseignement ont rehaussé cette rencontre de leur présence. Ses organisateurs sont persuadés que l’enseignement privé est un secteur avec lequel il va falloir désormais compter.

Président du Comité scientifique des Journées nationales de l’enseignement privé du Sénégal, le Pr Mamadou Kandji a souligné que cet ouvrage répond au vœu de réfléchir sur l’évolution de l’enseignement privé au Sénégal en termes d’historique, de mutations, de ruptures, mais surtout de perspectives. « Nous avons analysé les différents développements subis par l’enseignement privé. Il fallait également voir quelles sont les perspectives, c’est-à-dire ce que nous comptons faire pour cet enseignement privé », a-t-il affirmé.

A cet égard, différentes thématiques ont été abordées dans le livre dont le sport, la culture... Ils ont, entre autres, évoqué l’enseignement privé dans le contexte du Sénégal émergent et les problématiques, y compris les relations dans le cadre d’un partenariat public-privé. « Il s’est aussi agi de voir l’enseignement privé dans les pôles d’émergence à travers des communications qui ont regroupé l’ensemble des partenaires et acteurs de l’enseignement privé au Sénégal. Nous avions, dès le départ, pris le pari de rassembler l’ensemble des communications passées au peigne fin afin de les traduire en actes. C’est ce qui a produit, aujourd’hui, un livre », a informé M. Kandji.

Les universités publiques n’étant pas en mesure de satisfaire toute la demande en termes d’accueil des étudiants, un avis partagé par les autorités politiques et académiques, « l’enseignement privé est, aujourd’hui, un secteur avec lequel il va falloir compter », a-t-il dit. Poursuivant, l’universitaire a indiqué qu’ « il est d’égale dignité avec l’enseignement public ». Selon lui, beaucoup d’organisations ont formulé le vœu ardent de voir la mise en place d’un cadre national de concertation qui regroupe les acteurs et les gouvernants. « L’importance accrue du diplôme pour l’insertion professionnelle a renforcé la pression sur la réussite scolaire. De plus, la multiplication des organismes proposant de dispenser des cours privés est une raison supplémentaire qui plaide en faveur de l’enseignement privé », a rappelé Mamadou Kandji.

Oumar BA

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.