banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Campagne de reboisement : Les communes de Kothiary, Koar, Goumbayel et Bala tablent sur 20.000 plants

12 Aoû 2017
461 times

Après avoir signé et adopté une charte des valeurs intercommunales, les communes de Kothiary, Koar, Goumbayel et Bala (Kkgb) viennent de procéder au lancement de leur Projet de reboisement et de sensibilisation sur les changements climatiques (Prsc). Il est prévu, dans ce cadre, de parrainer et d’entretenir 20.000 plants.

Les autorités administratives et locales, avec à leur tête l’adjointe au gouverneur de Tambacounda chargé du développement, ont planté chacun un arbre dans un jardin clôturé par le Pudc (Programme d’urgence de développement communautaire), à côté d’un forage en construction. Pour Awa Diop Ndiaye, l’adjointe au gouverneur de Tambacounda chargée du développement, le président de la République, Macky Sall, « ne s’est pas trompé en accordant une place primordiale » aux collectivités locales dans la gestion de l’environnement. Après avoir souligné les efforts de l’Etat en matière de protection de l’environnement, à travers le Service des Eaux et Forêt, l’implication des forces de défense et de sécurité dans la lutte contre le trafic illicite de bois, elle a relevé que sans l’accompagnement des populations, ces actions sont vouées à l’échec.

Le projet mis en place devrait permettre de reboiser d’ici le 20 août, 20.000 arbres, a indiqué son coordonnateur Benjamin Faye. Appuyé par l’Etat du Sénégal, le ministère français des Affaires étrangères, la communauté de communes de Montrevel-en-Bresse (France), il est porté par le Kkgb, du nom des initiales des quatre collectivités membres (Koar, Kothiary, Goumbayel et Bala). Ces communes regroupées au sein d’une intercommunalité développent une forte communication et des actions suivies de résilience contre le changement climatique par le reboisement et la revalorisation des systèmes culturaux de ces quatre collectivités locales de la zone du Boundou.

Pour le maire de Koar et président du Kkgb, Baganda Sakho, les populations bénéficiaires et les leaders de divers ordres de cette zone de production de charbon seront ainsi sensibilisés sur les enjeux de la gestion et de la protection environnementale, notamment par le biais de projections de films. A son avis, les communes de Goumbayel, Koar, Kothiary et Bala, dans le département de Goudiry, ont effectivement lancé la concrétisation d’un plan de sauvegarde des écosystèmes en mettant en place le Code forestier qui innove par une réforme complète des exploitations forestières.

Dans le cadre de l’intercommunalité pour le développement durable et les changements climatiques, selon Baganda Sakho, maire de Koar, il est mis en œuvre près de 4.000 gabions qui ont déjà été commandés pour protéger les arbres qui seront reboisés. Il estime que le reboisement, pour être efficace, doit s’accompagner d’une prise de conscience des populations.

« Planter, c’est bien, mais entretenir c’est mieux, sinon c’est du gâchis », a relevé l’inspecteur régional des Eaux et Forêt de Tambacounda, Modou Faty Niasse. Tout en déplorant les dégâts occasionnés par les feux de brousse, la coupe abusive de bois, la sécheresse, entraînant la disparition de certaines espèces et menaçant la vie de l’homme à terme, il a salué le respect des prescriptions techniques de l’aménagement par les populations locales. D’où tout le profit qu’elles tirent de leur forêt.

Des prix pour récompenser les meilleures pratiques de reboisement
Le Projet de reboisement et de sensibilisation sur les changements climatiques (Prsc1) prend en compte des arbres fruitiers, d’ombrage, de haie-vive et de brise-vent, en plus des espèces du terroir. L’une de ses innovations est l’introduction massive du baobab et du Moringa (nébédaaye) à travers l’entreprenariat des banques alimentaires. Avec le greffage, des milliers de plants de baobab peuvent être plantés pour donner des fruits au bout de trois ans, a souligné Benjamin Faye, coordonnateur du Prsc1. Des prix seront décernés pour récompenser les meilleures pratiques de reboisement et d’activités agroforestières, a ajouté le coordonnateur, selon qui ce projet opte pour une responsabilisation des bénéficiaires par le parrainage des arbres plantés.

Pape Demba SIDIBE

Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.