banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Environnement : L’initiative « Vacances vertes » pour un comportement éco-citoyen lancée

21 Aoû 2017
1110 times

En réponse aux multiples agressions de la nature, une initiative dénommée « Vacances vertes » a été lancée le week-end dernier. Pour l’initiatrice Khady Camara, le but est d’entretenir davantage notre environnement.

Arrêter l’agression avancée sur l’environnement est le vœu des organisateurs des « Vacances vertes ». Selon la promotrice Khady Camara Diouf, notre environnement est menacé, l’érosion côtière avance, du fait des actes de l’homme. Ce qui justifie le lancement officiel de l’initiative « Vacances vertes ». Il s’agit de faire une caravane dans une dizaine de communes que sont Yoff, Parcelles Assainies, Wakhinane Nimzatt, Bargny, Pikine-ouest, Dakar Plateau, Médina et Gorée. Cette dernière va sillonner ces municipalités durant les week-ends, pour des opérations de nettoyage, du 19 août au 30 septembre, grâce à une équipe de 100 personnes.

Durant la même période, 1.500 plants vont être reboisés et 1 million de personnes sensibilisées sur les dangers qui guettent notre environnement. « Sur les plages, on va planter des filaos, ainsi que dans les quartiers. La Direction des Eaux et Forêts qui va mettre à leur disposition des agents aguerris pour les plantations verra les plants appropriés à planter, a indiqué Mme Diouf.

A l’en croire, les 300 bacs à ordures remis par le Ministère de l’Environnement et du Développement durable (Medd) seront distribués. Aussi, a-t-elle souligné le système de parrainage avec l’opération « un arbre, un parrain » pour une contribution de 3.000 FCfa par personne, afin de motiver ces volontaires et de signer des emplois verts. « Nous travaillons avec le réseau des volontaires de l’environnement qui sont actifs au Sénégal, particulièrement à Dakar », a-t-elle dit, non sans préciser que le déclic est lié à la passion qu’elle a pour l’environnement.

Cette chroniqueuse à la Rts, après avoir obtenu un Master en environnement et développement durable à l’Université Alioune Diop de Bambey (Uadb), prévoit d’organiser les prochaines éditions des « Vacances vertes » sur l’étendue du territoire. Pour le Colonel Baïdy Bâ, directeur des Eaux et forêts, « les jeunes qui participent activement, de façon citoyenne, à une meilleure gestion de notre cadre de vie et plus globalement de l’Environnement » sont à saluer. L’initiative « Vacances vertes » qui vise à développer un comportement éco-citoyen, particulièrement chez les jeunes et les femmes, vient compléter les actions du département ministériel dans l’éducation et la sensibilisation des populations à l’environnement et au développement durable.

« Les «Vacances vertes» interviennent dans un contexte assez particulier, marqué par une dégradation accélérée des terres et des ressources naturelles, une pollution et nuisance toujours plus accentuées de notre cadre de vie, mais aussi et surtout les effets adverses des changements climatiques qui continuent de saper nos moyens d’existence, créant une paupérisation encore plus grande des communautés les plus vulnérables », a regretté le Colonel Ba.

Il a également indiqué que cette situation peu reluisante est en partie causée par l’action de l’homme, donc c’est vers l’homme qu’il faut agir.
« L’exercice auquel vous vous prêtez, c’est-à-dire travailler pour le reverdissement de nos villes et campagnes, prendre soin du cadre de vie, par des actions de nettoiement, les débarrasser de toutes impuretés, sensibiliser nos populations sur les dangers du plastique ou encore sur l’extraction du sable marin qui exacerbe le phénomène de l’avancée de la mer,n’est pas facile à faire pour un particulier. C’est là un champ d’actions de l’Etat qui ne peut tout de même pas être exploré à fond, sans l’implication et la participation des populations », a soutenu Baïdy Bâ.

Serigne Mansour Sy CISSE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.