banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Convention de partenariat : Le Cacsup octroie 100 bourses à l’Unitra-S

06 Nov 2017
497 times

Le Centre africain de complémentarité scolaire, universitaire et de promotion (Cacsup) et l’Université du troisième âge ont signé, le 4 novembre 2017, une convention de partenariat. Ainsi, le Cacsup s’engage à octroyer, chaque année, des bourses à l’Unitra-S.

Après les organisations communautaires, le mouvement « navétane », les collectivités locales, le Centre africain de complémentarité scolaire, universitaire et de promotion (Cacsup) signe une convention avec l’Université du troisième âge (Unitra-S). Les deux structures ont paraphé cet accord de partenariat le 4 novembre 2017 dans les locaux de l’Unitra-S, sis aux Hlm 4. Le Cacsup a, dans ce cadre, octroyé à l’Unitra-S 100 bourses destinées aux formations des enfants des membres de l’organisation.

Désormais, chaque année, le Cacsup va octroyer des bourses à l’Unitra-S. Car le constat fait par le président du Cacsup, Ibrahima Eloi Sarr, est que « l’âge de la retraite est une phase critique » dans ce pays. De plus en plus, les personnes retraitées sont démunies. Elles ont, pour la plupart, besoin d’une assistance. Ce que M. Sarr trouve « anormal ». A son avis, des personnalités qui ont servi le pays pendant des années « méritent un traitement particulier ». C’est tout le sens, a-t-il dit, de ce partenariat entre l’Unitra-S et le Cacsup.

Le président de l’Unitra-S, le Pr Sidy Hairou Camara a, lors de la signature de cette convention, remercié Ibrahima Eloi Sarr. D’après M. Camara, les retraités ne doivent plus, après 40 ans de service, se réfugier derrière les chapelets ou les grand-places. Pour lui, c’est du « défaitisme de tout arrêter ». « Nous avons une expertise, nous avons travaillé dans tous les domaines possibles et, brusquement, nous restons à la maison ou dans les grand-places. Non ! Nous allons faire une mise en commun de toutes les ressources humaines au niveau de la plateforme.

Parmi nous, il y a pleins d’ingénieurs, d’universitaires. Ensemble, si nous réfléchissons, nous pouvons faire des montages de projets », a déclaré le président de l’Unitra-S.
En plus des bourses octroyées, Ibrahima Eloi Sarr a informé qu’à travers ce partenariat le Cacsup s’engage à aider les membres de l’Unitra-S dans la recherche de partenaires techniques et financiers et dans la prise en charge médicale. « Nous souhaiterons voir, à partir de cette convention, comment mettre à contribution ces experts, ces professeurs, ces avocats à la retraite qui peuvent servir le pays et participer surtout à sa stabilité », a-t-il déclaré.

Selon lui, le Cacsup a besoin de l’Unitra-S pour l’encadrement des jeunes cadres formés via les bourses et programmes de la structure qu’il dirige. Dans les universités sénégalaises, les jeunes doctorants, a-t-il ajouté, ont aussi besoin d’être encadrés par d’éminents professeurs aujourd’hui membres de l’Unitra-S parmi lesquels le Pr Cheikh Faty Faye. « On ne peut pas parler du Plan Sénégal émergent en ignorant les personnes du troisième âge. Je lance un appel aux autorités étatiques du Sénégal et de tous les pays africains à aider Unitra-S à s’implanter et à se doter de moyens », a invité le président du Cacsup.

Aliou Ngamby NDIAYE

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.