banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Genre et énergies renouvelables : Energy 4 Impact veut impliquer davantage les femmes

07 Nov 2017
456 times

Intervenant dans l’accès à l’énergie et l’implication des femmes, l’Ong Energy 4 Impact veut que les femmes jouent un rôle plus important surtout dans le domaine des énergies renouvelables. Dans le cadre de la mise en œuvre de deux initiatives, financées par le Réseau international sur le genre et les énergies Durables (Energia), elle encadre des entrepreneurs femmes qui vendent des produits énergétiques à base d’énergies renouvelables. Selon Louis Seck, le directeur pays de Energy 4 Impact au Sénégal, les femmes constituent plus de la moitié de la population. Donc, il faut impliquer cette partie de la population dans l’accès à l’énergie, non seulement en tant que consommatrices mais en tant qu’organisations amenant ou utilisant l’énergie.

La première initiative, « Opportunités dans le secteur énergétique pour les femmes au Sénégal », a permis de soutenir le développement et la croissance de 155 micro et petites entreprises féminines dans le domaine de l’énergie, et à accroître l’utilisation productive de l’énergie par les femmes. Les résultats obtenus jusqu’ici ont permis d’améliorer l’accès à l’énergie pour plus de 36.000 personnes au cours des trois dernières années.

La seconde initiative, « Intégration du genre dans les politiques énergétiques au Sénégal », a influencé l’intégration d’objectifs clairs sur le genre dans le plan d’actions national et le prospectus d’investissement du Se4All. A travers une campagne de sensibilisation nationale, plus de 3 millions de personnes au Sénégal ont été sensibilisées sur l’importance du rôle des femmes dans le secteur de l’énergie. L’objectif fixé au départ du projet était d’atteindre 250 entreprises dirigées par des femmes, dont 100 dans la vente des services, par exemple des foyers améliorés, des lampes solaires d’une part, et, d’autre part, pour les usages productifs, tels que les unités transformatrices et dans le domaine de l’irrigation. La première phase de ce projet d’une durée de trois ans est à sa fin. La seconde va démarrer, selon Louis Seck, en janvier 2018.

Oumar NDIAYE

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.