banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Consultations médicales : Près de 300 personnes prises en charge à Gossas

09 Nov 2017
324 times

Le mouvement « And dieufeul askaanwi », une association pour le développement local du département de Gossas, a organisé, samedi dernier, une journée de consultations médicales gratuites. Près de 300 personnes de la commune et environ ont été consultées.

La première édition de la journée de consultations médicales gratuites du mouvement « And dieufeul askaanwi » de Gossas a eu lieu samedi dernier. Parrainée par le Dr Mbissane Ngom, elle a enregistré la participation de médecins généralistes et spécialistes (deux pédiatres, un gériatre, deux pneumologues, deux gynécologues, un cardiologue, deux diabétologues et cinq pharmaciens). Ces derniers ont consulté près de 300 patients de la commune de Gossas et environs. Les pathologies les plus fréquentes étaient l’hypertension artérielle (Hta), les syndromes ulcéreux, les douleurs articulaires, des cas de diabète.

« Aucun cas de Vih/Sida n’a été dépisté », a déclaré Dr Cheikh Ibrahima Lô, un des responsables de l’organisation de la journée médicale. Il n’a pas manqué de rendre hommage à leurs partenaires dont la participation et la contribution ont permis la tenue de cet événement. L’ambition du mouvement « And dieufeul askaanwi » de Gossas est de pérenniser l’activité. Dr Lô a, dès lors, lancé un appel aux autorités et aux bonnes volontés pour les aider à la tenir annuellement. « La santé a un coût. Et parfois, c’est difficile de se faire consulter par un spécialiste en zone rurale. Donc, des activités de ce genre sont à renouveler au grand bonheur des populations », a-t-il expliqué.

Leur mouvement ne compte pas se limiter au domaine sanitaire. « Notre objectif est d’apporter notre contribution et notre savoir-faire dans tous les domaines d’activités, notamment l’éducation, la formation, le social, l’environnement, l’agriculture et l’élevage, le sport et la culture », a ajouté Cheikh Ibrahima Lô. Ce, d’autant que l’Acte 3 de la décentralisation encourage, selon lui, les jeunes à s’impliquer dans le développement de leur localité.

S. Diam SY

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.