banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Kolda : Les violences basées sur le genre dénoncées

30 Nov 2017
523 times

Une formation à l’intention des jeunes et des adolescentes. C’est ce vient d’organiser le Centre conseil pour adolescents (Cca) de Kolda, en guerre contre les violences basées sur le genre.

Une quarantaine de jeunes filles, venues des zones rurales, a bénéficié, du 22 au 23 novembre dernier, d’une formation sur la santé de la reproduction, le genre, la nutrition, l’hygiène et l’assainissement. Cette session, organisée par le Centre conseils pour adolescents (Cca) de Kolda, leur permettra d’être mieux outillées en matière de santé de la reproduction. Une fois de retour dans leur communauté respective, ces adolescentes vont servir de relais auprès des autres jeunes filles et sensibiliser les parents sur leur part de responsabilité dans l’éducation de leurs enfants. Elles vont revenir tous les mercredis au Cca de Kolda pour faire la restitution de leurs activités sur le terrain. Au total, 875 jeunes filles, réparties en 37 clubs de jeunes filles leaders, ont bénéficié d’une formation dans ce sens dans la commune de Kolda. Des clubs similaires ont également été mis en place dans d’autres communes du département dont Saré Bidji. Ces jeunes filles doivent, à leur tour, recruter chacune une autre adolescente pour faciliter le maillage du département. « On peut dire que cette initiative commence à porter ses fruits, puisque depuis quatre ans, aucun cas de grossesse non désirée n’a été enregistré parmi les filles leaders membres de ces clubs », déclare Babacar Sy, coordonnateur du Cca de Kolda. Cependant, il énumère les principaux obstacles qui compliquent l’atteinte des résultats, notamment en matière de sexualité. « Nous travaillons avec une couche qui a des difficultés dans une zone très vulnérable où il y a des réalités socioéconomiques et culturelles qui ne favorisent pas la prise en charge de ces cas. On est dans la zone de Kolda qui partage trois frontières avec des pays limitrophes qui ont des réalités sexuelles très différentes des nôtres », souligne-t-il.

Babacar Sy déplore le refus de certains parents d’aborder des sujets ayant trait à la sexualité avec leurs enfants et le sort réservé aux filles qui sont souvent victimes de stigmatisation.

Mamadou Aliou DIALLO

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.