banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Lutte contre les inondations : Diène Farba Sarr satisfait des impacts positifs des ouvrages d’évacuation

30 Déc 2017
748 times

Le ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, Diène Farba Sarr, accompagné par le directeur du Consortium pour la recherche économique et sociale (Cres), a visité six communes de Dakar où il a constaté que les ouvrages réalisés par le projet « Vivre avec l’eau » ont des impacts positifs sur la vie des habitants.

Le ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie était dans la banlieue avant-hier. Sa délégation a visité de nombreux ouvrages constitués essentiellement de canaux de drainage des eaux de pluie, des bassins de rétention, des périmètres maraîchers, des aménagements urbains, entre autres, construits dans le cadre du projet « Vivre avec l’eau ».

Le ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et Cadre de vie, Diène Farba Sarr et le coordonnateur du projet « Vivre avec l'eau » ont bien mesuré la réduction des impacts des inondations grâce aux ouvrages construits dans le cadre du projet. Le ministre et les responsables du projet « Vivre avec l’eau » se sont rendus tour à tour à Rufisque-Est, Mbao, Malika, Yeumbeul-nord, Médina Gounass. Dans les sites précités, des habitants ont témoigné de leurs gratitudes à l’Etat et aux responsables du projet « Vivre avec l’eau ». Le ministre Diène Farba Sarr considère que ce projet vient en complément aux efforts de l'Etat déployés notamment dans le cadre du plan décennal de lutte contre les inondations et la matrice d'actions prioritaires. Il s'est réjoui du fait que les efforts réalisés dans le cadre de la lutte contre les inondations se sont avérés efficaces. La preuve, les inondations ne sont que résiduelles au Sénégal. « La matrice d'actions gère les inondations résiduelles ou l'assainissement compensatoire », a-t-il souligné. Le directeur du Consortium pour la recherche économique et sociale (Cres), Abdoulaye Diagne, a rappelé le nombre important et la nature des infrastructures d'évacuation des eaux de pluies construites dans les zones les plus vulnérables des communes. Il a aussi souligné que le projet a contribué à améliorer la gestion des déchets solides par le biais de la formation des populations sur le compostage, la fabrication d'éco-briques (briques écologiques faites de déchets solides recyclés). Toujours, dans le cadre dudit projet, des actions « days » (séance de nettoyage collectif) ont été organisées dans les zones d'opération du projet qui comporte un volet appui aux populations. Ces dernières développent des activités génératrices de revenus par la valorisation des déchets (pé-collecte, fabrication et vente d'éco-briques, compostage, pépinières) et le maraîchage. Les bénéficiaires sont aussi impliqués dans la lutte contre les inondations. Certains ont reçu des formations orientées vers l’élaboration des plans d’urgence contre les inondations. S’agissant de l'état d'exécution du projet, il a cité, entre autres, une dizaine de systèmes de pré-collecte communale mis en place dans les dix communes, 25 espaces maraîchers aménagés et une vingtaine d'aménagements urbains. Il a annoncé que l’ensemble des travaux seront achevés avant le 31 janvier prochain. L'ambassadeur du Royaume-Uni au Sénégal, George Hodgson, a exprimé sa satisfaction. Il avance que cette expérience mérite d'être dupliquée hors de nos frontières. « Dakar est une grande ville, mais il y a des centaines d'autres grandes villes qui ont des problèmes d'eau. Il y a un volet important portant sur la recherche et on verra comment transposer ces solutions ailleurs », a soutenu l’ambassadeur.

Abdou DIOP

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.