banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Paludisme : Le Sénégal va accueillir la 7ème Conférence de l’Initiative multilatérale

11 Jan 2018
1058 times

Notre pays a enregistré, ces 5 dernières années, une baisse considérable des cas de paludisme. C’est pour cette raison qu’elle abritera, pour la deuxième fois, la 7ème Conférence de l’Initiative multilatérale sur le paludisme. Cette rencontre se tient tous les 4 ans.

Dakar abrite, du 15 au 20 avril prochain, la 7ème Conférence de l’Initiative multilatérale sur le paludisme. Elle verra la participation d’une vingtaine d’éminents conférenciers et de hautes personnalités. Parmi ces dernières, deux lauréats du Prix Nobel : Pr Peter Agre en chimie (2003) et le Pr Harold Varmus en médecine (1989). Le directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (Oms), celui du Programme mondial de lutte contre le paludisme, entre autres personnalités, prendront part à cette rencontre.

Au total, 300 participants sont attendus à cette conférence d’informations et de partage sur les avancées scientifiques concernant la lutte contre le paludisme. Parmi eux, des scientifiques, des laborantins, des décideurs politiques, des acteurs du secteur privé et des organisations internationales, etc. La conférence, selon un document transmis à la presse, offrira de nouvelles idées pour la recherche sur le paludisme, de nouvelles connaissances et des pratiques sur la prévention et le traitement contre cette maladie. « Les défis de la lutte contre le paludisme y seront délibérés », lit-on dans le dossier.

A cet effet, une conférence de presse a été tenue, le 9 janvier 2018, à Dakar, par des représentants des ministères de la Santé et de l’Action sociale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, des partenaires et des représentants de la société civile.  Ils sont tous d’accord que le Sénégal est un pays de référence en matière de lutte contre le paludisme.

Le coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp), Dr Doudou Sène, a montré les résultats enregistrés au Sénégal avec une réduction de 31,5 % des cas de palu au cours des cinq dernières années. Il a informé que la mortalité due au paludisme a été réduite de 50 % de 2012 à 2016.  Ces baisses lui ont fait dire que le Sénégal est pré-positionné par la communauté internationale parmi les pays éligibles à l’élimination du paludisme d’ici à 2030. M. Sène a ainsi donné l’exemple de la zone nord qui est dans la phase de pré-élimination avec une prévalence de 0,1 %. Cependant, les zones du sud sont toujours dans le rouge.

Le Pr Oumar Gaye du Laboratoire de parasitologie-mycologie de l’Ucad, a évoqué le rapport de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) révélant qu’en 2016 le paludisme est de retour dans certains pays de l’Afrique avec de forts taux de mortalité. Il a invité les autorités à continuer les investissements dans la lutte contre cette maladie pour maintenir les acquis.

Amadou Thierno Gaye, du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et Yacine Djibo Diop, de Speak Up Africa, ont reconnu les efforts faits par le Sénégal dans la lutte contre le paludisme.

Le ministère de l’Enseignement supérieur compte accompagner les autorités sanitaires pour permettre au Sénégal de réussir son objectif d’éliminer le paludisme d’ici à 2030. Les organisateurs de la Conférence de l’Initiative multilatérale sur le paludisme ont rappelé que cette maladie est la cause de plus de 400.000 décès, c’est-à-dire un enfant meurt du paludisme toutes les 2 minutes.

Eugène KALY

 

Last modified on jeudi, 11 janvier 2018 13:58
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.